AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Dim 8 Fév - 14:43

Edward insera la clef dans la porte de son appartement et poussa la porte doucement. Pendant tout le chemain il avait prié pour que son appart' soit bien rangé ... en faite, il était bordélique. Edward entra dans son habitat, le coeur battant à cent trente à l'heure. Hummmm ... il était plutôt bien rangé ... par rapport à d'habitude. Bien sûr, il y avait plein de choses en désordre mais ça aurait put être pire quoi ! Edward grimaça quand même : il avait plutôt honte de présenter ce désordre à Tally, mais après tout, c'était un de ses défaut et puis tant pis. Edward tourna la tête vers Tally et lui sourit mais ce sourire là se transforma en une grimace malgré lui.

-Désolé ... je suis très bordélique.

Enfin bon, ce n'était pas non plus la première fois que Tally venait chez lui. Elle était déjà venue une fois ... et son appart' n'était pas en meilleur état. La différence c'était que quand elle était venue, elle ne devait pas vraiment faire attention à comment était ranger l'appartement d'Edward. Elle avait quelque chose d'autre en tête. Ce souvenir était pour Edward assez bizarre car il n'était ni mauvais, ni bon. Il se rappellait très bien ce fameux jour de 2005. Son coeur avait était brisé par la vue de Tally qui pleurait. Elle n'était pas moins belle, non elle l'était toujours autant, même quand elle pleurait mais la voir si triste ... Edward avait donc promi de la protéger pour ne lpus jamais la voir pleurer. Il avait aussi sut que si un jour elle pleurait à cause de lui, il se détesterait juqu'à la fin de ses jours. Ca, c'était pour le côté négatif de l'histoire, mais cette soirée était aussi le seul moment où Edward avait put la serrer dans ses bras. Ils étaient restés comme ça longtemps. Au bout d'une heure, Tally avait arrêté de pleurer mais elle était restée là, à aggriper la chemise blanche d'Edward, et lui avait continuer à la bercer tendrement et doucement. Au bout d'un moment, l'étreinte de la jeune femme se déssera et elle s'endormit. Edward la porta jusqu'à sa chambre en prenant soin de ne pas la réveiller et de reposer sa tête contre son épaule pour qu'elle ne se réveille pas avec un torti colli (je sais pas comment ça s'écrit XD). Délicatement, il l'avait déposée dans son lit et l'avait bordée. Ensuite, il s'était assis sur un siège en face de son lit de place et l'avait regarder dormir sans penser à quelque chose de particulier, il la regardait juste et ne pensait plus à rien. Au bout de quelques minutes, il avait chercher un sweet shirt dans son armoir et l'avait dépposer sur la chaise où il avait était assis quelques secondes avant. Enfin, il sortit et alla dormir sur le canapé. Il ne dormit pas bien ce soir là. Ce n'était pas qu'il n'arrivait pas à dormir sur son petit canapé et qu'il était trop habitué à son grand lit deux places, mais il savait que Tally dormait dans la pièce d'à côté et se demandait se qu'elle allait faire si elle se réveillait ... Enfin bref, finalement, le sommeil le rattapa et il s'endormi. Il se réveilla vers 8 heures et s'habilla avec des habits qu'il avait déjà sortit. Il fit en suite le petit déjeuné et prépara un bol de chocolat chaud pour lui ... et pour Tally ainsi que des tartines de nutella. Quand Tally se réveilla, il était en train de mettre le nutella sur la table. Elle sortit avec les habits de la veille qui le l'avait pas quitté de la nuit << Bah heureusement que tu l'as pas désabillée en plus -_-" >> mais elle avait mis en plus le sweet shirt d'Edward. Ses petits yeux étaient éblouis par la lumière qui entrait dans la pièce et elle avait les cheveux en désordre. Edward la regarda en souriant et son coeur se remit à battre très vite. Il avait tellement envie de la reprendre dans ses bras ... en plus elle était trop chou comme ça <3 enfin bref il ne le fit pas bien sûr ... fallait pas que ça devienne une habitude ...
Revenons au présent. Edward avait des fourmis dans une main ... la quelle ? Celle qu'il avait tendu à Tally quelques minutes plus tôt. Ah si seulement il avait put garder sa main dans la sienne encore un peu ... Ne rêvons pas trop. Tally entra dans l'appartement du jeune home. C'était un appartement, d'acord, mais il était plutôt grand. On aurait put facilement y loger quatre personnes. Il y avait deux chambre, deux salles de bains, un cuisine américaine, un salon spacieux et une salle à manger assez grande. Toute cette place, edward en avait bien sûr pas besoin, mais sa mère avait insister car elle avait prévu de venir quelques fois passer quelques jours chez son fils avec son nouveau mari. Elle n'avait pas eu le temps ... dommage mais quand elle reviendrait, Edward l'inviterait tout de suite. Il y avait tellement de choses qu'Edward avait repousser à plus tard et qui finalement ne pouvait plus se réaliser maintenant. Il fallait qu'il le dise à Tally ... avant que ce ne soit trop tard ... OK mais pas au jourd'hui ... plus tard ? Enfin bref passons. Toujours est il que edward était torse nu.
Il regarda Tally en lui souriant.


-Fais comme chez toi : je vais me changer ! Je reviens tout de suite.

Après un dernier sourire à Tally, Edward fila vers sa chambre et commença un stip tease en accéléré << ben je l'avait bien dis qu'il allait faire un strip tease >> Finalement, il décida de changer de pantalon aussi << Attention ... si Tally rentre dans ta chambre à ce moment là je rigole ... xD >> Ceci n'arriva pas heureusement. Edward passa devant une glace s'ébouriffa les cheveux puis revint dans le salon : 5 minutes sans Tally et pourtant ça lui avait parut être une éternité ...

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Dim 8 Fév - 18:35

    Tally entra derrière les talons d'Edward. La première chose qu'elle vit ? L'espace. Cet appartement était bien grand pour une seule personne. Si déjà la jeune femme se sentait seule dans le sien qu'elle partageait avec sa mère, qu'est-ce que ça devait être pour le jeune homme. La deuxième chose ? Ben, on peut pas se voiler la face bien longtemps : le bordel. Enfin, elle pouvait dire, jusqu'à il y a peu de temps sa chambre était dans le même état. Elle avait décidé de la ranger après être tombé plusieurs fois parce qu'elle dérapait sur des feuilles dont elle ne se souvenait même pas l'existence. Ca remontait à ses cours de maths au lycée... peu avant que les adultes ne disparaissent, et qu'à partir de ce moment là, plus personne n'allait réviser pour des interro surprise.
    Au moins, Edward n'aurait pas eu de crise cardiaque en voyant le bordel qu'il y avait dans la chambre de Tally, vu qu'il était aussi bordélique qu'elle. Le principal problème, c'était qu'elle ne pouvait se résoudre à jeter quelque chose, et elle achetait, enfin maintenant elle prenait simplement, des petites bricoles qui ne lui serviront pour la plupart jamais, mais elle les prend quand même, ce qui fait qu'au final, elle laisse tout trainer et on se retrouver dans une vraie jungle d'antiquité parfois. Et je vous jure qu'elle passe plusieurs heures à faire le ménage, enfin de toute façon elle aime pas faire le ménage donc la plupart du temps elle prend tout son temps.

    Edward lui dit alors de l'excuser, qu'il était bordélique. La brunette sourit, puis regarda le jeune homme.


    - T'en fais pas, je suis exactement la même. Et puis, ça prouve qu'il y a quelqu'un qui vit dans cet appartement !

    Elle balaya la pièce du regard, sans trop faire attention au bordel qui y régnait en maitre, elle avait exactement ce même soucis chez elle alors, elle est de toute façon un peu mal placée pour faire la morale à quelqu'un.
    Edward lui dit après de faire comme chez elle, qu'il allait se changer. Elle lui sourit, puis le regarda partir dans le couloir pour arriver dans sa chambre. Tally soupira, puis s'assit sur le canapé du salon, le regard dans le vide. Elle posa ensuite son regard sur la place vide à côté d'elle, se rappelant du seul jour où elle était venu en larme chez le jeune homme.


    Flash Back

    « - Arrête de pleurer... je suis là, je ne laisserait personne te faire de mal. Je veillerais sur toi, je te le promet.
    Bien que la situation était assez triste et tachée de larmes, elle le croyait. Il la prit dans ses bras, et la berçait doucement pour la calmer, elle qui n'était même pas capable de retenir ses larmes devant lui. Elle se disait souvent ça à ce moment là, mais le contact des bras du jeune homme contre elle la rassurait, elle se sentait en sécurité, et une pointe d'espérance s'éveilla en elle. Il allait tenir parole, du moins c'est sur ce point que son sentiment d'espoir était fondé.

    Au bout d'une pénible heure où les seuls bruits qu'on entendait étaient les hoquets et les gémissement de Tally, et les " chut " d'Edward qui ne la lâchait pas, elle se clama peu à peu, et finit par ne plus verser de larmes. Elle savait qu'un moment où à un autre, il fallait qu'elle se défasse de l'étreinte du jeune homme, mais elle ne pouvait s'y résoudre maintenant. Elle resta donc contre le torse de celui qu'elle aimait, toujours bercée par ce dernier. Mais une chose qu'elle ne prévoyait pas la prit par surprise. Elle sentait la fatigue de ses larmes monter peu à peu en elle, mais elle ne voulait pas fermer les yeux, convaincu que si elle les fermait, elle serait à nouveau seule à son réveil. Mais les paupières lourdes, elle ne put lutter longtemps, et s'endormit.

    Le lendemain matin, Tally sentait bien que la texture des draps qui l'enveloppait n'était pas celle de son propre lit, mais elle mit sa sur le compte du " mon imagination me joue des tours ". Mais quand elle ouvrit péniblement les yeux, la réalité lui sauta au visage directement. Elle n'était pas dans sa chambre, elle n'était pas dans son lit. Au début, elle était un peu perdue, car elle ne se souvenait pas d'avoir été où que se soit mis à part sa visite chez Edward. Puis, les pièces se mirent en place toutes seules, et elle ne put s'empêcher de rougir comme une tomate. Certes ce n'était pas sa chambre, mais celle d'Edward. Elle y croyait tellement pas, qu'elle en vint même à se pincer comme une malade pour voir si elle ne rêvait pas. Aïe. Non, elle ne rêvait pas. Elle se redressa doucement, et son regard se posa sur une chaise qui était posée en face du lit, où un sweat shirt l'attendait. Elle hésita, puis elle avait tellement froid qu'elle finit par l'enfiler. Ce sweat était trop grand pour elle, mais peu lui importait. Il avait l'odeur de son propriétaire, et ça la réconfortait. Elle ouvrit ensuite la porte de la chambre pour suivre les bruits qui provenait de la cuisine. En voyant Edward, elle eut sa petite réaction normale : son coeur commença à battre à tout rompre. Elle ne fit rien paraitre toutefois.


    - Salut, l'accueillit le jeune homme, tout sourit.
    - Hey... répondit-elle d'une voix encore endormie. Dis moi... t'as dormis où ?

    Il sourit encore plus, mais une pointe d'hésitation ce fit ressentir.

    - Ben... sur le canapé.

    Tally lui lança une grimace. Elle détestait déranger les gens dans leur train-train quotidien, il le savait pourtant. Avant qu'elle ne puisse répliquer, il leva la main pour la stopper net, ce qu'elle fit bien sûr.

    - Tu m'eng*ulera plus tard, pour l'instant, viens manger, on en a besoin.

    La jeune femme se mordit la lèvre, puis, vaincue, s'installa sur une des chaises de la salle à manger. »

    Fin du Flash Back

    Ses souvenirs furent dérangés par des bruits de pas qui revenait vers le salon. Elle sourit, puis se tourna pour voir Edward revenir, complètement transformer. Elle siffla et avec un air complice, enfin ce qu'elle pouvait faire paraitre du moins, lui dit en rigolant.

    - Ben dis donc, tu va les faire tomber comme des mouches les nanas si on ressort.

    De toute façon, il en avait au moins une à ses pieds, le coeur battant la chamade comme jamais en le regardant s'avancer vers elle, et elle se tenait devant lui.

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Dim 8 Fév - 19:22

Edward revint donc tout habillé. Il avait un jean propre, une chemise légère et il était pied nu. Bah ok c'était pas super poli mais ils étaient entre amis ... malheureusement ... et il était chez lui or Edward adorait se promener pied nu. Il arriva devant Tally qui était assise sur le canapé, à la même place que la dernière fois. Edward se souvenait qu'après l'avoir couché dans son lit, il avait longtemps respirer l'odeure que la jeune fille avait laisser sur le canapé. Malheureusement, quand il s'était réveillé le matin, l'odeure avait dissparut. Tally siffla et avec un air complice elle dit : "Ben dis donc, tu va les faire tomber comme des mouches les nanas si on ressort." Edward rigola et haussa les épaules. Elle pouvait bien parler elle ! Avec n'importe quel habit, même le plus hideux, elle pouvait séduire toute la ville. Robert s'assit à côté d'elle, à la place où il l'avait serré dans ses bras et s'adossa aux coussins de toutes les couleurs. Il répondit à Tally en rigolant : après tout, elle avait dit ça pour rire.

-Et bien on a cas pas ressortir !

<< Pas con ... ET attend deux secondes !!!! T'es en train de l'inviter à dormir ??? >> *Nan -_-" rooo tout de suite toi ! * Ce qu'il voulait dire par là, c'est que de toute façon, il s'en foutait des autres filles car la seule à qui il voulait plaire était dans cette pièce. Et oui, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?!? Si Edward allait dans un bar, il pourrait coucher avec la plupars des filles présentes, mais ce n'était pas ce qu'il voulait. Ces histoires de sexe, c'était fini. Il n'était plus ce c*n qui jouait avec les filles. Il avait changé, il n'était plus celui qu'il détestait tant. Maintenant, il ne s'aimait toujours pas beaucoup, mais il pouvait se regarder dans une glace sans avoir honte de lui. Les histoires d'une nuit, c'était définitivement fini, terminer. ce qu'il voulait maintenant, c'était pouvoir regarder la fille qu'il aimait. Celle qu'il aimait pour de vrai. En faite, quand on y repense, Edward n'est jamais tombé amoureux ... enfin avant Tally. Non, Edward était sortit avec de nombreuses filles mais jamais, il n'avait jamais de jamais de jamais dit "Je t'aime" à quelqu'un (mis à part sa mère) << Et moi !!!! TT >> Ca il se l'était promis et il tiendrait sa promesse : c'était à Tally qu'il le dirait pour la première fois ... et peut être même pour la seule fois de sa vie. Bien sûr, pour l'instant il se contentait d'être son ami, mais un jour, il ne pourra plus le supporter car si il ne lui dit pas, il devra la regarder sortir avec d'autres Chr*s sans qu'elle sache ce que ça lui faisait. Elle ne se rendrait pas compte, bien sûr et elle ne comprendrait pas pourquoi il gadait ses distances. C'est ce qui est arrivé avec Chr*s. Edward c'était dit : * Je veux son bonheur, avec ou sans moi je veux qu'elle soit heureuse* mais quand elle est sortit avec quelqu'un, les peures d'Edward se sont concrétisées et pendant quelques jours, il ne pouvait supporter de les voir ensemble et heureux. Une poussée d'égoïsme l'avait alors envahit. Ensuite, et bien il s'était rappelé qu'il avait promis de la protéger et il était peu à peu revenu vers elle.
Tout ça pour dire que lui, la seule chose qui l'importait était Tally. C'était maintenant la seule femme qui existait sur terre pour lui. Il n'y avait plus qu'elle et les autres ... ben les autres on les em*erde. Edward tourna la tête vers Tally et il lui sourit. Il remarqua ensuite qu'elle avait un petit bout de laine sur sa joue. Edward aurait du lui dire mais avant qu'il ai put se contrôlé il avança ses mains vers le visage de la jeune fille. Il les posa doucement sur ses joues en fronant légèrement les sourcils. Son coeur battait à 100 à l'heure, La Conscience l'injuriait en gueulant mais il n'entendait plus rien. Il était en train de toucher le visage de Tally et c'était encore mieux que ce qu'il avait imaginé. C'était doux, lisse et c'était la plus belle chose qu'Edward avait touché de toute sa vie. Tally rougit se qui fit sourire Edward mais qui le ramena aussi à la réalité. Lentement, il balaya la joue de la jeune fille avec son pouce, puis, à contre coeur il la lacha. Soudainement, le son revint à ses oreille ... << IMBECIL HEUREUX, IDIOT FINI, MALADE MENTAL, JAKE, CHRIS ... >> Les deux dernières insultes était très blessantes U__U. Edward rougit un peu lui aussi puis il parla d'un ton dégagé toujours avec le sourire aux lèvres.


-Tu ...tu avais un petit bout de laine sur la joue ...

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Dim 8 Fév - 20:09

    Tally regarda Edward venir vers elle, le sourire aux lèvres, et son rire résonnant dans l'appartement. Il vint ensuite s'assoir à côté de la brunette, en disant qu'ils n'allaient dans ce cas pas ressortir. La jeune femme ne comprit pas très bien cette phrase mais bon, on va pas lui en vouloir. Elle se tourna donc vers le jeune homme, le coeur battant à nouveau comme un malade. Cet instant lui rappelait tellement celui qu'elle avait vécut en 2005. Manquait plus que les larmes, et les bras réconfortant d'Edward. Si elle n'était pas comme ce qu'elle est aujourd'hui, elle aurait peut-être fait exprès de fondre en larmes pour se retrouver à nouveau dans ses bras. Mais elle n'est pas comme ça, pas du genre à profiter de la situation à son avantage. Et puis, qui sait si le jeune homme n'allait pas se détourner d'elle si elle pleurait ? Personne. Le doute est vraiment ch*ant dans ces cas là, franchement.

    Soudain, alors qu'elle regardait Edward, elle sentit des mains se poser sur ses joues. Elle comprit bien vite que c'était celles du jeune homme en face d'elle, et son coeur arrêta momentanément ses battements violents contre la poitrine de Tally, puis reprit sa course folle de plus belle, et il battait même plus vite. Elle était à ce moment là comme paralysée, et le rouge lui monta rapidement aux joues. C'était la première fois qu'il la tenait comme cela, en mettant de côté quand il l'avait prit dans ses bras. Le visage du jeune homme affichait un tel sérieux, que des frissons commencèrent à se propager le long de ses bras. Elle ne pouvait dévier les yeux de ceux d'Edward, qui la fixait tellement intensément que la plupart des filles en serait tombées par terre. Une envie folle de rapprocher son visage de celui du garçon qu'elle aimait la prit d'un coup, mais elle se contrôla difficilement au dernier moment. Elle avait tellement envie d'être auprès de lui, le plus longtemps possible. Un noeud lui prit l'estomac, le stresse sans doute, quand Edward lui sourit et caressa doucement la joue de la jeune femme, qui ressentit des milliers de frissons traverser sa colonne vertébrale. Elle avait la respiration saccadée mais elle fit rien paraitre, tant bien que mal, tentant également de calmer son coeur qui était au bord de l'infarctus. Ses bras tremblaient quand Edward la lâcha, en lui disant qu'elle avait un bout de laine sur le visage, et chose bizarre, il avait soudainement un peu de rouge sur ses joues. Un silence pensant s'installa entre eux, alors que Tally reprenait petit à petit le contrôle sur son cerveau, qui avait eu l'air de buger pendant ce temps.


    - Euh... hum... M-merci...

    Dit-elle finalement et en détournant les yeux du jeune homme, toujours aussi rouge. Elle inspira et expira profondément pour se calmer, mais ses tremblements restaient pour le plus grand malheur de Tally.

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Dim 8 Fév - 20:26

Après un long silence qui parut duré des heures, Tally le remercia. Là ... ne me demandez pas pourquoi ni comment mais Edward se sentit prêt. Il avait touché son visage et maintenant, il ne pouvait pas imaginer refaire comme avant, être son ami tout court. Maintenant, il avait envie de l'embrasser, d'être avec elle, tout simplement. Edward repensa à sa mère qu'il avait promis d'inviter, à toutes ses choses qu'il avait repousser au lendemain pour finalement les perdre. Non, si il devait perdre Tally, il fallait qu'il lui ai dit se qu'il ressentait vraiment pour elle. Son coeur se mit à battre plus vite encore. Il allait le faire, il ne pouvait plus reculer, c'était maintenant. Comment allait-elle réagir ... Edward avait peur mais il devait le faire. c'était maintenant. Comme pour s'empêcher de reculer, Edward reprit la parole mais sa voix tremblait. Edward ne respirait plus de puis un petit bout de temps. Finalement, il recommença à respirer en s'appliquant à paraître clame : ce qui était complétement rater car il ne l'était pas du tout. Il fallait qu'il lui dise. Il n'était pas sûr que ce soit le bon moment, mais y aurait-il un bon moment ? Non, il avait décider de le dire maintenant, il ne devait plus reporter, il se l'interdisait. Edward connaissait Tally depuis pas mal de temps maintenant et il avait suffisament attendu. << Bon aller qu'est ce que tu attend dis le !! Glandeur va elle va pas attendre cent ans que tu te bouge le c*l ! >> Aller : on ne réfléchi pas. Edward leva la tête vers Tally et la regarda dans les yeux. Il ne souriait plus.

-Tally j'ai quelque chose à te dire ... je ... enfin c'est que ...

Nan il n'y arrivait pas, c'était trop dur. Que pouvait t'il dire : "Je t'aime" simplement je t'aime ? Elle avait dût entendre ça des centaines de fois dans sa vie. Ca ne voulait pas dire grand chose ... ça ne représentait pas ce qu'il ressentait en ce moment cra c'était beaucoup plus fort. C'est quand même ce qu'il lui aurait dit, si il avait réussit à aligner deux mots, or là, il en était incapable. Son coeur tambourinait furieusement contre sa poitrine comme si il voulait sortir, comme si tout le monde pouvait entendre ses bruits irréguliers et rageurs. Edward baissa les yeux et fronça les sourcils. Elle devait s'impascienter, il fallait qu'il trouve quelque chose et vite. Il savait qu'il ne pourrait pas lui dire avec des mots, alors il décida de lui montrer. Doucement et précieusement, il prit la main de tally, comme si c'était de la porcelaine. Des frissons lui parcouraient les avant bras à son contact et son poul accelera encore. Il manipula ses doigt comme si c'était le plus beau trésor qu'il n'avait jamais touché ... et c'était sûrement le cas. sa peau était si douce et frêle qu'il avait l'impression de pouvoir briser ses doigts en les serrants trop fort. Délicatement, avec des gestes volontairement ralentis, il posa la main de tally sur son torse, là où son coeur cognait de plus en plus fort. Edward releva la tête vers Tally et sourit légèrement. Si elle le rejetait, se serait sûrment la dernière fois qu'il pourrait sentir sa main contre lui. Il était heureux et aurait aimé que le temps s'arrête et qu'éternellement, il ne reste que lui, qu'elle et sa main sur son torse. Le silence englobait le tout comme une douce mélodie qui aurait été spécialement choisie pour l'occasion. Quelques secondes s'écoulèrent et edward avait l'impression que c'était des minutes. Maintenant il était lancé, il ne pouvait plus reculer, il ne voulait plus reculer. Brisant le silence, il murmura trois mots assez fort pour que Tally les devine sans vraiment les entendre. Comme dans un souffle :

-Ferme les yeux.

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Dim 8 Fév - 21:13

    Le silence était brisé par les battements irréguliers du coeur de Tally, enfin c'est ce dont elle avait l'impression car elle pouvait les entendre, sans que Edward lui ne les devine. C'est ça qui est pratique. Mais quand même, ce silence était tout de même pesant, et la brunette ne savait quoi faire après ce que venait de faire le jeune homme. Elle était paumée, perdue entre ses rêves et la réalité. Le sérieux et les yeux qui la fixait intensément qu'avait affichait Edward quelques instants plus tôt, étaient gravés dans sa mémoire, et à chaque battements de ses cils, elle revoyait cette scène. Quand je vous disais qu'elle était sensible. Elle baissa le regard sur ses mains qui s'entortillaient nerveusement les uns aux autres, et le rouge ne descendait toujours pas de ses joues, ce qui l'inquiéta tout de même.

    Autre chose qui l'inquiéta, c'est le tremblement de la voix d'Edward, qui venait de parler après ce lourd silence. Il disait qu'il devait lui dire quelque chose, et vu le ton avec lequel il donnait cet information à Tally, cette dernière ce dit directement que c'était quelque chose de sérieux. Et évidement, elle ne put empêcher son cerveau à commencer à faire des films en l'imaginant la regarder droit dans les yeux et lui dire les mots magiques. Elle secoua la tête pour enlever cette scène digne d'un " Titanic " ou d'un " Roméo et Juliette ", puis redressa la tête vers Edward. Il était tout aussi sérieux que sa voix, et il semblait être partagé entre l'hésitation à se lancer dans les paroles qu'il devait lui prononcer. Tally ne fit rien paraitre de ses doutes, bien que le rouge sur ses joues pouvaient témoigner de l'état dans lequel elle était.


    - Je... je t'écoute.

    Elle avait peur. Peur de ce qu'il pouvait lui avouer. Si c'était effectivement ce dont son cerveau s'imaginait déjà, là ça serait bien, et mais si c'était un truc du genre " écoute, je sort avec une fille depuis quelques temps " ou " je vais devoir partir, j'en ai marre de cette ville ", elle n'aurait plus qu'à rentrer chez elle et fondre en larmes. Les bras protecteur d'Edward ne seront plus là pour la réconforter.

    Elle vit le jeune homme en face d'elle baisser les yeux, en fronçant les sourcils. Tally ne s'impatientait pas, au contraire, si il fallait du tout pour que Edward dise ce qu'il voulait lui dire, elle pouvait bien le respecter. C'est alors qu'elle sentit sa main enveloppée dans quelque chose de chaud. Elle baissa timidement les yeux et vit les doigts du jeune homme s'entrelacer avec les siens. Le stresse se renforça au creux du ventre de Tally, qui ne pu s'empêcher de rougir de plus belle. Mais elle se sentait tellement bien à ce moment là.
    Soudain, Edward souleva la main de la brunette pour la poser sur son torse. Des frissons parcoururent tout son corps, de la tête aux pieds, alors qu'elle sentait les battements du coeur du jeune homme. Pendant un instant, elle crut que c'était son propre coeur qu'elle sentait battre sous sa main, mais elle se rendit bien compte que c'était celui du garçon qu'elle aimait. Chose étrange, il battait aussi vite, et aussi irrégulièrement que celui de la jeune femme, ce qui lui sauta aux yeux. Pourquoi était-il aussi stressé et nerveux ? L'image genre " Roméo et Juliette " se remit dans sa tête, mais elle ne pouvait se permettre d'espérer encore. C'est vrai qu'elle était pas loin du but, mais si elle commençait à espérer alors que c'était pas du tout le " je t'aime " qu'il s'apprêtait à prononcer, elle tombera de bien haut. Elle tomberai surement même plus bas que bas.

    Les secondes s'écoulèrent, mais Tally avait l'impression que le temps s'était arrêté, que ça faisait une douce éternité qu'elle avait ce contact avec celui qu'elle aimait plus que tout. Son coeur commença à s'habituer à cette scène, mais son cerveau n'arrêtait pas de s'imaginer que cette scène allait finir en moment romantique. Le silence était beaucoup moins pesant qu'auparavant, il était même apaisant à présent. Elle ne s'en lasserait pas. C'est alors que Tally aperçut un léger sourire sur les lèvres d'Edward, qui lui murmura doucement " ferme les yeux ". Le coeur de la jeune femme recommença à frapper férocement sa poitrine, tout autant que celui du jeune homme. Sa respiration se saccada à nouveau, et le noeud dans son ventre ne fit que se resserrer d'avantage. Pas beaucoup de gens auraient supporter la pression, mais je n'est jamais dit que Tally était comme tout le monde. Elle ne voulait même pas que ces sensations disparaissent, elle ne voulait absolument pas arrêter de ressentir ces choses. Elle était bien, et elle avait même l'impression d'être comme dans un rêve, comme 4 ans plus tôt. Elle jeta un dernier coup d'oeil à Edward, avant de plonger sa vision dans le noir complet.

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Dim 8 Fév - 22:38

Edward demanda à Tally de fermer les yeux. Elle était toute rouge <3 Tally avait l'air un peu perdue ... en même temps c'était normal : ellene devait pas vraiment s'attendre à ça ... C'était d'ailleur une surprise pour Edward aussi. Où avait-il trouvé ce courage soudain ? Pourquoi tout d'un coup, il s'était enfin sentit prêt ? Enfin ... maintenant, il ne se sentait plus vraiment très prêt. Il était stressé et son coeur semblait vouloir lui transpercer le torse pour finir dans la main de tally. De toute façon, c'est ce qu'il voulait faire. Il voulait lui donner son coeur pour qu'elle puisse en faire ce qu'elle veut. Edward savait bien que même si elle le faisait souffrire, il l'accepterait et n'arriverait pas à lui en vouloir. Lui avait bien fait souffrir beaucoup de filles et puis même si il devrait ensuite avoir mal, même si Tally le rejetait, même si elle l'évitait : il aurait au moins fait ce qu'il avait toujours voulu faire depuis ses quatre ans. Elle saurait que ce sourire que lui adressait toujours Edward était le sien, ce sourire là, il était rien qu'à elle, c'était juste pour elle et pour aucune autre fille. Edward en était sûr : si elle ne voulait pas de lui, plus jamais il ne sourirait comme ça. A personne, car il n'avait jamais été aussi amoureux, il n'avait jamais eu aussi peur de perdre quelqu'un ou de lui faire du mal. D'ailleur, si on y réffléchissait un peu, on verrait bien que depuis la disparition des adultes, Edward ne vivait que pour Tally. Il passait le plus clair de son temps avec elle et le reste, il ne passait à penser à elle : elle était devenue sa raison de vivre, sa raison d'être et elle hantait tendrement son esprit comme une obsession. Or là, il était à deux doigt de faire ce qu'il avait envie de faire quand il la voyait, quand il l'entendait, mais il était aussi à deux doigt de la perdre pour toujours.
Bizarrement, Edward n'y pensait pas. Il ne pensait pas au faite que c'était peut être la dernière fois qu'il la voyait, qu'il sentait son odeure ou qu'il entendait sa voix. A quoi bon ? c'était trop tard maintenant : il était lancé et à moins que son coeur ne cesse de battre à tout jamais, dans quelques secondes il aurait fait ce dont il rêvait depuis quatre ans. Si elle partait en lui criant de ne plus jamais l'approcher que ferrait-il ? Il resterait assis sur ce canapé, les yeux dans le vide et il pleurerait. Il ne sortirait plus, il resterait cloitré dans son appartement toujours plus mal rangé. Il mangerait bien sûr, pour survivre mais même si il restait en vie, il ne vivrait plus réellement car son coeur, il l'avait déjà donné à Tally et il ne pouvait plus le reprendre ... il ne le voulait d'ailleur pas.
Edward regarda Tally qui avait fermé les yeux. Sa respiration était calme : la main de Tally sur son torse le relaxait. Il la regarda pendant quelques secondes puis il lacha la main de Tally qu'il tenait toujours coutre son torse. Celle ci garda sa main en place. Edward posa doucement sa main contre la joue de Tally, la caressa avec son pouce. Doucement, il approcha son visage de celui de Tally. Il était maintenant si proche qu'il pouvait sentir son souffle qui était trop rapide. Une mèche de cheveux de tally retomba sur la main d'Edward qui était toujours sur la joue de la jeune fille. Il regarda quelques secondes encore le doux visage de la fille qu'il aimait puis il ferma lentement les yeux, savourant chaques secondes de ce moment esquis. Tally entrouvra légèrement les lèvres et Edward sentit son souffle, son odeure qui lui remplissait les narines. Il se rapprocha encore plus, un peu plus rapidement que tout à l'heure jusqu'à ce qu'il sente les lèvres de Tally effleurer les siennes. Son coeur n'avait jamais été aussi vite. Finalement, Edward se décida vraiment et embrassa tendrement Tally. Leurs lèvres se moulaient à la perfection comme si elles avaient étaient crées pour se rejoindre. Enfin, Edward oublia tout. Il n'y avait plus que Tally et lui au monde et il savourait la perfection de ce moment qu'il avait attendu si longtemps.

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Dim 8 Fév - 23:38

    Le silence régnait toujours, même quand les paupières de Tally s'étaient baissés pour plonger la jeune femme dans le noir complet. Son coeur continuait à battre à deux cent à l'heure, en harmonie avec celui d'Edward. Ce dernier lâcha la main de la brunette qui était posée sur son torse, au niveau de son coeur. Tally laissa cette main où il l'avait posé, comme si elle n'avait absolument pas le droit de la déplacer, ne serait-ce que d'un millimètre, sinon elle allait brisé cet instant si magique. Elle sentit peu de temps après une main se poser délicatement sur sa joue, et la caresser avec le pouce. Ce nouveau contact provoqua un nouveau rythme encore plus rapide pour le coeur de la pauvre Tally. Et pourtant, elle serait bien restée là pour toujours, comme ça. Sa respiration se saccadait de plus en plus, à tel point que la brunette se demanda si elle était asthmatique et qu'elle ne l'apprenait que maintenant. Elle n'osait pas bouger, de peur que ce soit qu'un rêve et qu'elle ne se réveille d'un moment ou à un autre dans son lit, les yeux fixés au plafond et la chambre tristement silencieuse et vide. Elle n'en pourrait plus si c'était un rêve. Elle tomberait de bien bas, même son subconscient serait contre elle !

    Tally entrouvrit les lèvres pour permettre à son souffle de reprendre ne serait-ce qu'un peu de calme. On aurait dit qu'elle venait de courir un marathon. C'est alors qu'elle sentit quelque chose lui frôler les lèvres. Elle sursauta un peu, et son coeur eut un arrêt momentané, puis reprit son rythme effréné. Elle resserra les les doigts sur la chemise d'Edward, ne pouvant croire que c'était ses lèvres qui venaient de l'effleurer. Et pourtant. Quelques instants plus tard, elle sentit vraiment les lèvres d'Edward se coller aux siennes. Autre arrêt de son coeur, avant de cogner de plus en plus fort et vite, comme si il cherchait un moyen pour quitter ce corps. Tally entrouvrit les yeux, et vit effectivement le visage du jeune homme plus près d'elle que jamais. Il y eut un grand soulagement dans son corps, et en même temps elle avait envie de bondir de joie. Le noeud dans son estomac disparu d'un seul coup. Elle devra des excuses à son cerveau finalement...

    Une sensation de chaleur remplaça le noeud qui logeait au creux de son ventre. Tally referma les yeux et passa ses bras sur la nuque d'Edward, se collant littéralement à lui. Elle passa une main tremblante dans les cheveux courts du jeune homme, et elle sentit des frissons parcourir sa colonne vertébrale. Si on lui avait dit le matin même que ce qu'elle souhait le plus au monde se réaliserait ce jour-là, elle aurait eu un rire nerveux, et vous aurez envoyer ch*er pour lui donner encore de faux espoirs.
    Et dire qu'elle avait rêvé de ce moment des milliers de fois, et qu'à chaque fois qu'elle reprenait le contrôle sur son esprit, elle se disait " faut pas rêver ma vieille... ". Toutes les fois où elle le voyait, elle voulait à chaque fois se retrouver dans la place où elle était : en train de l'embrasser et de le serrer contre elle. Elle tenait déjà beaucoup à lui, mais maintenant, elle pourrait sans doute plus se passer de sa présence, ne serait-ce que quelques secondes. Elle ne pourrait plus supporter de ne pas le toucher, de ne plus sentir ses lèvres contre les siennes, de sentir ses cheveux entre ses doigts. Elle se sentirai perdu sans entendre sa voix qui lui parlait, peu importe qu'il lui dise des trucs sérieux ou des choses pour la faire rire, elle avait déjà du mal à ne pas le voir ou à ne pas l'entendre avant qu'ils ne s'embrassent, mais là, elle allait être encore plus proche de lui, et c'est ce qu'elle voulait depuis le début, depuis le jour où elle l'avait rencontrer, et depuis qu'elle le connaissait mieux grâce à ce cours de littérature. Au retour des adultes, si ils reviennent d'ailleurs, Tally devra aller remercier le prof de littérature pour ce qu'il avait permit de faire.

    Après une minute, Tally rompit à contre coeur le contact qu'elle avait avec Edward, ouvrit à nouveau les yeux pour voir ceux du jeune homme la contempler. Elle posa son front sur le sien et plongea dans les yeux de son âme soeur, toujours les bras autour de sa nuque. Elle lui sourit timidement, puis lui murmura les mots qu'elle n'avait jamais su lui dire jusqu'à présent.


    - Je t'aime, Edward...

    Elle sentit le rouge lui monter aux joues, mais peu importait à cette instant. Elle rapprocha à nouveau ses lèvres de celles du jeune homme et l'embrassa une nouvelle fois.

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Lun 9 Fév - 0:20

Le baiser dura un bout de temps. Le temps, il parassait s'étirer, ou s'arrêter mais malgré ça, il lui paraissait toujours trop court. Tally aggripa la chemise d'Edward qui passa sa main encore libre dans les cheveux longs de celle ci. Edward se rappelait de la première fois qu'il l'avait vu. Et maintenant, il était là, ils s'embrassaient. OK, Edward avait embrasser énormément de filles depuis le jour de sa naissance, mais maintenant, il avait l'impression qu'en afite, c'était la première fois qu'il déposait ses lèvres contre celle d'une autre personne. C'était différent. C'était mieux. Il ne faisait pas ça parce qu'il était bourré et inconscient de ce qu'il faisait, ni parce que c'était une fille qui lui avait tout simplement demandé et qu'elle lui plaisait. Non, cette fois, il y avait des sentiments, des vrais, plus forts et instenses. Maintenant, si le temps s'arrêtait là, ça ne le dérangerait vraiment pas car c'était là le plus beau moment de la misérable vie, si on excluait bien sûr la première fois où sa mère lui avait dit qu'elle était de nouveau heureuse. Un sensation de chaleur intense lui envahir le corps en même temps que des frissons : il aurait crut être malade dans d'autres circonstances. Il n'arrivait pas vraiment à y croire, tout ça était tellement ... irréelle. Il avait tellement espéré ce moment, il l'avait tant de fois rêvé que ça semblait maintenant imposible : appartenant pour toujours au monde du rêve. Mais c'était pourtant bien la vérité. Edward en avait presque oublié sa promesse de la protéger ... il avait penser très souvent à ce qu'il ferrait si elle sortait avec quelqu'un pour tenir sa promesse, mais il ne s'était jamais demandé ce qu'il ferrait si elle le choisissait lui, comment ferrrait-il pour la protéger de lui même ... Ca n'avait pas grande importance pour l'instant car Edward n'y pensait pas encore. là, il profitait juste de toutes ses sensation qui montaient en lui. Il pouvait maintenant humer à pleins poumons l'odeure délicate de Tally, il pouvait même la toucher, caresser son beau visage et se perdre dans ses beaux cheuveux ou dans ses yeux. Soudain, Tally mis doucement fin à leur baisé. Le moment de vérité était arrivé pourtant Edward n'avait plus peur, il était presque appaisé ... si on mettait de côté le fait de son coeur battait toujours à cent à l'heure. Tally posa son front contre celui d'Edward qui rouvrit les yeux. Il plongea son regard dans ses yeux pétillants et sourit. Il n'avait jamais était aussi proche d'elle. De près, elle était encore lpus belle. tally lui rendit son sourire timidement et prononça ses mots qu'Edward n'avait jamais oser imaginer sortant de sa si jolie bouche : "Je t'aime, Edward..." Tally rougit, Edward aussi. Rectification : en faite, c'était celui là le plus beau moment de sa vie. Son corps entier se détendit. Tally se rapprocha à nouveau et l'embrassa. Tout comme la première fois, leurs lèvres se moulaient à la perfection, il y eut une différence cependant : Edward avait maintenant la sensation étrange de liberté. Comme si il savait maintenant qu'il avait le droit de l'embrasser. Bien sûr, il ne la considèrerait jamais comme était sa propriété, mais il se sentait tout de même plus libre. Il n'était plus obligé de faire semblant d'être un ami et de réffléchir à tout ce qu'il disait en se demandant si ça se disait entre ami.
C'est Edward qui mit fin à ce second baisé. Il devait dire autre chose, avant qu'elle ne puisse pas changer d'avis. Edward s'éloigna donc doucement et posa son front contre celui de Tally pour se retrouvé dans la même position que tout à l'heure. Puis, il décolla sa tête de celle de tally en souriant. Edward fit lentement glisser sa main de la joue de tally pour finalement lui prendre la main.


-Tally ... je ne l'ai jamais dis à personne avant, parce que ça n'a jamais été aussi vrai qu'aujourd'hui ... mais ... : Je t'aime, moi aussi. Je ne supporterais pas de te perdre, ni que tu t'éloigne de moi car je tiens vraiment à toi mais il faut tout de même que je te dise ... Tu sais, avant de te connaître j'ai fais des bétises, je jouait avec les filles, les laissant tombé au bout d'une semaine ou d'un simple nuit. Je me détestait, j'était un parfait sal*p et je n'arrivait plus à me regarder dans un mirroir. Mais j'ai changé, grace à toi je crois être devenu un peu meilleur et je ne supporterais pas de te faire souffrir. Tu sais que je t'ai promi de te protéger, mais je ne sais pas comment te protéger de moi même. Alors si tu préfère me laisser tomber, je comprendrais, mais si tu veux quand même de moi, malgré tout ce que j'ai fais, je te promet de ne jamais te faire souffrir ... jamais.

Edward baissa les yeux sur leurs doigts entrelacés. Il avait toujours eu cette impression de ne pas la mériter, qu'elle était trop bien pour lui, et en repensant à ce qu'il avait fait, cette impression était plus forte encore. Mais jamais il ne se laisserais faire du mal à la fille qu'il aimait de tout son coeur : il ne pourrait jamais se le pardonner.

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Lun 9 Fév - 21:29

    Flash Back:

    « - J'ai procédé moi-même à la formation du duo, pour éviter que ce soit toujours les mêmes groupes tout le temps...

    Le professeur fut interrompu par de nombreuses protestations venant des élèves dans l'amphithéâtre. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Il était ravie de l'ambiance qu'il venait de procurer à sa classe qui était endormie quelques minutes plus tôt. Il devrait faire ça plus souvent.
    Tally elle, s'en fichait royalement de cette décision. Elle était bien trop occupée à faire des gribouillis sur sa feuille de cours, tendant juste une oreille distraite à ce qui se passait. Qu'est-ce que ça pouvait faire qu'elle proteste comme les autres, le prof ne changerait pas d'avis pour autant. Quand le brouhaha se tut enfin, le professeur retint un rire amusé, puis reprit son sérieux.


    - Et encore une chose. J'ai fais des binômes mixtes.

    Nouvelles protestations, encore plus fortes qu'auparavant. A cette annonce, Tally se stoppa net de dessiner sur sa feuille. Mixte ? Elle aurait peut-être un peu de chance ce jour-là. Elle releva la tête vers le visage du professeur qui contemplait, amusé, l'effet qu'il venait de produire. Une boule de stresse se forma dans son ventre, et elle ne put s'empêcher d'espérer. Elle serra les doigts autour de son crayon, et parfois elle le faisait bouger rapidement, pour se calmer. Mais trop tard. Le professeur tourna le dos à la classe, et prit une feuille parfaitement lisse et blanche. Un nouveau sourire se dessina sur son visage.

    - Voici donc les groupes.

    Les minutes semblèrent interminables. Pourquoi son nom de famille commençait-il par un S ?! Et les noms de famille du début de l'alphabet défilait, lentement, à une vitesse d'escargot. Et Tally ne relâcha pas une seule seconde son pauvre crayon, qui n'avait jamais demandé une telle torture. C'est alors que le tour des L commença. Tally se mordit la lèvre inférieur, priant au plus profond d'elle pour que ses espoirs aient au moins servis à quelque chose d'autre que de la faire tomber bien bas.
    Le professeur releva les yeux de sa feuille, regarda rapidement la tête de ses élèves qui le fusillait d'un regard noir, puis se replongea dans sa feuille.


    - Où j'en étais... à oui. Lewis avec Swan.

    Tally écarquilla les yeux. Son coeur s'arrêta de battre quelques instants. Le temps sembla s'arrêter, alors que le nom du binôme ne cessait de ce répéter dans sa tête. " Lewis avec Swan ". Elle fit bouger son crayon encore plus rapidement, essayant tant bien que mal de ne rien faire paraitre du trouble qu'elle vivait à ce moment là. La brunette se permit de jeter un coup à quelques rangs derrière elle, où Edward N. Lewis la regardait avec un sourire sympathique. Le rouge lui montant aux joues, elle n'eut d'autre choix que de détourner la tête pour contempler le tableau face à elle, alors qu'elle avait envie de bondir de joie. »

    Fin du Flash Back.

    La situation avait beaucoup changée depuis ce jour-là. D'abord de simples connaissances, ils avaient bien vite passé ce stade pour devenir des amis très proches. Et maintenant. L'amitié n'était plus possible, à présent qu'Edward savait les réels sentiments que ressentait Tally en son égard. Mais bizarrement, cette dernière s'en fichait royalement. Pourquoi gâcher ce moment si précieux à ce prendre la tête pour savoir si cette amitié allait perdurer malgré tout ou si elle allait être détruite à jamais ? Bien sûr qu'elle sera brisé, elle l'ai même en ce moment. Cette cassure aura au moins servit à laisser la place suffisamment grande pour l'amour de Tally envers Edward. Cette amitié se sera terminée sur un côté positif, heureusement d'ailleurs, parce que quand on voit la relation entre Jake et Edward...

    C'est ce dernier qui mit doucement fin au baisé. Il reposa son front contre celui de la brunette, qui lui sourit. Elle pouvait enfin faire ce qu'elle voulait le plus : se plonger dans les yeux de l'être qu'elle aimait plus que tout, sans avoir l'air d'une malpolie ou d'une psychopathe sortie de l'asile il y a deux jours. Elle pouvait laisser glisser ses mains le long du dos du jeune homme sans paraitre vulgaire ou perverse, elle pouvait enfin le contempler sans avoir l'air d'une idiote. Elle pouvait toucher ses lèvres, et elle pourra enfin cesser de s'imaginer ce que ça lui ferait si ça ce passait, si elle tomberait dans les pommes comme une crétine, ou si elle allait lui sauter dessus ou encore avoir un mouvement de recul tout d'abord, puis ensuite de l'embrasser passionnément. La réaction qu'elle avait eut à ce contact lui paraissait convenable.
    Edward s'éloigna un peu de Tally, tout en lui souriant. Il lui dit qu'il n'avait jamais dit " je t'aime " à quelqu'un d'autre auparavant, parce que ça n'avait jamais été aussi vrai. Une bouffé de joie la submergea, et elle se retint de ne pas lui sauter au cou, du moins pas avant qu'il ai terminé son discours [ (a) ]. Il lui avoua ensuite qu'il avait été un vrai sal*ud, lâchant les filles au bout d'une semaine ou au bout d'une simple nuit, qu'il jouait avec elle. L'image qu'elle s'était faite de lui, du genre Roméo ou Prince Charmant tout droit sortit d'un conte de fées se fissura, mais peu importait. Il lui dit également que si elle ne voulait plus de lui, il comprendrait mais que si elle restait, il promettait de ne jamais lui faire de mal, de jamais la faire souffrir. La brunette sourit, puis resserra ses doigts sur ceux du jeune homme en se plongeant dans ses yeux.


    - Si tu savais comme je m'en fiche du Edward d'avant. C'est pas lui que j'ai en face de moi que je sache ? C'est pas avec l'ancien que j'ai partagé mes délires pendant des heures, pas avec lui que je me baladais dans les rues désertent de cette ville, pas lui qui m'a réconforté il y a 4 ans. Et c'est pas celui-là que j'ai eu la chance de voir torse nu aujourd'hui. Elle eut un sourire amusé et un regard complice, puis recouvra son sérieux. Et c'est surtout pas lui que j'aime. C'est pas lui que j'ai eu la chance de connaitre grâce au prof de littérature.

    Elle mit son autre main doucement sur la joue d'Edward.

    - On a tous fait des erreurs, mais on a bien droit à une seconde chance, non ? Et franchement, tu crois que j'aurais la force de m'éloigner de toi ?

    Elle lui sourit, puis alla dans ses bras. Elle leva ensuite les yeux vers le visage du jeune homme.

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Lun 9 Fév - 22:05

Edward avait fini de se confier à Tally, de lui raconter qui il était avant. Il attendait sa réaction en se forçant à croire qu'il l'accépterait de toute façon. Ses doigts étaient toujours entremélés avec ceux de Tally ce qui était très agréable et Edwadr espérait y avoir droit encore longtemps. Tally sourit et elle lui dit : "Si tu savais comme je m'en fiche du Edward d'avant. C'est pas lui que j'ai en face de moi que je sache ?" Hum ... non, il avait changé, mais peut être qu'au fond il était toujours le même ? Quand son père avait rencontré sa mère, il en était tombé tout de suite amoureux et il avait arrêté de jouer avec les filles ... comme le faisait Edward. D'accord, son père c'était pire car Edward n'avait pas fait ça très souvent, mais ce n'était pas une excuse. Quand son père avait sût qu'avec la mère d'Edward il n'aurait pas de fille, il était retombé dans l'alcool et les femmes? Il avait finalement laissé tomber la femme qu'il avait crut aimé et son tout jeune fils pour s'occuper de sa fille qu'il avait fait avec une autre. Après tout, il ne devait pas l'aimer autant que ça : Edward ne ferait jamais ça à Tally. Mais en même temps, il y à un p*tain de proverbe, celui qu'Edward détestait le plus, qui disait : "Tel père tel fils." La lacheté pouvait-elle se transmettre de père en fils ? Edward espérait que non. Tally continua : "C'est pas avec l'ancien que j'ai partagé mes délires pendant des heures, pas avec lui que je me baladais dans les rues désertent de cette ville, pas lui qui m'a réconforté il y a 4 ans. Et c'est pas celui-là que j'ai eu la chance de voir torse nu aujourd'hui. " Edward rigola. Non, il était un peu plus musclé qu'avant XD. Edward lui rendit son sourire complice et lui fit un petit clin d'oeil toujours en rigolant. Finalement, Tally termina sa phrase : "Et c'est surtout pas lui que j'aime. C'est pas lui que j'ai eu la chance de connaitre grâce au prof de littérature." Edward sourit. A ce prof de litterature. Il essaya de s'en souvenir mais sa tête ne lui revenait pas. Il se rappelait juste de son petit sourire sadique. En même temps il ne l'avait pas très souvent regarder car il était trop préocuper dans la contemplation de quelque chose d'autre, beaucoup plus agréable à regarder que ce vieux croutons.

-Ah ce prof de litterature ! On ira le remercier quand il reviendra !

En effet, Edward n'avait jamais autant apprécié les cours de litterature que cette année ... même si il ne pourrait pas vous citer un seul sujet sur lequel il était censé avec travaillé. Tally rajouta : "On a tous fait des erreurs, mais on a bien droit à une seconde chance, non ? Et franchement, tu crois que j'aurais la force de m'éloigner de toi ?" edward ne savait pas quoi répondre, il était trop heureux : une journée comme ça pouvait elle vraiment être réelle ? Il décida de questionner La Conscience pour savoir ce qu'il pourrait répondre à une si belle phrase mais elle ne répondit pas : elle était peut être K.O ? TT Même ça, ca ne réussisait pas à faire baisser sa bonne humeur. Il décida finalement de ne pas faire très compliqué.

-Merci, chuchota t-il.

Tally sourit et edward aussi. Elle mit sa main sur sa joue et edward frémit à ce contact. Il ferma les yeux. Il n'était pas habituer à ça, et il éspérait d'ailleur ne jamais s'y habituer. Tally alla ensuite dans ses bras et edward la serra contre lui. Il respirait enfin ses cheveux et il pouvait le faire autant qu'il le voulait. C'était la deuxième fois : toujours sur le même canapé et sûrement pas la dernière. << Et moi je suis censée porter la chadelle ? >> * Oh t'es pas mourrut xD ça faisait longtemps que je t'avais pas entendu toi ! * << Je suis jalouse chéri je croyait que t'allais te prendre un rateau TT >> *Ben merci -_-"* Tally leva les yeux vers Edward. Celui ci la regarda tendrement puis il baissa sa tête et enfoui son visage dans le cou de Tally. Il ferma les yeux, profitant de l'odeure de la jeune fille puis doucement, il embrassa son cou.

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Mar 10 Fév - 22:20

    Flash Back:

    « - Bon... sur quoi on fait ?

    Tally tourna timidement la tête vers Edward, qui semblait tout aussi coincé qu'elle pour ce premier jour de boulot chez la jeune femme. Elle avait rangé sa chambre en désordre en un rien de temps, bien qu'elle eut droit à quelques belles gamelles. Juste quelques feuilles trainaient encore sur le bureau.

    - Ben...

    Elle jeta un coup d'oeil distrait à son agenda remplis de gribouillages de la part de ses amies, mais aussi de sa composition personnelle. Même si elle ne dessinait pas vraiment bien, elle aimait dessiner des personnages irréels, ça lui plaisait. Mais il faut dire qu'elle était beaucoup plus intéressée par la personne assise à ses côtés que par ce qu'il y avait marqué dans son agenda.

    - Faut faire sur des oeuvres... il nous laisse le choix... super.

    Elle balança son agenda sur son lit, sous le regard amusé de son coéquipier, qui eut un sourire en coin. Tally détourna très vite la tête vers l'écran en veille de son ordinateur, du rouge commençant à venir sur ses joues.

    - Hum... tu lis quoi en ce moment ?

    Elle tourna la tête vers le visage si angélique d'Edward, qui leva un sourcil. Il devait se demander le rapport entre ce qu'il lisait et leur devoir. La brunette haussa les épaules.

    - Chais pas, ça peut nous donner une piste...
    - Ah... euh... " Le silence des agneaux "...


    Tally eut une sorte d'illumination dans son regard, et Edward la regarda un peu bizarrement. Peut-être se posait-il des questions sur ses facultés mentales... Elle lui sourit alors et fit bouger la souris et l'écran s'illumina sur la page de Google. Elle y inscrit alors " Le silence des agneaux ".

    - Bonne pioche, je l'ai lu aussi.

    Ils échangèrent un sourire complice, puis se penchèrent vers l'écran de l'ordinateur. »

    Fin du Flash Back.

    Tally se sentait tellement bien dans ses bras. Ils avaient toujours l'air aussi protecteur qu'en 2005, mais là il y avait... un petit plus. Au moins elle pouvait se lover à l'intérieur sans pleurer pour la disparition de sa mère. C'était agréable. Elle n'avait jamais sentit une telle sensation auparavant, même dans les bras de Chris... enfin ça c'est un cas à part, vu qu'elle était sortit avec lui pour ne pas le blesser. Mais bon, le passé c'est le passé, et il est très bien où il est. Il faut plus penser au futur que de revoir de mauvais souvenirs qui hanteront le fin fond de votre esprit jusqu'à la fin de vos jour. On a tous droit à une seconde chance... enfin, après ça dépend de la gravité de la chose que vous avez commis, évidement.

    La brunette leva les yeux vers Edward, qui lui sourit tendrement. Ca, c'est un sourire à vous faire fondre comme un glaçon en plein soleil, ou à faire partir toutes vos pensées négatives. C'était toujours ce sourire qu'il lui adressait dans le passé, et la jeune femme avait l'impression que ce sourire n'était fait que pour elle. Puis, elle vit le visage du jeune homme se rapprocher, et s'enfouir dans son cou. Des dizaines de frissons lui parcoururent la colonne vertébrale, alors qu'elle plaçait une main sur la nuque d'Edward. Elle sentit ensuite des baisé se déposer sur son cou, et là elle ferma les yeux et resserra son étreinte sur le jeune homme, alors que de nouveaux frissons parcouraient cette fois la totalité de son corps. Elle sourit, puis posa doucement sa tête sur l'épaule de son âme soeur. Elle ne pensait plus à rien. Et curieusement, il n'y avait plus ce poids au fond de son estomac. Elle se sentait légère, et avait l'impression que si Edward la lâchait, elle allait aller au plafond. Ce qu'elle aimerait que le temps s'arrête à ce moment là, et qu'ils restent comme ça, tous les deux, le plus longtemps possible.


    Soudain, une sensation se fit sentir au creux de son ventre. Elle eut un petit rire, puis regarda Edward.

    - Tu sais quoi ?... j'ai faim !

    Elle éclata de rire, puis elle prit les doigts du jeune homme dans les siens, et l'entraina dans la cuisine. C'ets vrai qu'une simple glace ne prenait pas tout l'estomac, ou alors si vraiment vous en prenez une bonne dizaine à la suite. Et puis, n'ai-je pas dit que Tally était gourmande ?

    [ désolé j'ai rien trouvé d'autre pour remplir encore des lignes x) ]

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Mar 10 Fév - 23:52

Flash back :

-Bon je crois bien qu'on à fini.

Edward soupira quand Tally prononça cette phrase. Devant lui se tenait deux feuilles qui composaient leur travail sur "Le silence des agneaux". D'un côté, l'écriture soignée et régulière de tally, de l'autre celle d'Edward qui était nettement moins jolie. Oui, ils avaient fini de travailler, après une semaine de travil. Edward avait bien essayé de retarder un maximum ce moment, c'était quand même arrivé trop tôt. La chambre de tally était toujours bien rangée ... contrairement à la sienne.

-Oui on à fini ... dit-il avec une certaine mélancolie dans la voix.

~~> Jour de la note.

Le prof avait mit trois jours à corriger les copies ... comme si il avait que ça à faire de sa vie, le pauvre. Ca se trouve, c'était comme ça qu'il "s'amusait" ? Enfin bref : tant mieux. Edward n'avait pas revu Tally depuis ces trois jours, n'osant pas aller vers elle et ne sachant quoi dire. Bien sûr ils se disaient bonjour quand ils se voyaient dans les couloirs ... mais c'était tout.

-Lewis et Swan, je crois bien que vous avez la meilleure note. 18. Très bon choix de l'oeuvre.

Edward se tourna vers Tally qui le regardait et lui sourit. Le prof continua sa liste à moitier endormi : il n'y avait dans sa voix de la joie que pour les mauvaises notes. La sonnerie retentit et Edward s'avança vers Tally qui rangeait ses affaires.

-Félicitation ! On doit fêter ça ... tu veux aller te promener ?

Tally lui sourit et ils allèrent se promener dans le parc de l'université.

Fin de flash back.

Tally reserra son étreinte sur le cou d'Edward et posa sa tête contre son épaule. Ils gardèrent le silence, savourant chaqu'un ce délicieux moment. Edward inspira à fond pour remplir ses narines de l'odeure délicate de tally puis sourit en expirant. Il était tellement bien là. Il en avait même oublié son appart' tout en désordre. Ce n'était pas vraiement le cadre idéal pour une déclaration d'amour ... ouais, il avait pas vraiment fait les choses comme il le fallait mais bon ... il l'avait fait et il n'en revenait toujours pas. Son coeur c'était calmé, il était à présent calme et joyeux ... pour vu qu'il ne se réveille pas de ce fabuleux rêve. Tally eut un petit rire puis déclara qu'elle avait faim ... super réaliste ce rêve !!! xD Edward releva la tête. Lui n'avait pas faim du tout, mais ça il s'en fichait. Ce qui le tracassait était : qu'y avait-il dans son frigo ... Tally ne le laissa pas réffléchir d'avantage et l'entraina dans la cuisine. Edward la regarda fouiller dans les placards en souriant. Elle trouva les assiettes, les couverts les verres mais pas grand chose à manger. Finalement, elle se retourna vers Edward l'air de se demander si il lui arrviait parfois de manger. Edward sourit mystérieusement puis ouvrit une petite porte de la même couleur que le mur qui était camouflée. Ca ne lui servait jamais vu qu'il était seul ... mais quand Nate ou Nick venait ... ça lui permêtait de garder son chocolat caché (ce sont des gouinffres U__U XD) Edward fouilla quelques secondes puis cacha quelque chose derrière son dos.

-J'ai un petit cadeau pour toi.

Et non, Edward n'avait pas prévu de l'emener ici un de ses jours, mais il l'avait acheter en pensant à tally car elle lui avait dit qu'elle adorait ça. Il ne l'avait pas encore ouvert et s'en félécité. Pour une fois qu'il arrivait à se retrnir pour ne pas manger quelque chose qu'il savait être dans son placard ! Edward dégagea lentement sa main de derrière son dos et en sortit une tabelette de chocolat au lait avec de belles noisettes <3 Tally s'empara du paquet et edward la regarda en souriant. Toujours ce même sourire. tally le regarda ensuite avec ses yeux ... Edward craquait à chaque fois quand elle lui faisait ces yeux. Il se mordit la levre inferieur puis se baissa pour l'embrasser sur le front


[grosse panne d'inspi désolée =S]

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Mer 11 Fév - 21:02

    Zigzaguant entre les meubles qui décoraient l'appartement d'Edward, Tally l'entraina jusqu'à sa cuisine, où elle lâcha sa main, un peu à contre coeur mais bon elle n'allait pas partir bien loin et bien longtemps du réconfort des bras du jeune homme donc ça allait. Elle lui lança un regard malicieux, puis se mit à farfouiller dans les placards d'Edward. Elle y trouva facilement des assiettes, des couverts et les verres, mais chose étrange, aucune traces de nourriture. Elle avait beau regarder partout, elle ne vit pas la moindre trace de pâtes, de riz ou encore d'hamburgers surgelés. Rien. Comme si il était tellement fauché qu'il ne pouvait plus rien s'acheter pour se nourrir. Mais vue que les adultes ont déguerpis de la surface de cette planète, ou alors ils sont rudement bien cachés depuis 4 ans, les jeunes n'avaient même plus besoin de dépenser leur argent, ils prenaient se dont ils avaient besoin et basta. Et pourtant, les placards et le frigo d'Edward étaient bien vides, seuls quelques restes trônaient sur les grilles du frigo, mais bon on va pas prendre un petit déjeuner à 14 heure de l'après-midi quand même...

    Elle se tourna vers Edward, le regard surpris et interrogateur. Il s'était fait cambrioler ce matin ou quoi ? Une cuisine aussi vide n'était pas vraiment normale, à l'avis de Tally. C'est là qu'elle vit le jeune homme se tourner face au mur, et ouvrir une porte camouflée, de la même couleur que le mur. Elle haussa un sourcil. Il cachait donc toute sa nourriture là-dedans ? Pratique, dans un sens. Il plaqua sa main derrière son dos et sourit à la brunette, en lui disant qu'il avait un cadeau pour elle. La jeune femme ne put s'empêcher de sourire. Ce genre de situation l'amusait toujours, car sachant qu'elle était curieuse, la plupart des personnes jouaient avec ce défaut pour la faire rire et la surexciter. Elle s'approcha donc du jeune homme de quelques pas, quand il lui montra ce qu'il cachait. Une tablette de chocolat. Déjà là elle la lui aurait arraché des mains, mais en plus de ça, c'était aux noisettes [ça me donne faim xD]. Un immense sourire se dessina sur son visage, puis elle prit la tablette. Edward souriait toujours, avec ce même sourire. Avait-il envie de faire fondre le chocolat, ou Tally ? La brunette devait être la première cible.


    - Merciiii, dit-elle d'un ton presque enfantin.

    Elle ne put s'empêcher de se plonger une fois de plus dans les yeux d'Edward. Celui-ci se mordit la lèvre inférieur, puis se pencha et déposa un baisé sur le front de la jeune femme. De nouveaux frissons réveilla son coeur qui semblait pourtant s'être calmé depuis le temps où il ne tambourinait plus aux oreilles de la brunette. Les apparences sont parfois trompeuses comme on dit. Tally sourit, puis attirée comme par un aimant, alla à nouveau se blottir dans les bras de son amoureux. Cela semblait irréel, et pourtant. Puis, reprenant la main d'Edward dans la sienne, elle l'entraina à nouveau vers le canapé, où ils s'assirent d'abord, et par la suite Tally revint une nouvelle fois dans les bras du jeune homme. Maintenant qu'elle y avait gouté une fois, on ne compte pas vraiment la fois où il l'avait réconforté, il semble qu'elle ne puisse plus s'en passer.

    Elle passa ses doigts fins dans l'emballage de la tablette, en arracha une partie afin de pouvoir prendre ne serait-ce qu'un de ces carrés. En mettant un en bouche, Tally tourna ses prunelles vertes vers les yeux d'Edward, en tendant le paquet face à lui.


    - T'en veux ?

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Mer 11 Fév - 21:36

Edward donna donc le chocolat à Tally qui le remercia puis il enbrassa doucement son front. La jeune fille se blotit dans ses bras puis l'entraina de nouveau vers le canapé pour finalement se reblotir dans ses bras. Edward rafermit son étreinte et regarda Tally ouvrire le paquet avec ses doigts fins. tally mit un carré de chocolat en bouche puis en proposa à Edward. Le jeune homme était très gourmand, et Tally aussi, mais là, il n'avait pas faim ! ^Même pas pour un carré de chocolat ! pourquoi ? Mmmmh, ça devait être à cause des derniers événement, son ventre en était tout retourné. Edward déclina donc la proposition de tally toujours en souriant. Puis, il se rendit compte de quelque chose de grave : maintenant qu'il était avec tally, il allait passer son temps à sourire ! Bah ... c'était pas mauvais pour la santé d'être heureux. Tally elle avait ce pouvoir. Elle pouvait rendre heureux n'importe quel homme sur terre rien qu'en le regardant et en lui souriant. Malgré tout, c'était Edward qu'elle avait décider de rendre heureux. Il était conscient de sa chance et ne voulait pour rien au monde la gacher. Lui au moins, il savait que, même si il ne pensait pas la mériter, il avait énormément de chance d'être à ses côtés. Pas comme l'autre Ch*is. Quel idiot. Comment avait-il put faire ça ? Etait-il si stupide pour ne pas voir, pour ne pas réaliser, quel chance il avait eu, et cette chance, il l'avait laissé tombée. Quel nul. Edward n'allait pas s'en plaindre bien sûr ! Mais lui, pour rien au monde il ne la laisserait tomber ... Enfin il y avait une raison, la seule valable qui avait put pousser Chr*s à la laisser tomber ... peut être préférait-il les garçons ? Oo Oui ça devait être ça xD.
Edward baissa les yeux vers Tally. Pensait-elle toujours à lui ? Il esspérait que non. Mais si c'était le cas, il ne pouvait pas lui en vouloir et il ferait tout pour l'aider à l'oublier. Quel ordure. Enfin bref ... une question qu'il s'était déjà posé lui revint à la mémoire et il se demanda de nouveau si Tally et Chris avaient ... Non, Edwrad secoua la tête. Tally s'en foutait de son passé alors lui ne devait pas non plus y penser. Et puis elle était sortit avec lui, donc elle en avait le droit ! Edward s'interdit de se reposer la question. Pourtant, il se promis de tout faire pour ne jamais ressembler à ce crétin sans cervelle.
Edward se baissa un peu pour que sa bouche soit à la hauteur de l'oeille de tally. Il chuchota.


-Je ne te laisserais jamais tomber comme Chris la fait.

Edwad se redressa. C'était vrai mais si elle pensait toujours à lui, ce n'était pas très malin de lui dire ça ... Edward se mordit le joue en espérent de toutes ses forces que ses paroles ne fassent pas remonter à la surface quelques souffrances que tally avait ressentit. << ... >> *Oui je sais ce que tu va dire : tu vas me traiter d'idiot fini, d'imbécil heureux et tout et tout -_-"* << nan j'allait dire : le crétin c'est toi >> C'était plutôt vrai là ... visibelemnt, même si il sortaient maintenant ensemble, Edward était toujours aussi maladroit dans ce qu'il disait ...

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Mer 11 Fév - 22:22

    Tally sourit, bien que la situation était un peu étrange. Normalement, Edward et elle auraient mangés la tablette entière ensemble, étant gourmands aussi bien l'un de que l'autre. Mais là. Peut-être que Tally surpassait Edward dans le domaine de la gourmandise et dans le domaine de la maladresse. Après le refus, quand même polie, du jeune homme, la brunette lui sourit, puis détacha un nouveau bout de chocolat avant même d'avoir fini celui qu'elle avait en bouche. Je donne pas 10 minutes à cette tablette. Elle peut vous l'engloutir entière si elle le voulait, mais bon ça faisait un peu... malpolie.

    Tally posa sa tête sur l'épaule d'Edward, le coeur battant la chamade, enfin plus comme tout à l'heure où elle avait l'impression qu'il allait transpercer sa poitrine, ou qu'il tambourinait férocement contre ses côtes. Au moins là c'était plus cale, plus posé, malgré quelques sursauts quand le jeune homme lui caressait doucement le dos de sa main. Qui aurait dit qu'aujourd'hui serait le bon jour pour eux ? Personne. En même temps, il est difficile de prédire l'avenir, vu qu'il peut toujours changer suivant nos choix.

    Soudain, elle sentit Edward se pencher vers elle, puis lui murmurer que lui ne la laissera pas tomber comme Chris. Tout d'abord, elle ne fit pas attention aux paroles qu'il prononçait à ce moment là, tellement de frissons lui parcourant le long de son corps pendant que le souffle tiède du jeune homme lui balayait l'oreille. Puis, les choses se remirent toutes seules en place, et elle compris le sens des paroles qu'il venait de dire. Chris. Aïe. Pour elle, c'était un sujet à éviter, tant elle avait honte de ce qu'elle lui avait fait, à lui, qui n'avait jamais rien demander à personne, sauf de ce faire aimer par Tally. Et tout ce qu'elle fut capable de lui donner, fut une amitié arrangée. Il a dut en souffrir, le pauvre... et par sa faute.
    Tally avala difficilement sa salive. Il fallait bien qu'Edward le sache. Personne n'était au courant pour le manège qu'elle avait fait faire à ce pauvre Chris, et si ça faisait le tour de la ville, elle aurait surement une réputation de pét*sse. " Mademoiselle Swan joue avec les sentiments des mecs ". Elle voyait d'ici ce message passer à travers les yeux de tout ceux qui allait la dévisager sans retenu. Elle serait une sorte d'attraction, c'est vrai elle qui passait tant inaperçu au lycée, voilà qu'elle fait des gourdes. Mais quelque chose lui disait qu'elle pouvait se confier à Edward. Mais si par la suite il pense qu'elle joue avec ses sentiments ? Ca serait la plus belle catastrophe qu'elle n'aurait jamais fait de sa vie entière, et même à venir. Elle inspira donc à bon coup, et la boule de stresse qui avait disparue quelques minutes plus tôt réapparue soudain avec une plus grande intensité.


    - En parlant de ça...

    Ses mains commencèrent à trembler, et sa respiration se saccada d'un coup. Elle toussota plusieurs fois, puis se tourna vers le jeune homme.

    - En fait... euh..., elle se mordit la lèvre inférieur. Elle était tellement gênée qu'on aurait dit qu'elle passait un casting pour un film. En fait... je... n'est jamais réellement aimé Chris... en amour je veux dire... Mais tu me connais, je suis bien trop gentille avec les autres, et je voulais pas le faire souffrir... Il est sympa, mais j'ai jamais rien ressentit de plus avec lui... pas comme toi.

    En voyant le visage d'Edward, elle eut soudain peur qu'il pense exactement ce qu'elle ne voulait pas qu'il pense : qu'elle se jouait de lui. Tally laissa donc tomber sa tablette de chocolat, la panique la prenant soudain, et elle tint le visage du jeune homme entre ses mains.

    - Ne pense surtout pas que je fais la même chose avec toi. C'est faux. Je t'aime plus que tout, tu es ma raison d'être. Vivre sans toi serais un calvaire quotidien, et rien que le fait de te voir dans cet amphi-théâtre au cour de littérature me donnait envie de bondir au plafond tellement j'étais heureuse de te voir. Et les week-end à passer sans ta présence étaient le pire des enfers que la Terre pouvait m'offrir.

    Elle se blottit dans ses bras, la gorge serrée et la panique la prenant toujours autant. Quand je vous disais qu'elle était trop émotive...

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Jeu 12 Fév - 19:22

Edward avait donc était assez stupide mais il n'avait pas réffléchi à ce qu'il disait et à ce que Tally pourrait pener. Il avait maintenant très peur qu'elle soit triste et qu'elle le regrette. Tally commença à parler après quelques secondes d'hésitation : "En parlant de ça ..." Puis ses mains commencèrent à trembler et sa respiration se saccadait elle toussota plusieur fois. edward ne savait pas quoi faire pour tenter de la rassurer. Il rafermit encore son étreinte pour la serrer contre lui. Il n'aurait vraiment pas dût dire ça ... Tally fini pas se tourner vers lui et recommença à parler : "En fait... euh..., En fait... je... n'est jamais réellement aimé Chris... en amour je veux dire... Mais tu me connais, je suis bien trop gentille avec les autres, et je voulais pas le faire souffrir... Il est sympa, mais j'ai jamais rien ressentit de plus avec lui... pas comme toi." Tally avait la voix tendue et elle était stressée. Quant à ce qu'elle venait de dire, Edward n'en croyait pas ses oreille. Bien sûr il la croyait : c'était tout à fait le genre de tally : elle était vraiment trop gentille, mais ca qu'il l'étonnait était ce qu'il venait d'apprendre. Il avait décidement jugé trop vite Chris ... finalement, il ne lui avait pas vraiment fait de mal. Edwrad ressentit une forme de soulagement ... pourquoi ? Et bien il y avait deux raisons possibles : Soit c'était parce qu'il savait maintenant que Tally s'avait pas été triste (ou du moins pas comme il le pensait) et ensuite parce que ça voulait dire que depuis leur rencontre, elle n'avait pas aimé un autre gars ... ou du moins il n'en avait pas la preuve. C'était bizarre, mais ça le soulageait ... décidement : il était bien trop jaloux. Ensuite, une sensation de haine par rapport à lui même se fit ressentir. Quand elle sortait avec Chris, il s'était éloigné d'elle, il avait souvent, à contre coeur, changé de trottoir quand il l'à voyait en se disant qu'elle aimait Chris. En faite, c'était lui qui l'avait fait souffrire, pas Chris. Edward voulu s'excuser par rapport à sa réaction stupide mais tally laissa tomber la tablette de chocolat et plaqua ses mains contre le visage d'Edward. Elle était complétement paniquée. Tally lui dit :"Ne pense surtout pas que je fais la même chose avec toi. C'est faux. Je t'aime plus que tout, tu es ma raison d'être. Vivre sans toi serais un calvaire quotidien, et rien que le fait de te voir dans cet amphi-théâtre au cour de littérature me donnait envie de bondir au plafond tellement j'étais heureuse de te voir. Et les week-end à passer sans ta présence étaient le pire des enfers que la Terre pouvait m'offrir." Edward fronça les sourcils, elle était dans un état paas possible. Sans vraiment savoir pourquoi, Edward l'embrassa. peut être pour essayé de la calmer ... Ce baiser fut plutôt bref car il y mit fin plutôt rapidement pour parler.

-Désolé, je n'aurait jamais dû dire ça. Et toi, tu ne devrait pas avoir besoin de te justifier ni de me prouver ton amour.

Edward lui sourit. Il enleva doucement un mèche qui tombait sur le visage de Tally puis lui caressa la joue.

-Ne t'inquiète pas, je sais que tu ne te sert pas de moi car tu ne referait pas deux fois la même erreur. En plus, je crois avoir fait plus d'erreurs que toi et je n'était pas vraiment annimé des même attentions que toi. Je sais que tu n'as jamais voulu le faire souffrir, et pour moi, tu n'as rien à me prouver.

Edward prit un bout de chocolat et le mis dans sa bouche pour le laisser fondre. Tally avait l'air plus calme. Quel idiot, la prochaine fois il réffléchirait avant de parler << encore faut-il que tu en soit capable cheri ! xD >> Edward la serra dans ses bras. Il respira ses cheveux et son propre coeur qui avait accéléré reprenait progressivement un rythme normal. Il recommença à réffléchir à ce que lui avait dit Tally quelques secondes plus tôt. C'était bizarre, mais il aurait lui aussi très bien put dire ses paroles. C'était en faite ce qu'il ressentait aussi. Quant il prétendait attendre quelqu'un pour ne pas entrer dans la salle avant que Tally arrive rien que pour la voir passer devant lui et pour qu'elle lui sourit. Quant il regardait pas la fenêtre pendant toute leur à l'endroit précis où se reflettait le visage de la jeune fille. Il aimait les cours de litterature maintenant ... Et ces jours où il se sentait si seul. Ces jours où il n'avait rien à faire, et où il n'avait envie de voir personne sauf elle. Quand il voyait Nick ou Julia, c'était pour leur parler d'elle ... en faite, son monde tournait exclusivement autour de Tally. Mais ces jours là lui paraissaient maintenant lointains, comme de mauvais souvenirs. Ces jours ou il pensait à elle sans pouvoir la voir, il était maintenant sûr de pouvoir lui rendre visite sans parraître trop collant ou bizarre.
Edward plongea son regard dans celui de Tally puis un sourire amusé se déssina sur son visage.


-Mais maintenant, il n'y aura plus ces week end qui paraissaient infiniment longs l'un loin de l'autre, car je souhaite passer la plupars de mes week end et de mes journées avec toi.

Week end ou jour de la semaine, il n'y avait plus beaucoup de différence maintenant. Ils faisaient toujours la même chose, jour de semaine ou pas. C'était un peu comme si c'était dimanche tous les jours ... mais sans la messe XD. C'était bien, mais maintenant c'est mieux. Depuis aujourd'hui, les journées d'Edward, sont un peu comme Noël tous les jours.

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Jeu 12 Fév - 20:10

    Paniquée ? Ca oui. Tally avait une trouille de bleue qu'Edward pense qu'elle se servait seulement de lui, ou qu'elle l'avait embrassé juste pour pas le blesser, le faire souffrir. Si il pensait vraiment ça, ces quelques minutes magiques seront réduites en cendres, en un rien de temps. Pourquoi fallait-il que le sort s'acharne sur elle, qu'est-ce qu'elle avait fait de mal au bon Dieu pour mériter une si horrible punition ?! Elle n'avait jamais rien fait de mal dans sa vie, mis à part ses deux derniers dérapages : sortir avec Chris pour pas le blesser, et coucher avec Tyler par une nuit bien trop arrosée. Rien qu'à repenser à ce moment lui serra le ventre encore plus. Si Edward le savait, quelle serai sa réaction ? Il casserai tout par la colère ? Il serait triste ? Il rejetterai Tally ... ? Oui, sans doute ferait-il ça.

    Tant de doutes, tant de questions, et si peu de place pour son petit cerveau pour fonctionner de manière rationnel, ce qui fait qu'on aurait pu croire que c'était une toxicomane en manque depuis je ne sais combien de jours. La panique animait ses mouvements, elle ne pouvait plus penser normalement, lorsque soudain Edward l'embrassa. Si c'était pour la calmer, ça a réussi. On aurait dit qu'il venait de la réveiller d'un mauvais rêve, et la panique disparue en une fraction de seconde. Son coeur par contre se réveilla par contre. Il recommença son marathon, pendant elle lâcha un soupir soulagé. Il lui en voulait pas en fin de compte ? Il mit fin au baisé assez rapidement, pour lui dire qu'elle n'avait pas besoin de lui prouver son amour et de justifier son geste. Il lui sourit ensuite, la peur s'envola aussi. Il lui dit qu'il savait qu'elle ne se servait pas de lui, qu'elle ne referait pas la même erreur. Ca, c'est sûr, elle avait tellement souffert dans cette histoire, par la prise de distance soudaine d'Edward qu'elle ne referait plus une chose pareille, même si ça sera difficile de dire au garçon qui l'aime " désolé, j'en aime un autre ". Elle se sentirai coupable, mais au moins elle serait comme elle est, et pas obligée de se voiler la face et de cacher ses réels sentiments pour ce jeune homme : l'amitié pure et simple. Edward lui dit également qu'il lui semblait avoir fait plus d'erreurs qu'elle, et que lui il n'avait jamais été animé par les mêmes attentions. Il ajouta qu'il savait qu'elle ne voulait pas faire souffrir Chris, et qu'elle n'avait rien à lui prouver. Le soulagement la gagna, en même temps qu'elle regardait Edward prendre un carré pour le mettre dans sa bouche [j'aimerais être du chocolat... :6389: ]. Tally se laissa doucement aller à nouveau contre Edward, qui resserrait son étreinte. Les battements du coeur du jeune homme l'apaisait, et elle ferma les yeux.

    Après un petit moment, la brunette rouvrit les yeux, pour voir ceux du jeune homme la contempler. Il lui dit ensuite, avec un regard amusé, que ces week-end ne seraient plus aussi long à présent, car il comptait passer la plupart de ses journées avec elle. Tally sourit, et se redressa un peu.


    - J'espère bien !

    Mais une question lui vint soudain à la tête. LA question, peut-être pas fondamental pour son avenir, mais qui l'intriguait quand même. Elle avait un peu peur d'aborder le sujet avec Edward à un moment pareil, mais il avait plutôt bien réagit à la révélation de la jeune femme...

    - Maintenant qu'on est dans le stade " je te dis tout "... elle se mordit la lèvre inférieur, C'est quoi... la vraie raison de ta dispute avec Jake ?

    * Je crois que j'aurais mieux fait de me taire... *

    Mais Tally, tout le monde sait que la curiosité est un vilain défaut.

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Jeu 12 Fév - 20:58

Edward laissa fondre le carré de chocolat dans sa bouche. Il avait réparé son erreur et tally était de nouveau calme. Elle se laissa aller contre son torse et Edward posa sa tête sur celle de Tally. Ce moment était parfait. En faite, cette journée l'était. Edward dit qu'il avait l'intention de passer ses journée en compagnie de Tally et celle ci répondit : "J'éspère bien". Son ton fit rire Edward. Le chocolat avait dissparut de la bouche d'Edward et Tally avait reprit le paquet en main. Tally se redressa un peu et reprit la parole d'une vois hésitante. "Maintenant qu'on est dans le stade " je te dis tout "... " Elle se mordit la lèvre inférieur et Edward attendait la suite de la phrase. Après quelques secondes d'hésitation, Tally posa enfin la question qui la travaillait depuis sûrement pas mal de temps. "C'est quoi... la vraie raison de ta dispute avec Jake ?" Edward sourit, mais son sourire état plutôt crispé. Bien sûr, il avait une entière confience en Tally, plus qu'en personne d'autre. Il savait qu'il pouvait tout lui dire, qu'elle ne réagirait jamais mal ou execivement. Là, il hésiter. Il allait lui dire, bien entendu, mais il hésitait sur la façon de lui raconter. Peut être qu'il se sentait un peu coupable ... oui sûrement et il ne voulait pas que tally pense qu'Edward est quelqu'un sans scrupules. Cake n'y était pas pour rien non plus ! En faite, c'était principalement lui qui avait décider de faire la gueurre. C'est vrai que ça aurait été difficil autrement ... mais pas impossible. En plus, Edward ne voulait pas renoncer à Tally, même si du coup, il avait perdu Cake. Déjà qu'il avait fait beaucoup de bétises avec Cake ... c'était une autre façon de tourné la page et de tirer un trait sur le Edward qu'il avait était avant. Avant Tally, avant de connaître réellement ce sentiment qu'est l'amour. Qu'il avait était nul ! Quand il habitait touours avec sa mère surtout. Elle voyait bien qu'il n'avait pas de copine, qu'il changeait souvent, très souvent. Et même si elle ne disait rien, ça devait la blesser ... enfin un jour, elle le dit. Edward était alors complétement pété ...

Flash Back :

-Edward, c'était qui ?
-Personne.
-Tu ... Edward ...j'ai vu défiler pas mal de mademoiselle "personne" ces temps ci ...
-Oui, je sais mais je suis jeune, je m'amuse !
-Elles sont jeunes elles aussi mais elle souffrent ! Elle ne s'amusent pas ! Tu les laisse tomber comme si ...
-Et alors ?
-EDWARD je ... tu ...


La mère d'Edward soupira, au bord des larmes.

-Edward tu me déçoit beaucoup ... je suis désolée de te dire ça, mais ces temps ci tu me fais penser à ton père.
-Ben peut être que je suis comme lui finalement. Peut être qu'on est sa*op de père en fils qui sait ? Je suis conscient que je ne faut pas mieux que lui, mais j'y peux rien. Je suis un c*n fini, mais je ne tomberais jamais amoureux : je ne suis pas si cruel.



Fin du Flash Back.

Hum ... Il était bourré, OK, mais là, il était bel et bien amoureux. Ca faisait vraiment de lui quelqu'un de cruel ? Non ... enfin il n'éspérait pas car il savait qu'il ne ferait pas de mal à Tally, il se l'était promis. La mère d'Edward n'avait malheureusement pas put voir les changements d'Edward, elle était partie trop tôt ... mais quand elle reviendrait, elle serra enfin fière de lui. Bien sûr il n'était pas tous les jours comme ça, mais c'était une sorte de défense car il se sentait nul, il ne s'aimait pas lui même, alors comment pouvait-il aimer quelqu'un d'autre ?
Revenons à notre fameuse question. Edward se redressa un peu et s'éclaircit la gorge. Il prit les deux mains de tally dans les siennes et plongea son regard dans le sien. Finalement, il se jetta à l'eau.


-OK ... Heumm. Jake et moi étions amis, tu le sais. Mais un jour, il m'a dit qu'il était amoureux d'une fille et m'a demander de lui arranger le coup car je la connaissait mieux que lui. J'ai été extrèmement choqué alors j'ai accépté, mais je n'aurait pas dû car moi aussi je l'aimait cette fille. Plus que tout au monde. Mais tu vois, je ne lui avait pas dis que je l'aimait, il me l'a avoué avant que je le lui dise moi. Finalement, je lui ai dit que je ne pouvait pas lui arranger le coup par ce que j'étais on ne peut plus amoureux de cette fille que j'avais rencontré en cour de litterature parce qu'elle représentait plus qu'une petit amourette pour moi. Jake c'est sentit trahis, il a dit qu'il ne me ferait pas de cadeaux, qu'il allait tout faire pour être avec elle, et que ce n'était plus la peine de venir lui parler parce que il ne me concidérait plus comme un ami.

Edward s'arrêta pour reprendre son souffle et faire un sourire triste à Tally. Il caressa tendrement les mains de Tally avec ses pouces puis il continua plus bas.

-C'était mon ami, mais je ne pouvait pas metre mes sentiments de côté car ils étaient trop forts. C'est peut être égoïste, mais je ne voulait pas la perdre ... je ne voulait pas te perdre Tally.

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Jeu 12 Fév - 21:55

    Tally savait qu'elle venait de pointer du doigts un sujet qui fâche. Rien quand voyant le sourire crispé d'Edward, elle était sur le point de lui dire que c'était sans importance, qu'il n'était pas obligé de répondre, mais on sait tous que quand la curiosité nous tiens, il est difficile de faire comme si de rien n'était, comme si c'était sans importance. Pour elle, ça en avait. Elle n'arrivait pas à comprendre comme une amitié aussi forte que la leur soit réduite en miettes en un rien de temps. Cette ancienne amitié était comme celle qui la reliait à Roxanne ou à Ashley. La brunette avait du mal à se voir s'embrouiller avec l'une d'elles comme Jake et Edward, d'où la question qui lui trottait dans la tête depuis pas mal de temps : pourquoi elle s'est brisée ?

    Edward finit par commencer à lui raconter. Il s'était redressé, ce qui montrait un peu la gravité de la situation. Il prit les mains de la jeune femme dans les siens, avant de se plonger dans son regard et d'enchainer.
    Il lui raconta que comme elle le savait, Jake et lui étaient amis, mais qu'un jour, Jake avait flashé sur une fille et demanda à Edward de lui arranger le coup, car il connaissait la fille mieux que lui. Pour l'instant, rien de bien grave, mais Tally savait très bien que le pire restait à venir. Edward continua en disant qu'il accepta, mais il était choqué car il était lui-même amoureux de cette fille. Aïe. Le pire arrivait déjà ? Bien qu'il n'est pas prononcé son nom, la brunette se doutait bien de l'identité de cette mystérieuse fille...
    Edward continua son récit en disant qu'il alla dire à Jake qu'il ne pourrait pas lui arranger le coup, qu'il était également amoureux de cette fille qu'il avait rencontré en cours de littérature. Là, Tally n'eut plus aucun doute. Un noeud se forma dans son ventre. Comment avait-elle pu passer à côté de ce détail ?! Le jeune homme termina son récit en disant que Jake s'était sentit trahit et qu'il comptait avoir ce qu'il voulait : Tally.

    Un sentiment de culpabilité la submergea. Même si elle savait que ce n'était pas sa faute si les deux anciens amis étaient tombés amoureux d'elle en même temps, elle ne pouvait s'empêcher de sentir responsable de ce gouffre qui séparait Jake et Edward. Ce dernier caressa les mains de la jeune femme en lui disant qu'il était peut-être son ami, mais il ne pouvait pas mettre ses sentiments de côté, que c'était trop fort, et qu'il ne voulait pas perdre la fille. Qu'il ne voulait pas perdre Tally. La brunette baissa les yeux, choquée et triste d'être la cause de cette dispute. Elle aurait vraiment dut se la fermer.

    Mais cette histoire souleva une autre interrogation : qui pouvait bien être aussi amoureux de la jeune femme ? Jake avait réussi à le lui cacher, Chris le lui avait toutefois avoué et Edward était amoureux d'elle aussi, pour son plus grand bonheur. Déjà 3 mecs, dont deux d'netre eux auront le coeur brisé et un qui était sur un petit nuage. Tally releva la tête.


    - C'est ma faute alors...

    Sa gorge se serra à nouveau, et la brunette eut un mal de chien pour avaler sa salive.

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Ven 13 Fév - 19:33

Edward lui raconta donc la raison de sa dispute avec Jake. Si avant que ça se passe, on lui avait dit : Tu vas te disputer avec Jake et vous ne vous parlerez plus, Edward aurait été étonné, mais finalement, ça n'avait rien de très spectaculaire : Jake se mattait très facilement en colère et si il n'avait pas ce qu'il voulait, il devenait très rapidement agressif. Edward n'était bien sûr pas innocent à 100 pourcent mais si c'était à refaire ... que ferrait-il ? Il ne referrait pas la même chose, il lui dirait avant à Jake. Le problème était qu'Edward n'était pas du genre à crier sur tous les toits qu'il était amoureux. Car c'était la première fois que ça lui arrivait et il était plutôt mal à l'aise. Il en avait informé son meilleur ami : Nick, sa mailleure amie : Julia et son confident : Nate, mais c'était tout. même si Jake était un ami avec qui Edward aimait passer du temps et faire la fête, il n'était pas vraiment le genre d'ami à qui on fait des confidences .... enfin Edward n'y avait pas pensé.

Tally releva la tête, la gorge serrée elle lui dit : "C'est ma faute alors...". Edward la serra encore dans ses bras. Tally avait toujours cette facheuse manière de penser que tout était de sa faute. Elle venait peut être de réaliser que beaucoup de garçons lui courraient après ? Et encore ... elle n'était pas au courant pour la plupars de ceux qui la regardaient dans l'ombre. Edward était vraiment privilégié et il savait que ça lui suffisait. C'était un peu bête de dire ça qar c'était comme dire : "Je veux SEULEMENT que la fille la plus gentille et la plus belle du monde m'aime" car c'était déjà plus que ce qu'il ne semblait mériter, mais ce qu'il voulait dire pas là, c'est que il pourrait très bien perdre tout son argent, son appart', tout ce qu'il possédait : Il avait l'impression que pour vivre, il ne fallait pas qu'il mange et qu'il boive, il lui fallait juste être au près de Tally. Son bonheure était lié à celui de tally : si elle était heureuse, il le serrait aussi. Donc bien sûr qu'il aurait préféré rester ami avec Jake, et il aurait put si il avait dit les bonnes choses au bon moment ... mais il y avait une chose qu'il ne regretterait jamais, et c'était d'avoir préféré ne pas renier ses sentiments envers Tally. Encore une fois, il se baissa pour parler à son oreille.


-Hey ! Non Tally, ce n'est pas de ta faute. J'aurais dû lui dire que je t'aimait avant qu'il ne me le dise ... et puis, ce n'est pas ta faute si tu plait tellement ! Je crois qu'en faite, tu n'as aucune idée du succès que tu as !

Edwrad sourit, mais une nouvelle idée noire lui traverssa l'ésprit. Et si, à cette révélation, Tally avait regretté son choix ? Si finalement, elle aurait préféré que les bras qui l'entourent soit ceux de Cake ? Non. Ce n'était pas possible. Et puis maintenant, enfin, il pouvait la serrer dans ses bras, la regarder autant qu'il le voulait, la toucher, l'embrasser et lui qu'est ce qu'il faisait ? Il l'a mettait mal à l'aise en lui disant des trucs sans réffléchir et il s'imaginait toute sorte de raison du : pourquoi lui ? Pourquoi l'avait-elle choisi, lui ? Il n'était pas parfait. Loin de là, et Tally meritait sûrement mieux : en plus, elle aurait put choisir mieux avec tous les gars qui étaient à ses pieds, mais non. Elle avait choisi Edward ... mais pourquoi ?
Ca Edwrad ne lui demanderait pas. Du moins pas tout de suite. Edard sourit à tally lui l'embrassa dans le cou. Après quelques minutes de silence, Edward rompit ce silence pourtant délicieux pour lui poser une question.


-Dis, ça te dirais de dormir chez moi ce soir ?

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Ven 13 Fév - 21:11

    Ce qu'elle peut être énervante quand elle pense que le malheur des autres est, directement ou indirectement, lié à elle. Ca ne rate jamais. Déjà pour le divorce de ses parents, elle pensait que c'était de sa faute, alors que c'était son père qui était tombé dans l'alcool alors qu'elle n'était encore qu'une toute petite fille. Ce qui est bizarre, c'est qu'elle se sent toujours responsable même quand ce n'est pas de sa faute. Elle ne peut pas s'en empêcher, elle est comme ça. Comme pour le reste de sa timidité d'ailleurs. Roxanne lui reproche souvent d'être trop timide et trop coincée, qu'elle devrait au contraire s'amuser et ne pas faire attention aux regards des autres. Malgré ses veines tentatives de la décoincer ne serait-ce qu'un tout petit peu, Tally n'a jamais réussi à devenir aussi déjantée que son amie. Une seule fois elle avait bu trop d'alcool, et ça a été le réveil dans le lit de Tyler. Je peut vous dire que ça l'avait perturbé la pauvre petite.

    Edward la serra plus fort contre lui après les paroles qu'elle venait de prononcer, et il se pencha à nouveau vers Tally pour lui murmurer que ce n'était pas de la faute de la brunette, qu'il aurait dû dire à Jake qu'il l'aimait avant lui, et il ajouta que ce n'était pas de sa faute non plus si elle plaisait autant. Il finit par dire " Je crois qu'en faite, tu n'as aucune idée du succès que tu as ! ". La jeune femme roula des yeux. Un succès, mon oeil oui. Elle restait toujours dans son coin, elle ne faisait pratiquement jamais la fête, pas jusqu'au point d'être saoule comme une ivrogne - on laisse de côté l'épisode Tyler -, elle ne se faisait jamais remarquer, et pourtant elle avait du succès ? Qu'est-ce qui pourrait plaire aux mecs ? Sa gentillesse ? Sa maladresse ? Sa timidité maladive ? Sa manie de rougir et de rire pour un rien ? Non, aucun de ces points ne pouvaient plaire à des hommes, au point qu'ils tombent amoureux d'elle. Mais franchement, Tally aimerait bien savoir combien de garçons étaient tombés dans le piège tendu involontairement par la brunette. Elle en serait peut-être surprise, qui sait ?

    Le silence se prolongeait dans la pièce. Ils n'avaient pas besoin de mots pour définir ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre, leurs gestes leur suffisait. Puis, doucement, la voix d'Edward vint mettre un terme à ce silence si relaxant pourtant, en lui demandant si elle voulait dormir ici cette nuit. Le coeur de Tally se remit à battre plus fort dans sa poitrine. Un mince sourire se dessina sur ses lèvres, puis elle releva la tête pour contempler le visage du jeune homme.


    - Si tu veux bien de moi.

    De toute façon, elle préférait rester ici avec Edward plutôt que d'être seule dans son appartement vide. Les raisons ? Ben d'abord parce qu'elle sera avec le jeune homme un peu plus longtemps que prévu, et ensuite parce qu'elle ne se sentirait pas seule dans son appartement sans vie depuis 4 ans déjà. Quatre ans où elle se levait chaque matins en se demandant sans arrêt " maman est là aujourd'hui ? ", et qu'elle se rendait compte que c'était encore un faux espoir. Quatre ans où elle prenait son petit déjeuner et les autres repas seule, où elle se prenait en main, où elle rangeait, lavait et tout le tralala qu'on fait habituellement dans une maison. Quatre ans où elle fait des hypothèses sur le lieu où sa mère pourrait être - tout y est passé : enlevée par des extraterrestre, séjour au Bahamas avec son beau-père et pleins d'autres chose plus insensés les unes que les autres. Mais au moins, il y avait une chose dont elle était absolument certaine depuis 4 ans : elle aime Edward, et ça, même les extraterrestre ne pourraient pas changer ça.

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Ven 13 Fév - 22:14

Edward venait de finalement lui demandé si elle vouait resté dormir chez lui. Pour tout dire, il n'avait jamais partagé son lit avec quelqu'un d'autre et la seule personne qui y avait dormit à part lui ... c'était Tally il y à quatre ans. Pourquoi lui avait-il proposé ça ? Et bien c'est tout simplement parce qu'il ne pouvait plus se passer d'elle. Il avait bien sûr passé des journées entière sans être à ses côtés, et il avait toujours envie de la voir mais il se disait que c'était peut être mieux qu'il ne la voit pas trop souvent car sinon, il allait finir par ne plus réussir à résister et finalement, il l'aurait embrassé. mais maintenant, et bien c'était fait. Il savait qu'il en avait le droit et ça le réjouissait mais il n'avait maintenant plus aucune raison de se séparé d'elle. OK, il n'allait pas non plus passsé toutes ses journées, chaque minute, chaque seconde avec elle, sinon il allait devenir trop collant et elle se lasserait. Son appartement habituellement toujours vide lui pesait. Il se levait, il n'attendait personne, il petit déjeuné seul et dans le silence pour seule compagnie le bruit du micro-onde qui sonnait à la fin de la minute 30. En y réffléchissant bien, cette vie là n'avait aucune importance, elle était monotone et triste. Parfois il essayait de se rappelé que sa vie n'était pas éternelle et qu'un jour, il mourrerait alors il fallait qu'il fasse quelque chose d'interessant de sa vie, mais la plupars du temps, c'était la fénéantise qui prennait le dessus. Au moins, depuis qu'il était avec tally, donc depuis deux heures environ, il trouvait sa vie merveilleuse. il voyait un peu la vie en rose, et même si il disait des trucs stupides sans réffléchir, c'était quand même un jour magnifique, et il esspérait que sa vie soit toujours rythmée de ce même émerveillement qu'il ressentait pour Tally.

Tally lui répondit :"Si tu veux bien de moi" en souriant. Edward lui rendit son sourire. Comme si il ne voulait pas d'elle ! Déjà, si il ne voulait pas d'elle il ne l'aurait pas embrassé, il ne lui aurait ensuite pas proposé de rester dormir chez lui ... soyons logique ! xD Mais vu le sourire de Tally, elle le savais déjà, donc Edwrad ne répondit pas. Pour toute réponse, il posa son front contre celui de Tally et la regarda pendant un bon bout de temps. Il pouvait enfin la regarder ... ou plutôt la dévorer des yeux, autant qu'il en avait envie. Jmais il ne se lasserait du spectacle magnifique que lui offrait ses yeux verts. Il s'y plongeait et s'y perdait volontier. C'était le seul endroit au monde où il aimait se perdre sans plus jamais rechercher la sortie. Edward s'y noyait s'en chercher à remonter à la surface, c'était un autre monde. Sauf que celui là était un peu son paradis personnel.

Finalement, Edward sourit puis pencha la tête pour s'approcher lentement de Tally, jusqu'à ce qu'une fois de plus, ses lèvre touches celles de Tally. il l'embrassa passionnément et moins timidement encore que les fois précédentes. Là aussi, c'était un autre monde, mais celui là, il était indéscriptible. Je vais tout de même essayé d'expliquer. Quand Edward regardait Tally dans les yeux, il était dans son paradis, mais quand il l'embrassait, c'était comme si il était envoyé dans un autre paradis, un paradis inaccesible à un simple être vivant et qui semblait lui ouvrire un peu plus ses portes de secondes en secondes.
Edward plaqua une main sur le cou de Tally et il passa l'autre dans ses cheveux. Sa respiration était haletente et son poul accélérait de plus en plus. c'était tellement différent de quand il embrassait les autres fille, c'était tellement mieux qu'il savait que plus jamais il ne pourrait embrasser quelqu'un d'autre sans être déçut, et de toute façon, il n'en avait pas la moindre envie. Il n'y avait que Tally et il n'y aurait que Tally, qu'elle finisse par le trouvé ennuyant, collant ou je ne sait quoi encore, de toute façon, il le savait : il l'aimait pour toujours.

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tally M. Swan

avatar

Féminin Nombre de messages : 162
Age : 25
• Mood ; : Well... good question guys !
• Music ; : Decode > Paramore
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Ven 13 Fév - 23:12

    Tally se sentait... bien. Et encore, le mot était trop faible pour définir ce qu'elle ressentait à ce moment là, enfin depuis quelques heures déjà. En fait, c'était depuis qu'elle avait vu Edward assis sur le banc dans le parc, les lunettes de soleil sur le nez et regardant d'un visage serein et inexpressif le ciel bleu qui régnait en maitre absolu. Ensuite, quand ils s'étaient allongés dans l'herbe et regardant les nuages, et Tally louchait souvent du côté du jeune homme, sans savoir ce qu'il ressentait vraiment pour elle à ce moment là et depuis quelques années. C'est impressionnant quand même le temps qu'un amour met pour mourir complètement. Celui d'Edward n'avait pas l'air de s'éteindre tout de suite, du moins c'est ce qu'espérait Tally. C'est vrai, il y a parfois de magnifiques histoires d'amours qui se terminent mal - et oui on est pas dans Cendrillon ici -, à cause d'un quiproquo stupide ou alors à cause de la trahison de l'un des deux. Il y a aussi les remises en questions, les décisions qu'on a pas su prendre à temps, ou encore une erreur qu'on regrette mais que l'autre n'est pas près de pardonner. La tristesse et le manque de confiance tue l'amour, ça doit être son pire ennemi sur Terre, avec les hypocrites et les menteurs entre autres. Tally ne laissera pas ces sentiments se mettre entre Edward et elle. Elle ne s'en relèverai pas de si tôt, c'est moi qui vous le dit.

    Après le " si tu veux bien de moi " de Tally, Edward ne lui répondit rien, mais sourit sur même sourire complice et tendre que celui qui c'était affiché tout seul sur le visage de la jeune femme. Puis, il posa son front sur celui de la brunette et se plongea au plus profonds de ses yeux verts. Tally fit de même en se plongeant dans les yeux du jeune homme. Ce qu'elle pouvait aimer ça, alors qu'auparavant elle le faisait pas du tout ou très rarement, pour éviter qu'elle ne passe pour une perverse ou une malpolie de la vie. Peut-être même une psychopathe ? N'exagérons pas non plus.
    Doucement, Edward pencha la tête sur le côté, se rapprocha jusqu'à ce que ses lèvres entrent en contact avec celle de la jeune femme. Un baisé passionné naquit alors entre les deux tourtereaux. Le jeune homme plaça l'une de ses mains sur la nuque de Tally, et l'autre dans ses cheveux. Des frissons parcoururent le long de ses bras et de son dos, mais il n'avait aucune envie qu'il ne s'arrête, bien qu'ils avaient tous les deux la respiration saccadée et haletante. La brunette plaça elle aussi ses mains, mais l'une dans le dos d'Edward, de sorte qu'elle puisse être le plus près de lui, le plus possible, et elle laissa ses doigts se perdre dans les cheveux du jeune homme.
    Après quelques minutes à rester comme cela, Tally fut obligée de rompre le baisé pour reprendre son souffle. Elle sourit, amusée, à Edward.


    - Je prend ça pour un oui alors.

    Mais elle ne put s'empêcher de remettre ses lèvres sur celles du jeune homme. C'est une drogue je vous dit.

_________________
    « I find my paradise when you look me in the eyes »
    « Don't take my heart and put it in a shelf »
    « I found a reason for me, to change who I used to be »
    You're my heart, my life and my soul. If you go away, without me,
    I will lose everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward N. Lewis

avatar

Nombre de messages : 128
• Photography ; :
Date d'inscription : 20/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   Sam 14 Fév - 0:12

Edward ne se rendait pas totalement compte de la journée qu'il était en train de passé. Ce matin, il s'était levé en pensant à tally, il avait ensuite été au parc ave elle où il essayait toujours de résister à la tentation de la touche, où il devait contrôlé tout ce qu'il disait et maintenant, il était en train de l'embrasser. La journée avait bien commencée, mais la fin était quand même mieux. Ce baisé là fut long et tendre tout en étant passioné. Tally placa une de ses main dans les cheveux d'Edward et une autre dans son dos puis elle se rapprocha de lui jusqu'à se qu'ils soit collés l'un contre l'autre. Ils n'avaient jamais été aussi proches. Un grand frisson parcouru la colonne fertébrale du jeune homme mais il n'y fit pas attention. La respiration des deux amoureux était sacadée et irrégulières. Tally rompit leur baisé pour reprendre son souffle et edward fit la me^me chose en souriant toujours à Tally. Elle dit alors, un peu ésoufflée : " Je prend ça pour un oui alors. " Le sourire d'Edward s'élargie : il avait donc bien fait passer le message xD.
Ensuite, pour le plus grand bonheure d'Edwadr, Tally reprit leur baisé là où ils l'avaient arrêté. Même lorsque Edward se laissé allé et s'imaginait ce que serrait sa relation avec Tally si par hasard elle l'aimait, il ne s'était jamais imaginé que se serrait aussi intense et pasionnel.
Edward replaca ses mains. Une vint se placé tout naturellement sur la joue de la jeune fille et l'autre glissa dans son dos. Finalement, Edward l'attira vers lui de manière à ce qu'il soit tous les deux couchés sur le canapé. Leur respiration se sacada de nouveau et Edward eut encore une fois besoin de respirer. Ah si il pouvait se passer de respirer et passer sa vie à embrasser Tally XD Il fut donc obligé d'interrompre de nouveau leur baisé. Il regarda Tally,les yeux brillants et pétillants puis il dégagea les cheuveux de la jeune fille qui lui tombait sur le visage. Il le regarda encore puis recommença à l'embrasser. Si ça se trouve, il pourraient passer leur vie à faire ça ... en tout cas, il ne faisaient que ça depuis un bon moment maintenant. Mais Edward ne ressentait pas la nécéssité de parler car ils se comprennaient, sans rien se dire, juste en se regardant et il pensait que pour Tally, c'était pareil.
Edwadr se mordit rapidement la lèvre inférieur. Il lui caressa le dos tout en continuant de l'embrasser. Tally bougea ensuite vers la droite et là ... et bien il faut que je vous explique.

Histoire du canapé :

Edward n'avait pas beacoup d'argent ... quand l'argent servait encore à quelque chose, et il venait de s'acheter avec la participation de sa mère et de son beau père un appartement beaucoup trop grand pour lui tout seul. Malgré tout ce qu'elle avait déjà fait pour lui, sa mère voulait l'aider à meublé sa maison. Ils firent donc les magasins ensembles et sa mère lui proposa un canapé moderne, de couleur agréable et assez simple. edward le trouvait magnifique alors ils achetèrent ce canapé << on s'en fou de l'histoire de ton canapé idiot ! >> *Ah t'es toujours vivante ?* << ... quand c'est pervers je me tais .... alors oui je n'ai rien dis depuis longtemps =P xd >> Bref, ce canapé était donc magnifique et pas trop cher. mais comme je l'ai dis plus tôt, ce canapé était moderne !!! << bravo record : t'as dis 5 fois canapé en 8 lignes -_-" >> Peut être mais c'est pas la question : les canapés modernes on un inconvegnant : ils sont plutôt petits et pas vraiment pratique pour ce qui est du "bécottage" xD.

Fin de l'histoire du canapé.

Booooooom. Aïe. Edward ouvra les yeux et regarda autour de lui. Le divan (tu vois : petite variation U__U) avait été un peu trop étroit en effet et Edward et Tally étaient maintenant par terre. edward rigola et essaya de se calmer pour reprendre la parole : ça ne lui été jamais arrivé ! Il asspira à fond et parla, toujours en rigolant.


-Ca vvvva tu t'es ppppas fait mal ?

Lui était explosé de rire. Tally rigolait aussi donc elle ne devait pas avoir très mal. Edward mit quelques minutes à se calmer et à arrêté de rigoler. Enfin, il se leva, un sourire amusé aux lèvres, puis regarda tendrement sa bien aimée. Edward se baissa et passa un bra sous les jambes de la jeune fille et son autre bras dans son dos puis il la souleva. Tally décola du sol, et une fois arrivée à sa hauteur, Edward l'embrassa rapidement sur la bouche. Enfin, il se dirigea vers un endroit plus spacieux : sa chambre. Edward ouvra la porte en la poussant avec le pied car il avait oublié de la refermé un peu plus tôt, quand il s'était changé. Délicatement, Edward déposa Tally sur son lit. Il la regarda quelques secondes en se remémorant la fois où elle avait aussi passée la nuit dans son lit. Il l'avait regardé dormir ... C'était un bon souvenir : elle était paisible et calme même si dans son sommeil elle murmurait parfois des choses incompréhansibles.
Ensuite, Edward monta à son tour dans son lit et se pencha vers elle pour l'embrasser de nouveau. << Et c'est à partir de ce moment là que je me la ferme xD >>




[ trasfert terminé U___U xD ]

_________________


I just want you to be happy ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hey Spider-monkey : do you want to live here ? || Spider monkey de n'amour <3 #
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Yellow - Limited Pirate Monkey & Treasure Island - Lea [musician]
» Live chat MAC
» LIVE CHAT sur le site de MAC le 11 mai de 16h à 20h
» Assister "en live" à vos émissions préférées.
» Escorte live ou seulement pour le spectacle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • Houses&Appartments ; :: ▬ Appartements ; :: Edward N. Lewis-
Sauter vers: