AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Mer 4 Fév - 17:26

    1ohoo. Un rayon de soleil vint frapper le visage de Nick qui dormait encore profondément. Il se retourna dans son lit, rien ne l'obligeait à se lever après tout. Il n'y avait plus d'adultes, plus personne pour lui donner des ordres ni rien. Il était libre. Mais cette liberté avait un goût amer. Plus qu'amer. Il finir par ouvrir les yeux. Son bureau. Ses fringues un peu partout. Sa guitare dans un coin. Nick soupira. Mmh. Il était bien dans sa chambre. Réflexion idiote vous aller me dire mais en fait pas tant que ça. Depuis tout petit, Nick passe carrément sa vie chez Ariia, sa meilleure amie alors vous pouvez comprendre que cela est bizarre qu'il se retrouve dans son lit, dans sa maison. Arfff. Nick bailla un bon coup avant de se lever et de se diriger d'un pas lourd vers la salle de bain. Il prit une bonne douche chaude avant d'enfiler une chemise blanche, un pantalon et une cravate noirs. Il regagna sa chambre, plongé dans ses pensées. Qu'allait-il faire aujourd'hui ? Très bonne question. Il n'y avait personne pour lui dire ce qu'il devait faire mais là, il n'avait franchement aucune idée pour s'occuper. Cette disparition commençait légèrement à le peser. Et puis, ce n'était pas comme s'il pouvait aller voir Ariia. Ah bon ? Pourquoi ça ? Nick ferma les yeux et soupira tout en s'asseyant sur son lit. Mais qu'avait-il fait bon sang ? Un petit récapitulatif des derniers événements semble nécessaire, je crois. Et bien, comme vous le savez, Nick et Aria sont les meilleurs amis du monde, inséparables mais Nick a toujours eu un faible pour sa meilleure amie. Ses sentiments n'ont fait que s'amplifier depuis la nuit où....disons...ils se sont laissés allé sous l'effet de la vodka. Il y a quelques jours, Nick an enfin craché le morceau. Il lui a dit. Qu'il l'aimait. Qu'il était fou d'elle. Qu'il ne pouvait pas vivre sans elle. Mais qu'il n'attendait rien d'elle. Qu'il savait que c'était voué à l'échec. Qu'il était prêt à se sacrifier. Le pire dans toute cette histoire c'est qu'Ariia ne sut que dire. Elle resta bouche bée incapable de lui dire soit qu'elle l'aimait soit qu'elle préférait qu'ils restent amis. Nick déglutit en repensant à cela. Elle ne savait pas et ça le rendait dingue. Mais leur petit conversation ne s'est pas terminée ainsi. Ah ça non. Loin de là. Ariia l'avait alors embrassé. Oui vous avez bien lu. Embrasser. Pas un baiser amical. Nah un vrai baiser. Nick sentait encore les frissons qui avait parcouru son corps à ce moment là. Son parfum. Ses lèvres contre les siennes. Nick lui avait rendu avidement ses baisers, ne pouvait pas résister. Aria avait passé sa main sous son tee-shirt avant de l'enlever et de le balancer à travers la pièce. Et tout s'est répété. Encore une fois. Mais ça avait été différent. Ils étaient tout deux conscients de leurs actes. Mais qu'est ce que ce geste signifiait ? Nick ne le regrettait pas, ça c'est pour sûr. Mais Aria ? Que pensait-elle ? Regrettait-elle ? Quels étaient ses sentiments à son égard ? Pourquoi ne l'avait-elle pas repoussée ? Pourquoi l'avait-elle embrassé ? Tant de questions se bousculaient dans l'esprit de Nick sans jamais trouver de réponse plausibles.

    Nick sortit de ses pensées. Il ne voulait plus penser à cela. Il ne voulait pas continuer à peser l pour et le contre. Il n'aurait peut-être pas du. Jamais lui dire. Jamais la toucher. Tout ça allait mal finir, il le sentait. Mais il ne pouvait pas nier ses sentiments, il l'a déjà fait assez longtemps. Il n'a jamais, au grand jamais ressenti quelque chose d'aussi fort pour quelqu'un et il avait fallu que ça tombe sur sa meilleure amie. Celle qu'il ne pouvait pas avoir. Celle qui ne lui était en aucun cas destiné. Nick sentit une douleur dans sa poitrine. Il avait peur. Peur de la perdre. De ne plus jamais la voir. Il ne voulait ni ne pouvait supporter cela. Même s'il devait enfouir ses sentiments au plus profond de lui, oublier cette nuit, il le ferait. Tout était mieux que de la perdre. Il était prêt à se sacrifier. Pour elle. Nick passa sa main dans ses cheveux et se mit à ranger un peu sa chambre. C'était le vrai foutoir ici. On dirait qu'il ne passe qu'en coup de vent ici, qu'il n'habite pas ici. En réalité, c'est vrai. Il n'a jamais vraiment passé beaucoup de temps ici, dans cette chambre. Il était toujours fourré chez Ariia. Jour et nuit. Nick déglutit en réalisant que tout ça était fini. Rien ne serait plus jamais comme avant. Plus jamais. Et si c'était mieux ? Et si tout se finissait bien ? Comme dans les contes de fées ? Nick se força à ne pas penser à cela. Il ne voulait pas se faire de faux espoirs. Cela le tuerait. Littéralement. Il avait toujours eu tendance à espérer. Encore et encore. Et à chaque fois, il était déçu et tombait de haut. Très haut. Il se promettait de ne plus jamais avoir autant d'espoir mais c'était plus facile à dire qu'à faire. Mais....c'est Aria qui l'a embrassé. Pas lui. Que cela voulait-il dire bon sang ? Pourquoi avait-elle fait ça ? Pour le faire souffrir ? Nah. Ça ne lui ressemblait pas, Nick l'a connaissait un minimum. Parce qu'elle en avait envie ? Parce qu'elle l'aimait ? Rien que ses pensées provoqua des battements plus rapides de son petit cœur.

    Nick tenta de se calmer. Il devait vraiment pensé à autre chose. Prendre l'air. Sortir de cette chambre. Mais il n'avait envie que d'une seule chose. La voir. La regarder. L'embrasser. La serrer dans ses bras. Raaaaaahhh. Cela faisait des jours et des jours qu'il ne l'avait pas vu. Nick avait l'impression que cela faisait une éternité lui qui passait tout son temps avec elle d'habitude. Elle lui manquait. Atrocement. Nick attrapa sa veste, sa guitare et sortit de la maison. Un petit vent soufflait mais le soleil tait au rendez-vous. Le ciel était d'un bleu turquoise. Un temps qui tempérait nettement avec l'humeur de Nick. Le jeune homme se mit à marcher sans but. Il passa devant le cinéma, le centre commercial, le port. Il connaissait ses endroits par cœur mais sans les adultes, c'était....bizarre. Différent. La vile était vide. La plupart des étudiants devaient encore dormir vu qu'ils passaient leur temps à faire la fête et à se bourrer la gueule. Un moyen comme un autre d'oublier mais Nick trouvait ce système pas franchement efficace. Le monde ne tournait plus rond depuis la désertion des adultes. C'était l'anarchie totale. Où tout cela allait-il mener ? Où étaient les adultes ? Pourquoi tout ça leur arrivait à eux ? Qu'avaient-ils fait pour mériter cela ? Les mettaient-t-on à l'épreuve. Encore des questions sans réponses. Marcher lui faisait du bien. Cela faisait des jours qu'il restait enfermé. Un vent de liberté.

    Nick arriva devant la bibliothèque. Il poussa les lourdes portes et entra à l'intérieur. La bibliothèque était un des plus riche habitats de la ville. De beaux tableaux. D'immenses rangées de livres. Des canapés par ci par là. Des baies vitrées qui donnaient une belle vue sur le parc. Nick alla s'installer sur un des canapés dans un coin. Il n'y avait personne. Bah ouaii, qui aurait l'idée de se terrer dans une bibliothèque quand il n'y a plus personne pour les forcer à étudier. Nick enleva alors sa veste qu'il suspendit au porte-manteau puis se mit à griffonner quelques paroles sur son calepin. Il avait toujours adoré la musique. Depuis tout petit. Sûrement une influence de son père qui faisait parti d'un groupe lorsqu'il était plus jeune. Depuis, il écrit de nombreuses chansons, joue de la guitare ainsi que de la batterie. Personne n'est vraiment au courant pour son talent à part ses proches. Sa famille. Son frère Nathanael. Sa cousine Tinsley. Son meilleur ami Edward. Tally. Et...Ariia. Après avoir griffonné quelques paroles, il les regarda modifiant quelques mots par-ci par là.

    I don't wanna fall asleep
    Cause I don't know if I'll get up
    And I don't wanna cause a scene
    But I'm dyin' without your love
    I'm beggin' to hear your voice
    Tell me you love me too
    Cause I'd rather just be alone
    If I know that I can't have you


    Il déglutit en constatant que c'était une chanson pour Ariia. Il n'écrivait que cela en ce moment. On dirait qu'elle est devenu sa muse d'inspiration. Hum...flatteur. Nick ferma son calepin et le posa avec sa guitare sur le canapé d'à côté. Il se mit à somnoler tentant de penser à autre chose qu'à elle. Il repensa à ses retrouvailles avec son frère de n'amour. Nathanael. Il s'était un peu éloigné de lui depuis son histoire avec Aria mais il voulait retrouver leur complicité d'avant. Il l'avait alors croisé un jour et lui avait enfin dit tout ce qu'il avait sur le cœur. Le fait qu'il l'admirait. Qu'il voulait être comme lui. Le fait qu'il avait été fou de jalousie lorsqu'il est sortit avec sa meilleure amie parce qu'il avait eu ce que lui n'aurait jamais. Tout s'était plutôt bien passé et il espérait que tout redeviendrait comme avant parce que la vérité c'est que ses bons moments avec son frère ainsi que sa cousine lui avait énormément manqué. Nick sortit de ses pensées, leva les yeux et là....son cœur manqua un battement. Aria. Sa chérie. Sa dose d'héroïne. Son fruit défendu.

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Mer 4 Fév - 18:33




    Découvrez Iron And Wine!


    Aria était entourée d'arbres, de lianes et...de fourmis. Des centaines de milliers de fourmis lui grimpaient dessus, elle avait beau les repousser, elles montaient de plus en plus nombreuses.
    « Nick ! »
    Elle voulait hurler, mais c'était sorti comme un murmure, elle avait la gorge comme enrouée, et il lui était impossible de parler. Elle leva les yeux, et déglutit, tandis que ses mains se mettaient à trembler, et que des larmes envahissaient son visage, et troublaient la scène qui se déroulait devant elle, quoique pas encore assez pour elle. Nick se trouvait devant elle, et il la regardait, couverte de fourmis, sans réagir, un drôle de sourire sur ses lèvres. A côté de lui...Ashley. L'une de ses ex petites amies. Dont il serrait la main ; et qui riait d'un air méchant. Puis Nick sourit et se retourna vers Ashley, avant de l'attirer contre lui et de l'embrasser. Un vrai baiser. Aria eut l'impression que quelqu'un plongeait sa main dans sa poitrine, lui en sortait le cœur encore battant, et l'abandonnait là, couverte de sang et mourrante. Les fourmis montaient, Aria entrouvrit la bouche pour hurler d'horreur, et des fourmis entrèrent. Puis elle tomba dans les pommes.

    Aria se redressa dans son lit d'un bond, et regarda autour d'elle, le cœur battant encore la chamade. Pas de fourmi...et pas de Nick non plus. Elle s'assit dans son lit et compta jusqu'à dix, histoire de calmer les battements de son cœur. Un rêve, ce n'était qu'un stupide rêve. Bizarre, quand même. Elle finit par se lever et sortir de sa chambre, puis descendit les escaliers.
    Partout, elle regarda partout. Sur le canapé, dans la cuisine, dans la salle de bains, dans la chambre de ses parents, la chambre d'amis. Personne, elle était seule. C'était bien la première fois qu'elle ne trouvait pas Nick endormi sur le canapé en se levant le matin, ou en train de lui préparer son chocolat. Les mains de la jeune femme retombèrent le long de son corps, et elle se mordit la lèvre en contemplant la cuisine vide. Elle était en proie à une drôle de sensation...une sensation de manque. Nick n'était plus là lorsqu'elle se réveillait...et elle se sentait mal, très mal. Elle avait envie qu'il soit là, à ses côtés, comme tous les autres jours depuis quatre ans, depuis que tous les adultes avaient mystérieusement disparus. Ils vivaient l'un sur l'autre depuis quatre ans...jusqu'à il y a quelques jours ; où Nick lui avait avoué quelque chose de plutôt...énorme. Une chose qu'elle était loin de douter. Il l'aimait. Pas comme on aime une amie, ou un membre de sa famille, non. Comme on aime...sincèrement, quand on as envie d'embrasser la personne qui se trouve en face de vous, quand on a des papillons dans le ventre lorsqu'elle s'approche de vous, quand notre cœur s'accélère tellement que l'on a l'impression qu'il ne va pas tenir le choc, lorsque tout ce que la personne fait semble juste, lorsque tout ce qui se rapporte à elle devient si...parfait. De cet amour là. Nick...l'aimait. Elle, sa meilleure amie. Et ce n'était pas le pire, le pire c'était qu'elle..était indécise. Qu'elle l'avait embrassé suite à sa révélation. Qu'ils avaient couché ensemble ; qu'elle l'avait quitté sans lui avouer ce qu'elle ressentait. Ce sentiment qui s'était emparé d'elle lorsqu'elle avait entendu les trois mots magiques sortir de la bouche de son meilleur ami, ce qu'elle ressentait lorsqu'il la touchait, l'embrassait, l'impression qu'elle avait de lui, qui semblait si connue, et nouvelle à la fois. Ce nouveau Nick, elle avait envie de le connaitre, elle en avait assez de rêver sans cesse de la même chose chaque nuit, et de sentir son estomac se nouer en voyant les lèvres de son...meilleur ami collées contre celles d'Ashley, cette fille qu'elle n'avait jamais pu blairer. Elle en avait marre de penser à lui sans cesse, jour et nuit, chaque objet, tout et n'importe quoi arrivait à lui rappeler quelque chose de Nick, qu'il avait touché, utilisé ou même regardé. A force, elle avait l'impression que sa tête allait exploser, et qu'il en sortirait des centaines de milliers de mots, qui au fond, étaient tous reliés à un seul ; Nick.


    Aria finit par ouvrir le frigo et saisit un yaourt, qu'elle ouvrit, et mangea, debout devant l'évier, toujours plongée dans ses pensées. Elle mis ensuite sa cuillère dans le lave vaisselle, et monta les escaliers, avant de se diriger droit vers sa salle de bains. Comme si une douche allait lui changer les idées. Mais elle devait peut-être se laver, ça faisait trois jours qu'elle n'avait pas bougé de son lit, ne s'était pas lavée donc. Comme si elle avait peur qu'en se lavant, toute trace de ce qui s'était passé il y a deux jours allait s'en aller. Bien sûr. La jeune femme prit donc enfin sa douche, elle traina une bonne heure sous l'eau chaude d'ailleurs, jusqu'à ce que la peau de ses doigts devienne toute ondulée, comme ridée. Là, enfin, elle sortit de la douche et alla s'habiller. Elle devait se changer les idées, sortir un peu. Mais en sortant, elle avait peur; peur de tomber sur Nick. Pourquoi ? Parce qu'elle savait ce qu'elle ressentait pour lui, et qu'elle avait une trouille bleue de le lui dire. Même si, un jour ou l'autre, elle devrait le lui dire, elle ne pouvait pas le faire poireauter pendant 15o ans.

    Vêtue d'une jupe noire & chemise blanche, avec des ballerines noires, Aria attrapa sa veste en jean accrochée sur le porte manteau, son sac et sortit, prenant soin de fermer la porte de la maison. Bah oui, si jamais des étudiants, en voyant la porte ouverte, décidaient d'improviser une fête chez elle...bref.
    Dix minutes plus tard, la jeune femme poussait la porte de la bibliothèque, dans l'enceinte de l'université. Peu d'étudiants venaient ici. Bah oui, pourquoi travailler alors qu'ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient ? Aria espérait donc ne rencontrer personne, et lire un peu, s'installer sur un canapé et être tranquille, seule avec ses pensées. Aussi, lorsqu'elle contourna une étagère pour aller à l'endroit des canapés, comme elle aimait à l'appeler, et qu'elle l'aperçut, assis sur le canapé où ils avaient coutume de s'installer, son cœur s'arrêta pendant une fraction de seconde. Allez, Aria, vas-y. Elle se mordit la lèvre et essaya de calmer les battements de son coeur, qui avaient repris et étaient plus rapides que jamais. Elle essaya de chasser tant bien que mal l'image de Nick embrassant Ashley ; et finit par se retrouver à un mètre de lui. Parles, bordel ! Elle se mordit à nouveau la lèvre et se força à regarder Nick dans les yeux, et à paraître un minimum normale.

    « Hum..salut. »
    Sa voix était sortie comme un murmure..comme dans son rêve.

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Mer 4 Fév - 22:10

    Nick leva les yeux et là...ce fut le drame. Elle était là. Dans toute sa splendeur. Ariia. Sa chérie. Son ange. Bon, c'est bon on a compris. Nick déglutit et tenta de calmer les battements de son cœur qui battait anormalement vite. Trop vite. Il sentit ses mains devenir moites et des papillons se propager dans toutes les parcelles de son corps. Pfiouuu on dirait qu'elle lui fait toujours le même effet. Ariia s'approcha alors de lui. Elle semblait plongée dans ses pensées tout comme l'était Nick d'ailleurs. Mais pensaient-ils à la même chose ? A ce qui c'était passé il y a quelques jours ? Rien n'est moins sûr. Aria se retrouva face à lui et se mordit la lèvre. Elle était nerveuse. Nick la connaissait assez bien même par cœur pour en déduire cela. Elle voyait qu'il n'était pas à l'aise non plus, Nick le sentait. Et voilà encore une situation embarrassante. Youpiiii. Ariia finit par ouvrir la bouche : « Hum..salut. ». Elle avait à peine murmuré cela mais Nick l'avait tout de même entendu. Il lui sourit et l'invita à prendre place à côté de lui. C'était leur canapé si on peut dire. Bah ouai, lorsqu'ils venaient étudier ici c'était là où ils s'installaient. Nulle par ailleurs. Nick passa sa mains dans ses cheveux et la salua à son tour, tentant de paraitre le plus naturel possible.

    Salut.
    Nick la regarda dans les yeux. Elle était si jolie. Si parfaite. Trop parfaite. Elle ne pouvait pas lui être destinée. Ce serait trop beau. Il se retint de la dévorer du regard, bah ouai, ce serait mal venu de sa part et chercha désespérément quelque chose à dire. Mais quoi ? Il fouillait dans son cerveau pour trouver quelque chose. N'importe quoi pour éviter ce silence pensant. Pour lancer la conversation. Mais rien ne lui vint à l'esprit. Il se détestait. Il détestait cette situation. C'était comme s'ils étaient revenu au stade de simples connaissances et ils en étaient loin. Très loin. Il voulait que tout redevienne comme avant. Qu'elle lui parle. Qu'elle se confie. Mais c'était bien trop demandé apparemment. Ne vous méprenez pas, Nick comprend que cette situation est loin d'être facile, que sa révélation est plutôt énorme et dure à avaler mais la vérité était que Ariia lui manquait. Énormément. Cela faisait des jours et des jours qu'il ne l'avait pas vue. Il avait envie de la serrer dans ses bras. La voir sourire. Rire. Qu'elle lui raconte ses dernières aventures. Sauf que...et bien sa dernière petite histoire c'était qu'elle venait d'apprendre que son meilleur ami est amoureux d'elle et qu'elle vient de coucher avec lui. Encore une fois. Mmh. Elle ne pouvait pas trop se confier là dessus en effet. Nick regarda alors autour de lui. La bibliothèque était vide. Personne. Qui aurait l'idée de venir étudier alors qu'il n'y a plus d'adultes pour les forcer, hein ? Personne. Les étagères s'étalaient sur toutes la pièce regorgeant d'ouvrages en provenance des quatre coins de la planète. Le bureau de la documentaliste était désespérément vide et les baies vitrées donnait une magnifique vue sur le parc, vide lui aussi. Nick se sentit affreusement seul tout d'un coup. Ses parents lui manquaient. La plupart des étudiants trouvaient leur disparition super et tout mais pas Nick. Lui était inquiet. Il aimait ses parents. Sincèrement. Nick sortit de ses pensées. Cela ne servait à rien de se torturer l'esprit avec ça maintenant. Cela ne faisait qu'augmenter sa souffrance et dieu savait qu'il avait eu sa dose.

    Hum...tu vas biien ?
    Nick tourna la tête vers Aria. Il se sentait nul avec sa pauvre question comme s'ils étaient des étrangers. Il détestait cette situation. Il se détestait d'avoir demandé ça. C'était nul de chez nul. Mais il avait fallu qu'il parle. Il fallait qu'il dise quelque chose. N'importe quoi. Alors il lui avait demandé cela. Question banale mais au final, la réponse l'intéressait tout de même. Comment elle allait ? Oui, depuis sa révélation ? Depuis qu'ils...enfin vous savez ? Est-elle toujours aussi perdue ? Regrette-t-elle ? Oh mon dieu, elle le détestait et allait se marier avec Nathanael. Okay. Calme toi. Respire. Et arrête d'inventer des trucs idiots. Hum...facile à dire. Nick déglutit tandis qu'il noyait ses yeux dans les siens à la recherche d'un indice, n'importe quoi qui pourrait l'aider à comprendre pourquoi elle l'avait embrassé et quels étaient ses sentiments à son égard. Mais il ne trouva rien. Rien du tout. Il s'arracha à la contemplation en détournant les yeux, gêné. Il attendit alors une réponse de sa part. Oui, je vais bien. Nan pas du tout. Mais Nick était presque sûr qu'elle allait dire que ça allait d'un ton las. Il l'a connaissait par cœur et elle allait répondre ainsi car même si ce n'est pas la vérité, cela empêchera Nick de lui poser toute sortes de questions. Mmh. Bien vu. Nick avait envie de lui demander ce qui se passait dans sa tête. Il voulait partager ses doutes avec elle. En parler. Mais d'un autre côté, elle devait le faire seule. Elle seule peut déterminer ce qu'elle ressent. Pas Nick. Et puis il ne ferait que l'influencer après tout. Nick tourna la tête et croisa le regard d'Aria. Il ne put s'empêcher de penser à leur nuit. Ses lèvres contre les siennes. Son parfum. Son corps collé au sien. Tout avait été si...parfait. Magique. Rien à voir avec la nuit qu'ils avaient passés sous l'effet de l'alcool. C'était comme s'ils étaient destinés à être ensemble. Comme si Aria était la femme qu'il lui fallait. La seule avec qui il voulait être pour dire vrai. Il l'aimait comme il n'avait jamais aimé personne. Il n'y avait aucun mot pour décrire ce qu'il ressentait. Pas de mot assez fort ni assez expressif. Un petit sourire en coin apparut sur le visage de Nick tandis qu'il plongeait dans ses pensées se repassant leur nuit.

    Flash Back.

    Leurs lèvres se scellèrent en un baiser passionné tandis que les vêtements volaient de ci de là à travers la pièce. Aria et Nick s'endormirent alors, collés l'un à l'autre, leurs doigts entrelacés dans une tendre étreinte. Les minutes se transformèrent rapidement en heures et Nick finit par émerger du sommeil. Il tourna alors la tête et croisa le regard d'Ariia. Gloups. Que devait-il faire ? Ou dire ? Il n'en avait aucune idée. Il était heureux. Il ne l'avait jamais été autant. Ce moment avait été...magique. Regrettait-il ? Nan. Regrettait-elle ? Ça c'est une autre question. Nick sentit son cœur s'emballer tandis qu'il ne quittait pas Ariia du regard. Elle était si...belle. Si...parfaite. Il déglutit et à la place de dire quelque chose, il se contenta de se rapprocher d'elle et de l'embrasser tendrement sur les lèvres. Il ne pouvait se passer d'elle. Ne pouvait pas penser à autre chose qu'elle. Et pourtant, il savait qu'il ne devrait pas. Elle n'était pas pour lui. Jamais. Il était son meilleur ami et le serait toujours. Nick ne savait pas quoi dire. Aria ne bronchait pas non plus. Elle aussi devait être mal à l'aise et plus paumée que jamais. Nick se dit alors qu'il ferait mieux de partir. La laissée démêler ses pensées. Ses sentiments. Ils n'auraient peut-être pas du faire ça. Nick n'en savait rien mais une chose était sûr il était fou d'elle.

    Il se leva alors, s'habilla tandis qu'Aria faisait de son mieux pour détourner le regard. Il lui jeta encore un coup d'œil et ne put s'empêcher de déposer un baiser ses ses lèvres. Encore et encore. Il finit par sortir. De la chambre. De la maison. Nick erra dans la ville pendant des heures, seul avec ses pensées, plus paumé qu'il ne l'a jamais été de toute sa vie. Les jours suivants, Aria et Nick firent de leur mieux pour s'éviter. Nick passa ses journées dans sa chambre à écrire des chansons plus romantiques les unes que les autres. Mais la vérité c'était qu'elle lui manquait. Atrocement. Il avait besoin d'elle. Et il fallait qu'ils parlent.

    Fin du Flash Back.

    Hum...à propos de ce qui s'est passé l'autre jour, je...
    Nick jeta un coup d'œil anxieux à Aria. Il savait que cette conversation allait être...disons...embarrassante mais il fallait qu'il en parle sinon Nick allait devenir dingue. Littéralement. Il avait besoin de savoir. D'avoir des réponses à ses questions.

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Jeu 5 Fév - 21:58

    Aria avait beau essayer de faire comme si de rien n'était, comme si tout était normal, elle n'y arrivait pas. Elle ne pouvait pas empêcher ses mains de trembler, et son cœur de s'accélérer de secondes en secondes. Après un court instant de silence, Nick finit par lui répondre, la saluant à son tour. C'était absurde, la situation était absurde. Ils ne s'étaient plus dit bonjour comme ça depuis des milliers d'années ! Lorsqu'ils se voyaient, ils arboraient tout deux un sourire jusqu'aux oreilles, Nick lui disait bonjour, elle s'approchait et lui déposait généralement un baiser sur la joue, puis il la tenait contre lui un instant, avant de dire une connerie pour lancer la conversation. Mais là, même si Aria mourrait d'envie de sentir la joue de Nick contre ses lèvres, ce serait mal venu de sa part de le faire après ce qui s'était passé entre eux.

    ▬▬▬
    Aria ouvrit lentement les yeux, et étouffa un bâillement dans sa main, avant de froncer légèrement les sourcils, inquiète à l'idée de ne plus sentir Nick collé contre elle. Ce qui venait de se passer entre eux avait été...magique. Ce n'était pas une erreur de deux personnes bourrées cette fois-ci, là c'était...un acte d'amour, tout simplement. Et dont elle arrivait à se souvenir parfaitement, contrairement à la première fois.
    Elle se retourna lentement, et son regarda croisa celui de son meilleur ami...si elle pouvait encore le qualifier comme cela. Qu'était-il, pour elle, maintenant ? Un...amant ? Non, elle ne pouvait pas dire cela. Elle s'était demandée après qu'il lui ait avoué ses sentiments, ce qu'elle ressentait. Elle avait évité de touty remettre en question lorsqu'ils avaient couché ensemble pour la première fois, elle avait caché ça dans un coin de sa tête, avec l'étiquette « erreur de deux meilleurs amis bourrés. », tout simplement. Mais c'est depuis cet instant que tout a commencé à changer entre les deux adolescents, et ils le savaient aussi bien l'un que l'autre. Après qu'il lui ait avoué ses sentiments, Aria avait été obligée de réouvrir ce tiroir, Nick & Aria. Et de faire le point, penser à leur relation depuis le début, à comment elle le voyait maintenant, et avant...que ça ne se passe. Lorsqu'elle avait déposé ses lèvres sur les siennes deux heures plus tôt, elle ne savait pas trop pourquoi elle faisait cela, pourquoi elle avait soudain cette envie de sentir les lèvres de Nick contre les siennes, cette odeur de chlorophylle, son corps contre le sien. Mais ce matin, lorsque son regard croisa celui de Nick, elle savait pourquoi elle avait fait ça. Et elle ne regrettait rien.

    Aria regarda un long moment Nick en silence, et sentit son cœur s'emballer. Bon, ce qu'elle ressentait dépassait la simple amitié, elle en prenait conscience maintenant. Nick s'approcha alors d'elle et lui déposa un baiser sur les lèvres. Aria se rapprocha à son tour et lui rendit son baiser du mieux qu'elle le put ; puis il se leva, et elle tourna la tête, déglutissant. Pourquoi ne pouvait-elle pas se lever de ce putain de lit et aller l'embrasser, encore et encore, lui dire ce qu'elle ressentait ? Elle n'en savait rien, elle resta comme bloquée, allongée dans son lit. Nick s'approcha à nouveau d'elle, l'embrassa une dernière fois, puis sortit de la chambre. Aria entrouvrit la bouche, elle voulait le lui hurler ; qu'il se retourne, que ses yeux brillent et qu'il revienne; Mais aucun son ne sortit de sa bouche, la porte d'entrée claqua et Nick partit, tandis qu'Aria fondait en larmes, en pensant qu'elle n'était qu'une incapable.

    ▬▬▬

    La brunette sortit de ses pensées ; et elle compris que Nick lui avait posé une question, vu sa façon de la regarder ; attendant une réponse. Il la dévorait aussi un peu du regard, ce qui la mettait légèrement mal à l'aise. Elle se mordit la lèvre et passa ses cheveux derrière ses oreilles. Mais une alarme résonna dans sa tête, et elle replaça ses cheveux comme avant. Si elle mettait ses cheveux derrière ses oreilles, Nick ne manquerait pas de remarquer une énorme trace rougeâtre dans son cou ; et cela rendrait la situation encore plus gênante qu'elle ne l'était déjà. C'était un suçon qu'elle avait dans le cou, un suçon plutôt bien marqué...qui ne venait d'autre que Nick.

    Aria se tritura les ongles un instant, se demandant quel genre de question Nick pouvait avoir posé. C'était sûrement quelque chose comme « ça va ? » , un truc dans le genre. Elle se contenta donc de hocher la tête positivement, essayant de paraitre..sereine. Elle espérait juste qu'il ne lui aie pas demandé si elle regrettait, car c'était loin d'être le cas. Mais connaissant Nick, il ne serait pas tout de suite entré dans le..vif du sujet.

    Nick reprit alors la parole ; commençant une phrase mais ne la terminant pas. La jeune femme se mordit à nouveau la lèvre, plus nerveuse que jamais..;et plus perturbée. Nick se trouvait à une trentaine de centimètres d'elle ; il sentait la chlorophylle et cela ne l'aidait pas à penser très clairement. Elle prit une profonde mais discrète inspiration ; et leva les yeux vers Nick, qui la regardait.

    « Je..»


    Que dire ? Je regrette ? Non, ce n'était pas la vérité, elle ne pouvait dire ça. Je t'aime ? Ca, c'était la vérité, mais jamais elle ne serait capable de le lui dire comme ça, cash. Elle avait l'impression qu'il faisait tout d'un coup plus chaud, et elle se sentait un peu mal. Elle inspira à nouveau à fond, et essaya de trouver quelque chose à dire, à répondre. Qu'es ce qu'elle avait à lui dire sur ce qui s'était passé, hein ? « Bon bah c'était bien. » non et non, elle ne pouvait pas dire ça. Elle savait que Nick avait peur qu'elle le fasse souffrir, qu'elle ne couche avec lui eu par plaisir, pour bien lui enfoncer un poignard dans le dos en lui disant qu'elle ne l'aimait pas par la suite. Le genre de fille qu'Aria détestait, et était loin d'être.

    « Nick je...gloups. Elle déglutit, et reprit la parole, d'une voix tremblante. Je veux que tu saches que j'ai pas fais ça..comme ça, simplement..pour le faire. Si je l'ai fait c'est que j'en avait envie. Elle baissa les yeux et reprit la parole, fixant ses ballerines noires. Elle ne pouvait pas regarder Nick en disant cela. Je regrette rien, rien du tout. Elle releva les yeux et croisa le regard de Nick, qui semblait quelque peu surpris. Après çà, elle aurait dû enchainer, dire qu'elle ne regrettait rien parce qu'elle l'aimait ; qu'elle était tombée amoureuse de lui. Elle entrouvrit la bouche, mais les mots magiques n'en sortirent pas. Elle avait peur, une trouille bleue de ce qu'elle allait dire ensuite. Elle devait le dire, elle ne pouvait pas torturer Nick ainsi, même si ce n'était pas intentionnel. Dis le, bordel! Mais rien ne sortit de sa bouche. Les cheveux de la jeune femme lui tombèrent dans les yeux, et elle les replaça derrière ses oreilles, oubliant complètement le suçon qui était parfaitement visible désormais. Nick, je...Aria déglutit, elle se sentait de plus en plus bizarre, sa vue devenait trouble. Elle voulu s'agripper au canapé, et sa main prit celle de Nick, qu'elle serra dans la sienne. Nick je..arrête de bouger. Elle voyait Nick bouger, tanguer comme un bateau aux proies des vagues dans une mer déchaînée. Après une seconde, elle parvint à balbutier. Je t'...elle ne termina pas sa phrase ; bien que sa vue devenait plus nette et son malaise se dissipait. Elle finit par murmurer. Je sais...la réponse, Nick...»

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Jeu 5 Fév - 22:48

    Nick leva les yeux vers Aria tentant de ne pas la dévorer du regard. Hum...Pas facile. Il lui demandait alors comment ça allait. Il se maudit d'avoir posé une question aussi con**. Il détestait cette situation, c'était comme s'ils étaient devenus de simples étrangers. Il attendit une réponse de sa part, c'est vrai il voulait savoir comment elle allait. Depuis sa révélation. Depuis ce qui s'était passé entre eux. Mais il l'a connaissait par cœur et il pourrait mettre sa main au feu qu'elle dirait qu'elle allait bien. Pour éviter toute question de la part de Nick. En effet, Aria se contenta d'acquiescer complètement absorbée par ses pensées. Nick déglutit. A quoi pensait-elle bon sang ? Cela le rendait dingue de ne pas savoir. Littéralement. Nick voyait qu'elle était mal à l'aise, comme elle ne l'avait jamais été en sa présence.

    Nick baissa les yeux et se mit à murmurer ne finissant pas sa phrase : "Hum...à propos de ce qui s'est passé l'autre jour, je...". Il ne savait pas quoi dire, ni par où commencer. Il voulait savoir pourquoi elle l'avait embrassé. Pourquoi ils avaient fait cela ? Si ça signifiait quelque chose ou pas ? Nick ne pouvait pu vivre ainsi dans le doute, il fallait qu'il sache même si pour cela, il devait se faire briser le cœur par celle qu'il aime le plus au monde. Il jeta un coup d'oeil à Aria qui mordait sa lèvre inférieure, signe qu'elle était nerveuse. Il ne voulait pas la mettre mal à l'aise, ni même l'obliger à lui répondre tout de suite mais elle devait comprendre que ce n'était pas facile pour lui. Loin de là. Il souffrait le martyr c'est le moins que l'on puisse dire. « Je..». Oops. Cette conversation allait être embarrassante mais il fallait qu'ils en parlent. Cela faisait des jours qu'il ne s'étaient pas vus et il fallait qu'ils démêle toute cette histoire. Maintenant. Nick se prépara mentalement à recevoir un coup de poignard dans le cœur. Elle allait lui dire qu'elle regrettait. Qu'elle n'aurait pas du. Qu'elle l'aimait bien mais qu'elle préférait qu'ils restent amis. Voilà. Voilà ce qu'elle dirait. Et Nick dirait qu'il regrettait aussi. Mais ce serait faux. Archi faux parce que la vérité c'était qu'il ne regrettait pas du tout. Il avait passé un moment des plus parfait avec celle qu'il aime de tout son petit cœur comment pouvait-t-il regretter ? Il avait conscience qu'il allait souffrir. Qu'il souffrait déjà. Mais tout ça était bien mieux que de la perdre à jamais. Il était prêt à lui dire tous les mots qu'elle rêve d'entendre. A être son ami et que son ami si c'était de qu'elle voulait. A nier ses sentiments si c'était le prix à payer pour ne pas la perdre.

    « Nick je...Je veux que tu saches que j'ai pas fais ça..comme ça, simplement..pour le faire. Si je l'ai fait c'est que j'en avait envie. Je regrette rien, rien du tout. ». Nick ouvrit de grands yeux surpris et faillit dégringoler du canapé mais il se retint de justesse. Quoi ? Que venait-elle de dire ? Qu'elle en avait envie ? Qu'elle ne regrettait pas ? Nick fronça les sourcils, il ne s'attendait pas mais alors pas du tout à ce genre de réponse. Il était perdu de chez perdu. Que voulait-elle dire par là ? Nick leva les yeux et croisa le regard d'Aria. Il tenta d'y voir plus clair, de voir si elle mentait mais tout ce qu'il vit c'était....de la peur. Oui de la peur. Peur ? Mais de quoi ? De lui ? Elle avait peur de lui ? Mais...c'était Nick. Elle le connaissait par cœur, elle n'avait pas à avoir peur. Nick déglutit tentant de comprendre son comportement, ses paroles. Il vit qu'elle était de plus en plus mal. Mais c'était quoi ce bordel ? Elle avait si peur de lui briser le coeur ? Nick avait envie de lui hurler : "Mais vas-y bon sang. Tu m'aimes pas c'est pas compliqué.". Un énorme poids se forma sur la poitrine de Nick, il sentait son cœur battre de plus en plus vite, signe que c'était bientôt la fin. Oui, la fin. De leur amitié. De tout. Parce que plus rien n'aurait d'importance sans Aria. Rien. Aira replaça ses cheveux derrière ses oreilles et là...oops. Nick détourna vite le regard. Un suçon était bien visible sur le cou de la jeune femme. Mmh. Un suçon fait par Nick. Oops. Nick déglutit. Il ne voulait pas repenser à cette nuit. Ca lui faisait trop mal. Beaucoup trop mal. Il tenta de chasser ses pensées de son esprit mais il n'y arrivait pas. Ses lèvres contre les siennes. Son parfum. Son corps. Sa peau.

    Tu...tu regrettes pas.
    Nick avait à peine murmuré ses mots. Mais il avait besoin de les prononcer à voix haute comme pour les rendre plus réels. Nick se mit alors à bouger dans tous les sens, incapable de tenir en place. Il fallait qu'il bouge. Qu'il marche. Qu'il sorte d'ici. Il faisait chaud tout d'un coup. Beaucoup top chaud. Il avait besoin d'air. Aria prit alors sa main dans la sienne. Nick la regarda, fronçant les sourcils. Il ne comprenait plus rien. Des frissons parcoururent tout son corps. Les souvenirs de leur nuit lui revint en mémoire de plein fouet. Haaannn. "Nick je..arrête de bouger. ". Nick s'exécuta, serrant plus fort la main d'Ariia dans la sienne. Il avait envie de l'embrasser. De la serrer tout contre lui. De ne plus jamais la lâcher. Jamais. "Je t'...". Je t'...????! Je t'.. quoii ??! Nick déglutit, sentait sa vision devenir de plus en plus trouble. Que voulait-elle lui dire qu'elle avait autant de mal à prononcer ? Qu'est ce qui lui faisait aussi peur ? Nick était perdu. Quelques minutes s'écoulèrent alors. Nick avait l'impression que cela faisait des heures qu'il était ici, Ariia à ses côtés incapable de dire quoi que ce soit. Il faisait trop chaud. Trop lourd. Il sentait son cœur battre de plus en plus vite et des frissons le parcourir de la tête aux pieds. Jamais il n'avait ressentit quelque chose d'aussi fort. Rien que la présence d'Ariia à côté de lui le rendait dingue. Il était fou d'elle. Il n'arrivait plus à se contenir mais il le fallait. On ne tombe pas amoureux de sa meilleure amie bon sang. Il ne faut pas. Sa conscience avait beau lui répéter cela ne ajoutant que cela ne ferait que le faire souffrir et faire du mal à Aria par la même occasion, il ne l'écoutait pas. Il ne pouvait pas faire semblant qu'il ne ressentait rien pour elle. Il ne pouvait pas. C'était trop dur. Et pourtant...il allait devoir le faire. Il savait que cela n'allait pas être facile mais il était prêt à le faire, à se sacrifier pour ne pas perdre Ariia. Il ne voulait pas la perdre. Jamais. Nick tourna la tête vers Aria, l'encourageant à poursuivre. Si elle avait quelque chose à dire, qu'elle le dise. Qu'elle ne s'inquiète pas pour lui et pour son petit cœur. Mais qu'elle lui dise. Tout de suite. Qu'elle arrache de pansement et arrête cette torture par la même occasion.

    « Je sais...la réponse, Nick...». La réponse ??! Quelle réponse ??! Nick sentit son cœur manquer un battement. OMJ. OMJ. OMJ. Pourquoi ne le disait-elle pas direct qu'elle ne voulait pas de lui, qu'elle ne le voyait que comme un ami, qu'elle était désolée. Hein ? Pourquoi lui faire autant de mal ? Mais...attendez une seconde....Nick fronça les sourcils. Elle venait de dire qu'elle ne regrettait pas leur nuit passée ensemble. Qu'elle l'avait fait parce qu'elle en avait eu envie....Naaaann. C'est pas vraiii. Naaaann. Ne pense surtout pas à ça, cela ne fait qu'augmenter tes put*** d'espoirs. Elle avait juste dit cela pour ne pas le blesser et pour mieux l'achever ensuite. Ouai, tout le genre d'Ariia. Nick déglutit ne sachant plus quoi penser ni quoi faire. Il la regarda dans les yeux et serra sa main fort dans la sienne, l'encourageant. Elle pouvait le faire même si ça devait lui briser le cœur. Il le fallait. Il tenta de lui sourire mais sans grand succès. Il lui murmura ensuite à l'oreille :

    La réponse. Vas-y, je t'écoutes. Ne t'en fais surtout pas pour moi. Je savais à quoi m'en tenir après tout...
    Une boule se forma dans la gorge de Nick tandis qu'il baissa les yeux attendant sa sentence qui n'allait pas tarder à être prononcer. D'une seconde à l'autre...

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Ven 6 Fév - 21:33

    Aria se rendait compte que ce qu'elle venait de dire était plutôt énorme. Enfin, pas aussi énorme que ce qui allait suivre. Mais pour le moment, elle était incapable de le dire, elle devait s'y préparer, mentalement. Elle mourrait de peur d'avouer ses sentiments, qui lui étaient encore incroyables à réaliser. Comment pouvait-elle être tombée amoureuse de son meilleur ami ? Pourquoi ? Quand ? Elle ne connaissait pas les réponses à ces questions, elle ignorait même depuis quand elle ressentait ces sentiments, et qu'elle les enfouissait ; en tout cas c'était fait inconsciemment.

    Non, elle ne regrettait pas. Nick semblait abasourdi par ce qu'elle venait de dire, pourtant c'était la vérité. Pourquoi est ce qu'il avait l'air de tomber des nues ? Avait-elle eu l'air de regretter lorsqu'ils s'étaient réveillés dans le même lit ? Elle ne savait pas quelle mine elle avait affiché deux jours plus tôt, elle ne s'en souvenait plus. Mais Nick semblait croire qu'elle pouvait regretter ce qui s'était passé, même que la logique des choses voudrait qu'elle regrette de l'avoir fait. Mais non, elle ne regrettait rien du tout. Pourquoi avoir des regrets, après tout ? Elle avait fait ce dont elle avait envie.

    Elle savait la réponse, elle la savait. Depuis deux jours qu'elle avait finalement mis la main sur ce nom que portait ce qu'elle ressentait, deux jours qu'elle attendait impatiemment de revoir son...ex meilleur ami ; mais en même temps deux jours qu'elle mourrait de trouille de devoir lui dire ce qu'elle ressentait. Pourtant, elle ne devrait pas avoir peur. Bah oui, Nick l'aimait, ce n'était pas comme si elle ne connaissait pas les sentiments qu'il avait à son égard. Elle savait qu'il l'aimait, qu'il était amoureux d'elle depuis Dieu sait combien de temps. Elle savait aussi qu'elle ne devait pas se torturer, qu'elle devrait être heureuse, puisque ce qui arriverait par la suite serait sûrement quelque chose qu'elle n'espérait pas trouver avant cinq autre bonnes années...l'amour. L'âme-sœur.

    Les mains tremblantes, elle leva les yeux au moment où il s'approcha d'elle, et elle sentit son cœur s'emballer, essayant de se concentrer sur ce qui lui disait, lui chuchotait à l'oreille. Pas facile, avec cette odeur de chlorophylle tellement forte si près d'elle.
    Une seconde. Nick savait à quoi s'en tenir...ça voulait dire quoi ? Qu'il s'était préparé à être déçu, à tomber de haut ? Si c'était à ça qu'il s'était préparé, à une réponse dans le genre « Restons amis », ou tout simplement « restons-en là » ; il avait tout faux. Il s'était déjà jeté du haut de la falaise, et n'avait sûrement pas prévu qu'une main lui prendrait le bras pour l'empêcher de faire la plus grosse connerie de sa vie.

    Nick n'eut pas le temps de s'éloigner trop de la brunette. Lorsqu'il eut finit de lui murmurer à l'oreille qu'il savait à quoi s'en tenir, elle tourna la tête ; et leurs visages se retrouvèrent alors à deux centimètres l'un de l'autre. Les yeux de la jeune femme brillaient, d'une lueur..anormale. Elle déglutit, un peu perturbée de se retrouver à nouveau si près de Nick. Son meilleur ami. Le seul, l'unique. L'irremplaçable. Même si, à partir de maintenant, leur amitié n'appartiendrait qu'au passé, il restera toujours son meilleur ami. Quoi que le futur leur réserve.
    Aria se rapprocha de Nick, qui baissa les yeux, le visage légèrement rouge. Elle se mordit la lèvre et lui leva la tête, le forçant à la regarder dans les yeux. Puis elle s'approcha encore et encore, avant de déposer ses lèvres sur les siennes.

    Voilà, c'était sa réponse. Elle l'embrassait, comme jamais elle n'avait embrassé personne. Tout semblait tellement différent, mais en même temps connu, une sensation qui lui était nouvelle ; et tellement agréable. Le baiser ne dura en tout que quelques secondes, mais les secondes les plus intenses de toute sa vie. Elle s'écarta et, constatant qu'elle tenait la main de Nick dans la sienne, la lâcha, rougissant légèrement. Elle devait le dire. Maintenant. Se mordant légèrement la lèvre inférieure, elle compta jusqu'à trois ; puis ouvrit la bouche.


    « Je...allez, dis le. Elle reprit son inspiration, et planta son regard dans celui de Nick. Je crois que je...han. Et voilà qu'elle ne savait pas comment dire tout ça. Allez, c'est pas si difficile, si ?! Quelques secondes de silence plus tard, elle finit par le dire.
    Je crois que je... Trois mots, huit lettres. Je.t'aime.
    A une vitesse tellement stupéfiante qu'elle douta que Nick aie compris quoi que ce soit. M'enfin, elle l'avait dit, maintenant. Elle baissa les yeux pour ne pas croiser le regard de Nick, et eut soudain l'impression d'avoir le visage en feu. Elle l'avait dit. Elle le pensait. Elle le croyait...non, elle en était certaine.

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Ven 6 Fév - 22:24

    « Je sais...la réponse, Nick...». La réponse ? La réponse. OMJ. OMJ. OMJ. Nick sentit son cœur s'emballer et ses mains devenir anormalement moites. Elle savait. Elle allait lui dire. Il aurait besoin d'une corde après ça. Ouai. Et d'un arbre. Un bel arbre. Nick déglutit. Il ne comprenait pas pourquoi elle ne lui disait pas tout de suite ce qu'elle ressentait, pourquoi elle ne lui disait pas qu'elle préférait qu'ils restent amis, qu'elle était désolé. Pourquoi le laissait-elle mariner ? Pourquoi le faire autant souffrir ? Nick était perdu. C'était si dur que cela de lui briser le cœur. Il avait envie de lui hurler : "Mais vas-y bon sang. Dis-le que tu m'aimes pas comme je t'aime." mais il se retint. Cette situation ne devait pas non plus être très facile pour elle. Il s'approcha alors d'elle et lui murmura à l'oreille, avec un semblant de sourire qui ressemblait plutôt à une grimace pour dire la vérité : "La réponse. Vas-y, je t'écoutes. Ne t'en fais surtout pas pour moi. Je savais à quoi m'en tenir après tout...". Nick baissa alors les yeux et attendit. Encore et encore. Les secondes puis les minutes passèrent. Le silence s'installa entre eux. Qu'attendait-elle ? Pourquoi ne lui disait-elle pas ? Était-ce si dur ? Nick était perdu de chez perdu. Il voulait qu'elle arrache le pansement et qu'elle le fasse vite. Ariia se rapprocha alors de lui et entreprit de lui lever la tête afin que leurs regards se rencontrent. Il la dévora du regard ne pouvant pas s'en empêcher. Ariia s'approcha encore et encore. Nick sentit son parfum l'enivrer. Son cœur manqua un battement. Il restait figé, ne sachant que faire ni que dire. Et là...elle posa ses lèvres sur les siennes. Nick sentit son cœur accélérer la cadence tandis qu'il lui rendit son baiser avec tendresse. Il avait l'impression de se trouver sur un petit nuage que rien ni personne n'arriverait à le faire descendre. Il se sentait si bien. Des frissons parcoururent tout son corps tandis qu'il serra un peu plus la main d'Ariia dans la sienne. Il l'aimait tant. D'un amour si fort si déraisonnable.

    Au bout d'à peine quelques secondes, Ariia s'écarta puis lâcha la main de Nick comme gênée. Hein ? Nick ne comprenait plus rien. Pourquoi faisait-elle cela ? Où voulait-elle en venir bon sang ? D'abord, elle ne savait pas ce qu'elle ressentait. Ensuite elle l'embrassait et couchait avec lui. Et là elle l'embrassait à nouveau avant de devenir soudain plus mal à l'aise qu'elle ne l'a jamais été en sa compagnie. Nick tenta de rassembler ses paroles, ses gestes pour voir où tout ça menait mais il ne comprenait pas. Mais alors pas du tout. A moins que....que quoii ??! Qu'elle....OMJ. OMJ. OMJ. Et si elle l'aimait ? Et si elle avait nier ses sentiments depuis le début elle aussi. Qu'elle les avait enfoui et qu'ils ressortaient enfin. Qu'elle en tenait enfin compte. Si elle l'aimait plus que comme un ami ? Une boule se forma dans la gorge de Nick tandis qu'il se remettait à bouger dans tous les sens, incapable de tenir en place. Il ne fallait pas qu'il pense à cela. Jamais. Cela ne lui faisait que plus de mal. Et dieu savait à quel point il pouvait souffrir le martyr en ce moment même. Nick chassa toutes ces hypothèses de son esprit, les enferma dans un tiroir qu'il boucla à double-tour. Il leva les yeux vers Aria qui semblait de plus en plus nerveuse. Que se passait-il dans sa tête ? Nick aimerait bien le savoir sauf qu'il n'a pas ce pouvoir. Malheureusement.

    "Je...". Aria se mit alors à bégailler, elle reprit son inspiration et planta son regard dans celui de Nick. Le jeune homme se sentit alors fondre. Haaannn. "Je crois que je...". Oui ? Tu crois que ? Vas-y. Dis le bordel. "Je crois que je... ". Tu crois que quoi ? Allez. "Je.t'aime.". Quoi ? Comment ? Nick se sentit dégringoler du canapé en proie à un vertige. Hein ? J'ai bien entendu ? Nan, ça doit être une blague. Ou alors, il rêve tellement d'entendre ses mots sortir de la bouche d'Ariia qu'il a cru les avoir entendu mais en fait, elle n'a pas dit ça. Pas du tout. Elle a probablement dit : "Je t'aime pas comme tu m'aimes.". Oui. Oui, elle avait dit ça. Il fronça les sourcils regardant Aria. Elle baissait les yeux et semblait plus mal à l'aise que jamais. Une boule se forma dans sa gorge. Elle l'avait dit. Oui. Elle l'avait dit. Il n'était pas fou ni sourd. Elle venait de lui dire qu'elle l'aimait. Qu'elle l'aimait. Nick sentit des millions de papillons s'agiter dans son estomac puis des frissons lui parcourir l'échine. Elle l'aimait. Elle l'aimait. Pour de vrai. Il avait du mal à y croire. Il avait l'impression d'évoluer dans un rêve et qu'il allait bientôt se réveiller. Seul. Aria dans les bras d'un autre. Il se pinça pour vérifier mais non tout ça était bien réel. Il passa sa main dans ses cheveux, soudain nerveux. Il ne savait pas quoi dire et encore moins quoi faire. Pour dire vrai, il ne s'attendait pas du tout à ce genre de réponse mais alors pas du tout. Jamais il n'avait imaginé la moindre possibilité que ses sentiments soient réciproques. Jamais. Il la voyait déjà loin de lui, leur amitié brisée. Mais apparemment, ce n'était pas pour aujourd'hui. Un poids s'enleva des épaules de Nick. Il était soulagé. Soulagé qu'il n'allait pas perdre Ariia. Et...qu'elle lui revenait ? Que son cœur lui appartenait ? Pour de vrai ? Un petit sourire apparut sur les lèvres de Nick. Il était si...heureux et encore le mot est faible. Il avait l'impression d'avoir avalé six vodkas d'un coup.

    Wow. Je...enfin je dois dire que je m'attendais pas à ce genre de réponse pour te dire vrai. Je...
    Nick ne finit pas sa phrase. Il ne savait pas quoi dire. Tous ces mots paraissaient si...banals tout d'un coup. Il entendait encore le "Je t'aime" d'Ariia. Comment de simples mots pouvaient engendrer de telles sensations, un tel bonheur ? Surtout quand ils sont prononcés par elle. La fille. Plus rien n'avait d'importance. A part elle. Il s'approcha alors d'elle et prit sa mai dans la sienne. Il plongea son regard dans le sien avant de déposer un tendre baiser sur ses lèvres. Tout était si...parfait. Magique. Nick avait peur. Oui, peur de la perdre un jour. Peur de souffrir. Peur que ça ne marche pas. Mais il ne voulait pas penser ç cela. Il enferma ses doutes dans un placard qu'il ferma à double-tour. Il voulait profiter du moment présent sans se soucier de l'avenir. Bien sûr qu'il avait conscience que tout ça pouvait mal tourner, très mal tourner et pour dire vrai, il en avait une trouille bleue mais pour l'instant, il n'y avait qu'elle. Qu'elle dans ses bras. Ses lèvres contre les siennes. Comme si les deux pièces manquantes d'un puzzle étaient enfin réunis. Il détacha ses lèvres des siennes, à regret et lui chuchota à l'oreille les mots magiques.

    Je t'aime...
    Il avait envie de hurler ses mots. Il aimait Ariia. Elle était ce pourquoi il se levait le matin. Elle était tout. Sa raison de vivre. Sa bonne humeur. Sa chérie. Il n'en revenait toujours pas qu'elle venait de lui donner son cœur. Son petit cœur. Elle était trop parfaite. Il ne la méritait pas. Mais alors pas du tout. Mais il était égoïste parce que jamais il ne la laisserait dans les bras d'un autre. Jamais. Il voulait la rendre heureuse comme elle le faisait pour lui. Jamais, il ne la laisserait s'en aller. Jamais. Peut-être sont-ils faits l'un pour l'autre après tout. Peut-être lui était-elle destinée. Nick s'approcha encore une fois d'Ariia, leurs doigts toujours entrelacés et il l'embrassa. Encore et encore. Parfois il faut savoir de passer de mots...




_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Sam 7 Fév - 18:27

    Elle avait l'impression que son cœur allait exploser, les battements s'accéléraient de seconde en seconde, elle se demandait comment elle faisait pour ne pas faire de crise cardiaque. Elle baissa les yeux, le visage légèrement rouge, et commença à fixer ses ballerines noires, attendant une réaction de la part de Nick. Elle avait peur, très peur. Pourquoi ? Sa peur était complètement idiote et infondée, elle n'avait pas à avoir peur. Nick l'aimait, il n'allait pas la rejeter, bien au contraire. Ce n'était pas comme s'il pouvait avoir changé d'avis sur ses sentiments en deux jours.

    Nick finit par ouvrir la bouche après quelques secondes de silence, tout à fait normal qu'il soit quelque peu déstabilisé, on peut dire qu'il ne l'avait pas vu venir celle là ; rien ne l'avait préparé à cela. Il s'était sans doute attendu à un refus, de plates excuses, un ridicule baiser sur la joue et puis un au revoir, un adieu, même. Ce qui était loin d'être le cas. Si Aria s'excusait, ce serait pour l'avoir embrassé, mais elle doutait que Nick veuille des excuses pour ça.
    Ce dernier s'approcha d'elle, et serra à nouveau sa main dans la sienne, avant de lui déposer un baiser sur les lèvres. Aria mit un moment à comprendre ce qui se passait, puis finit par lui rendre son baiser, tandis que ses doigts resserraient leur étreinte. Le moment était parfait, magique. Indescriptible, c'est le genre de chose qu'il faut vivre pour pouvoir le comprendre. Ils étaient fait l'un pour l'autre, Aria comprit à cet instant précis que sa peur d'avouer ses sentiments avait été idiote. Ils étaient faits pour être ensemble, elle ne pouvait plus en douter. Et dire que tous leur entourage les avaient bassinés pendant des années et des années, sur l'ambiguïté de leur relation amicale ! Et dire qu'ils ne les avaient jamais écoutés, estimant que tout ce qu'ils disaient était complètement absurde, qu'un garçon et une fille pouvaient être amis sans qu'il y ait des sentiments plus forts cachés derrière tout ça. Comme ils avaient torts. Ces sentiments cachés, qu'ils disaient inexistants, ils étaient bien là maintenant, présents, et plus forts que jamais. Elle n'avait plus de doute, plus de peur, plus rien. Tout cela s'était évanoui au moment même où leurs lèvres s'étaient scellées.

    Il finit par s'éloigner un peu d'elle ; emprisonnant toujours sa main dans la sienne. Elle se mordit la lèvre, les yeux brillants, et regarda Nick droit dans les yeux. Comment avait-elle pu passer toutes ces années à ses côtés...sans le voir ? Le côtoyer tous les jours, l'embrasser sur la joue, le chatouiller, joindre son rire au sien, le taquiner...comment, pendant toutes ces années, était-elle passée à côté de...ça ?! Elle n'en avait aucune idée, mais c'était limite si elle regrettait de ne pas avoir osé l'embrasser plus tôt. D'un vrai baiser. Une fois qu'elle avait commencé, elle ne pouvait plus s'arrêter. Elle aimait tellement l'embrasser...lorsqu'il s'écartait d'elle après, elle avait cette drôle de sensation, l'impression que le moment n'avait pas duré assez longtemps, et puis ces drôles de papillons dans son ventre s'agitaient toujours trop après un baiser.

    Il s'approcha d'elle, et finit par lui murmurer à l'oreille. Trois mots, huit lettres. Les mots que toute fille rêve d'entendre, les mots qui font naitre cent papillons de plus dans le ventre, qui vous donnent des frissons depuis la racine des cheveux jusqu'à la pointe du dernier petit orteil. Les plus belles paroles au monde, sans aucun doute. Aria avait encore du mal à croire à ce qui était en train de se passer; Il avait été son meilleur ami pendant toutes ces années, et puis soudain, brusquement, sans prévenir, tout avait changé entre eux. Il avait suffit d'une nuit, puis..De trois mots. Huit lettres. Qui avaient bouleversés la vie de la jeune femme ; qui ne serait plus jamais comme avant. Puis il s'approcha à nouveau d'elle et l'embrassa. Encore et encore. Aria resserra encore ses doigts ; et déposa sa main libre derrière la nuque de Nick; L'unique. Son âme-sœur. Son meilleur ami. Elle lui rendit son baiser ; encore et encore. Au bout de quelques longues minutes, elle s'écarta, de quelques centimètres seulement, et regarda Nick dans les yeux. Ses beaux yeux marrons.

    Elle avait envie de lui dire tellement de choses...de s'excuser en premier, de ne pas lui avoir fait part de ses sentiments tout de suite. De lui dire qu'elle l'aimait, qu'elle regrettait de ne pas être tombée amoureuse de lui plus tôt. De ne pas avoir réalisé ses sentiments plus tôt serait plus juste à dire, en fait. Mais elle avait aussi envie de lui parler d'Ashley. Son cauchemar la hantait encore, et la rendait malade de jalousie. Elle repensait à Nick et à Ashley, enlacés l'un contre l'autre, et elle se sentait prise de nausée, et aussi d'un autre sentiment coléreux, la jalousie. Elle était morte de jalousie. Tiens, un point commun avec Nicky, ça. Aria se mordit légèrement la lèvre inférieure et finit par ouvrir la bouche.

    « Je suis désolée, Nick. De t'avoir...fait mariner. J'étais pas sûre de mes sentiments, et puis j'avais aussi un peu peur...Si tu penses que je te faisais attendre histoire de te faire souffrir un peu plus, j'en suis désolée, c'était loin d'être mon intention...C'était idiot de ma part, je suis désolée. »

    Waw. Pouvait-elle être plus désolée ? Non, sûrement pas. Elle poussa un petit soupir, et baissa les yeux. Si sa main n'était pas encore dans celle de Nick, elle se serait enfoncé les ongles dans la paume, ce qu'elle ne pouvait pas faire. Mais elle les voyait encore, en train de la regarder se faire dévorer vivante par des fourmis, et avec leur sourire sur les lèvres, comme si ils étaient comblés de la voir disparaitre. Enfin. Elle baissa les yeux. Elle devait lui dire, lui parler d'Ashley, lui faire part de ses interrogations et de ses doutes. C'était important, très important.

    « Nick, je...voulais te demander quelque chose, ça me travailles depuis un moment déjà... A propos d'Ashley. Pourquoi est ce que tu es sorti avec elle comme ça, d'un coup...alors que tu ne la connaissais pas plus que ça ? Je veux dire...tu savais que je la détestais en plus...je comprends pas trop.

    Aria se mordit la lèvre. Sa question était un peu bizarre, et le moment n'était pas forcément le meilleur, mais elle devait le lui demander, ça la travaillais depuis trop longtemps.

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Sam 7 Fév - 21:44

    « Je suis désolée, Nick. De t'avoir...fait mariner. J'étais pas sûre de mes sentiments, et puis j'avais aussi un peu peur...Si tu penses que je te faisais attendre histoire de te faire souffrir un peu plus, j'en suis désolée, c'était loin d'être mon intention...C'était idiot de ma part, je suis désolée. ». Nick la regarda, un sourire aux coins des lèvres. Il n'avait pas le souvenir d'avoir tété aussi heureux et encore le mot est faible. Il serra la main d'Aria dans la sienne puis la regarda dans les yeux. Ses beaux yeux marrons. Arfff il pourrait se noyer dedans. Littéralement. Il comprenait tout à fait sa réaction. Le fait qu'elle n'ai pas réussi à lui dire. Le fait qu'elle avait peur. Tout se mettait enfin en place dans l'esprit de Nick. Tout prenait enfin son sens. Elle s'excusait. Nick appréciait cela mais elle n'avait pas besoin de le faire, Nick l'a comprenait tout à fait. Bah oui, il lui avait fallu des années pour enfin osé lui avouer ses sentiments. Et puis, jamais il n'avait pensé qu'elle le faisait souffrir de plein gré. Il savait que cela ne lui ressemblait pas du tout. C'est vrai qu'il s'était demandé pourquoi elle le faisait tant attendre, pourquoi ce silence mais à présent, il comprenait. Elle avait eu peur de ses sentiments. Tout comme Nick l'avait été au départ. C'est vrai, Nick a toujours été son meilleur ami et à présent, tout ça allait changé, évolué et personne ne savait ce que l'avenir leur réservait. Il y avait de quoi être terrorisée c'est le moins que l'on puisse dire. Nick caressa la main d' Ariia avant de lui répondre :

    T'as pas besoin de t'excuser tu sais. Il m'a fallu des années pour osé t'avouer mes sentiments alors...Et puis, pour dire vrai, ça valait le coup d'attendre.
    Nick déposa un tendre baiser sur sa main. Oui, ça valait le coup d'attendre. Il aurait pu l'attendre des jours, des années mais la vérité, c'était qu'il avait tout de suite baissé les bras en réalisant l'ampleur de ses sentiments, pensant que jamais ils ne seraient réciproques. Quelle erreur. Nick n'en revenait toujours pas. Elle l'aimait. Il l'aimait. C'était presque trop beau pour être vrai. Nick avait peur. Peur de la perdre. Peur que ça ne marche pas. Peur de souffrir. Peur de la faire souffrir. Mais s'attacher à quelqu'un c'est prendre tous ces risques et Nick était prêt à les prendre ces risques. Il savait que ça en valait la peine. Il savait qu'ils étaient faits l'un pour l'autre et que rien ni personne ne pourrait jamais les séparer. L'amour donne des ailes à ce qui parait.

    Nick tourna alors la tête vers Aria qui semblait plongée dans ses pensées. Nick se demandait toujours à quoi elle pensait. Si seulement elle voulait bien se confier à lui. Lui dire ce qui n'allait pas. Lui faire part de ses doutes car apparemment c'était de cela qu'il s'agissait. Il fronça les sourcils, attendant patiemment qu'elle daigne ouvrir la bouche. Aria baissa les yeux puis se lança alors : « Nick, je...voulais te demander quelque chose, ça me travailles depuis un moment déjà... A propos d'Ashley. Pourquoi est ce que tu es sorti avec elle comme ça, d'un coup...alors que tu ne la connaissais pas plus que ça ? Je veux dire...tu savais que je la détestais en plus...je comprends pas trop. ». Et bam. Nick déglutit tandis qu'il sentait une boule se former dans sa gorge. Haaannn...pourquoi fallait-elle qu'elle parle d'Ashley ? Nick ne voulait pas en parler. Jamais. Cette période lui rappelait bien trop de mauvais souvenirs et pour dire vrai, il n'était pas très fier de ce qu'il avait fait à cette époque. Il ne désirait qu'une chose. Oublier. Mais apparemment ce n'était pas le cas d'Ariia et c'est vrai qu'elle avait le droit de savoir ce qui s'était vraiment passé. Nick ne pouvait pas lui cacher cela, c'était bien trop gros et de toute façon, cela finira bien par refaire surface un jour ou l'autre alors....et puis c'était mieux qu'elle l'apprenne de sa bouche que de celle d'Ashley ou de quelqu'un d'autre. Nick déglutit et regarda Aria dans les yeux, ne lâchant pas sa main. Il ne savait pas par où commencer. Il avait peur de se confier. Peur qu'elle s'enfuie en courant en apprenant la vérité. Tout était si parfait et Nick ne voulait pas tout gâcher maintenant. Ni jamais d'ailleurs.

    Ashley et Nick. Nick et Ashley. Leur relation n'est pas des plus simples, c'est le moins que l'on puisse dire. Durant le lycée, ils leur arrivaient de se croiser par ci par là mais ils n'ont jamais vraiment faits connaissance. Pourquoi ? Et bien, parce qu'elle n'était qu'autre que l'ennemie jurée d'Aria. Le jeune homme ne savait pas très bien pourquoi les deux jeunes filles ne pouvaient pas se voir en peinture et à vrai dire il n'a jamais cherché à en savoir plus. Il n'était pas très doué pour comprendre les filles alors. Cependant, un jour tout a changé. Du tout au tout. Aria est venue voir Nick pour lui demander si elle pouvait sortir avec Nathanael. Nick a eu du mal à avaler la nouvelle. Pourquoi ? Bah parce qu'il avait un faible pour sa meilleure amie et ce depuis toujours. Mais, il a accepté. Il voulait la voir heureuse et apparemment son bonheur se trouvait dans les bras de Nathanael. Mais, il a finit par enrager et devenir fou de jalousie rien qu'en les voyant tous les deux. Afin de se venger, il décide d'apprendre à connaitre Ashley puis de sortir avec elle. Et oui, c'est horrible. Nick se dégoute encore lui même pour ce qu'il a fait à cette époque, mais il était jeune et stupide comme on dit. Cependant, tout ne s'est pas arrêté là. En effet, Nick a finit par s'attacher à Ashley qui elle aussi ressentait quelque chose de fort à son égard. Leur relation s'est malheureusement arrêté brutalement. En effet, Ashley a finit par apprendre qu'il sortait avec elle par pur intérêt, elle l'a donc largué sans management, étant profondément blessé. Nick n'a montré aucun signe de souffrance quant à cette rupture alors que cela l'a beaucoup affecté en réalité. Il avait beau avoir eu de mauvaise raisons pour sortir avec elle, il avait finit par tomber dans son propre piège. Il était tombé amoureux d'elle. A présent, Nick se sent encore énormément coupable de ce qu'il lui a fait enduré. Il veux à tout prix se faire pardonner et oublier toute cette histoire. Nick sortit de ses pensées. Cela le faisait énormément souffrir de penser à cette époque là parce que c'était le temps où Aria sortait avec son frère, parce qu'il s'était comporté comme un idiot en ne lui avouant pas ce qu'il ressentait, parce qu'il s'était comporté comme tous les autres garçons sans conscience en sortant avec Ashley. Il regarda Aria et se lança alors :

    Je...et bien...A l'époque, tu sortais avec mon frère et...pour te dire la vérité, ça a pas été une période très facile pour moi. Pourquoi ? Bah parce que...enfin...j'étais fou amoureux de toi et...toi tu sortais avec mon frère. Je sais que j'ai dis que j'acceptais votre histoire et tout et tout mais en réalité, je l'ai très mal vécu. Je sais que j'aurais dû te le dire mais...j'étais trop lâche pour cela et...t'étais heureuse avec mon frère alors....
    Nick déglutit et reprit sa respiration. Bon, la suite. Naaaannn pas la suite. Il redoutait tellement sa réaction. Il était tout sauf fier de ce qu'il avait fait. Il regrettait amèrement. Mais malheureusement, il ne pouvait pas retourner dans le temps, il devait se contenter de réparer les dégâts qu'il avait causé. Mmh, pas facile. Nick baissa alors les yeux et reprit se dégoutant lui même :

    Je me suis alors rapproché d'Ashley. Tu veux savoir pourquoi ? Et bien...parce que je voulais me venger. Je ne supportais pas de te voir dans les bras de mon frère. Ça me rendait malade alors...je suis sortit avec elle, sachant que tu pouvais pas la voir. Pour te rendre jalouse, je suppose. J'en sais rien à vrai dire. Je...je suis pas très fier de ce que j'ai fais. Je me dégoute encore de mettre comporté de la sorte. Mais...le pire c'est que j'suis tombé dans mon propre piège. Je l'ai aimé. Pour de vrai. Et comme tu le sais, elle m'a largué quelques semaines après. En fait, elle avait appris que je jouais avec elle.
    Nick baissa les yeux tout en évitant soigneusement le regard d'Aria. Il ne voulait pas voir le dégout se peindre sur son visage. Et encore moins la haine. Il savait qu'il risquait de perdre sa confiance, son estime mais d'un autre côté, il fallait qu'il lui dise la vérité. Il ne pouvait pas lui mentir. Il attendit quelques instants qui lui parurent durer des heures. Aria restaint muette. Il la sentait s'éloigner de lui et retirer sa main de la sienne. Une boule se forma dans la gorge de Nick. Il ne voulait pas la perdre. Surtout pas après avoir touché son rêve du bout des doigts. Il l'aimait tellement. Plus que tout au monde. Nick ouvrit à nouveau la bouche :

    Tu dois me détester, pas vrai ? Je comprends tu sais mais c'est du passé. J'étais un idiot aveuglé par sa jalousie. Et puis, c'est fini avec Ashley. Je ressens plus rien pour elle. C'est toi que j'aime. Ça a toujours été toi et ça le sera toujours.
    Nick se mit à bouger sur le canapé, ne pouvait plus tenir en place. Il voulait qu'elle lu parle. Qu'elle lui dise quelque chose. Qu'elle le regarde. Et fait, ce qu'il voudrait c'est remonter le temps et effacer toutes ses erreurs. Recommencer à zéro. Mais ça, il ne le pouvait pas. Nick passa nerveusement sa main dans ses cheveux et attendit une quelqueconque réaction de la part d'Ariia.

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Dim 8 Fév - 11:14

    Peut-être n'avait-elle en effet pas besoin de s'excuser, elle n'en savait rien, mais elle l'avait estimé utile ; et juste. Si elle avait été à la place de Nick, des excuses lui auraient semblé plutôt appropriées. Mais lorsque Nick prononça les mots "des années", Aria leva brusquement la tête vers lui. Des années ? Cela faisait des années qu'il était amoureux d'elle ? Même avant qu'ils ne fassent des bêtises sous l'emprise de l'alcool, il avait été amoureux d'elle ? Là, elle tombait des nues. Elle n'arrivait pas à y croire. Si ça se trouve, depuis tout petit il avait été amoureux d'elle, et avait attendu 16 ans avant de le lui avouer. Non, c'était absurde. Il l'aimait depuis longtemps, mais pas depuis la première fois qu'ils s'étaient rencontrés, c'était impossible. A deux-trois ans, on ne sait pas encore ce que c'est, d'être amoureux.

    Lorsqu'elle eut finit de poser sa question, Nick parut tout d'un coup gêné, et elle se mordit la lèvre; Elle ne voulait pas le mettre mal à l'aise, mais elle avait besoin de savoir pourquoi il était sorti avec elle. Ce n'était sûrement pas le meilleur moment pour poser cette question, mais en même temps il n'y avait pas vraiment de moment pour ce genre de questions donc...elle poussa un soupir et laissa un instant Nick plongé dans ses pensées. Elle aurait adoré savoir à quoi il pensait. Ce qu'il pensait d'elle, ce qu'il pensait d'Ashley, pourquoi il était sorti avec elle. Cette dernière interrogation, elle n'allait pas tarder à avoir sa réponse. En effet, Nick commença à parler, sur elle et Nathanael. Elle fronça les sourcils, elle ne comprenait pas vraiment le rapport avec sa relation avec Ashley, mais bon, elle l'écouta, puis déglutit. Il était...contre le fait qu'elle sorte avec son frère ? Dans ce cas, pourquoi ne pas le lui avoir dit au lieu de la laisser lui faire du mal, inconsciemment, certes, mais tout de même lui faire du mal ? Il n'avait qu'à le lui dire ; qu'il ne supportait pas de la voir embrasser son frère, le toucher, lui sourire. Oui, mais s'il lui disait cela, ça entrainerait forcément la question qu'Aria avait posée deux jours plus tôt...la question qui avait fait basculer toute sa vie. « Pourquoi t'es toujours aussi jaloux ? » « Je t'aime. » Ces paroles résonnaient encore dans sa tête depuis ce jour.

    Nick s'arrêta ensuite de parler pendant quelques secondes, et baissa les yeux. Aria fronça les sourcils, en proie à une confusion totale. Qu'est ce qu'il avait donc fait dont il avait autant...honte, qu'il regrettait tellement ? Il reprit alors la parole. Si la jeune femme avait eu un chewing gum dans la bouche, elle l'aurait sûrement avalé. Elle n'arrivait pas à croire ce que Nick venait de dire. Il était sorti avec elle par pur intérêt ? Pour la rendre jalouse ? Chose qui d'ailleurs, n'avait pas du tout marché...Aria déglutit, puis secoua la tête. Elle n'en revenait pas. Ce n'était pas possible, il n'avait pas pu faire une chose pareille ! Ashley était attachée à lui, Aria le savait, même si les deux filles avaient toujours entretenu des relations tendues. Cela se voyait. Nick semblait aussi attaché à elle, ou alors il était un bon acteur. Il était un bon acteur, un très bon même. Elle entrouvrit la bouche, puis la referma, alors que sa main s'échappait de l'étreinte de celle de Nick. Elle se mettait à la place d'Ashley, et pour la première fois, éprouva de la pitié pour elle. Nick avait joué avec elle, il n'avait jamais été sincère. Et s'il jouait aussi avec elle, maintenant ? Qu'il sortait avec elle pour rendre jalouse une autre fille, qui se trouvait peut-être dans la bibliothèque en ce moment même, et qui allait apparaitre de derrière une étagère, pour les regarder avec une mine horrifiée. Puis Nick la rattraperait, lui dirait qu'il l'aimait, qu'il ne se servait que de sa meilleure amie pour la rendre jalouse, que ça avait marché. Puis elle lui sauterait au cou et l'embrasserait.

    Si elle le détestait ? Non. Elle ne pouvait pas le détester, c'était impossible. Mais elle venait en une seconde de perdre toute la confiance qu'elle avait mise en lui. Il avait fallu une seconde, et pouf, elle s'était envolée. Elle ne savait plus à qui se fier, elle ne savait plus s'il était sincère avec elle ou pas. Même s'il venait d'affirmer qu'il l'aimait elle, elle ne savait plus quoi croire. Elle baissa les yeux, et sentit sa gorge devenir sèche, le signe que les larmes n'allaient pas tarder à apparaitre. Non, elle ne voulait pas pleurer. Elle devait rester forte. Mais jamais elle n'aurait cru Nick capable de faire ça. Jouer avec une fille, jouer avec ses sentiments. Jouait-il avec elle comme il l'avait fait avec Ashley ? C'était le genre de chose qu'il aimait faire, peut-être. Elle avait l'impression de se retrouver face à un inconnu, désormais.

    « Je.. »

    Elle ne savait pas quoi dire. En même temps, que dire après une telle révélation ? Elle voulait lui demander s'il jouait avec elle aussi, s'il l'aimait sincèrement, s'il avait enterré les sentiments qu'il avait pour Ashley ou si dès l'instant où leurs regards se croiseraient à nouveau, son cœur s'accélérerait, et il comprendrait que c'était elle, la fille. Une larme coula sur la joue de la brunette, qui ne chercha pas à la cacher. Elle venait de tomber de haut, là. Et elle ne savait pas si Nick serait là pour la rattraper, comme il l'avait si souvent fait les autres fois qu'elle avait été déçue.

    « J'arrive pas à y croire. Sa voix était maintenant emplie de sanglots, une seconde larme coula sur sa joue. Comment t'as pu faire ça, Nick ? Ashley est une pétasse finie, d'accord, mais quand même! Elle leva les yeux vers Nick, qu'elle voyait trouble, à cause des larmes qui envahissaient ses yeux puis son visage, de plus en plus nombreuses. Je ne pourrais jamais te détester, mais je ne sais pas si je pourrais te refaire confiance. Tu as joué avec elle ! Qu'es ce qui me prouve que tu n'es pas en train de faire la même chose avec moi ? »

    Elle sentit à nouveau la peur l'envahir. La peur d'être trahie. La peur de Le perdre. Lui. Celui qu'elle savait le bon.

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Dim 8 Fév - 15:22

    Nick baissa les yeux, attendant une quelqueconque réaction de la part d'Aria. Il avait conscience qu'il risquait de la perdre après ce qu'il venait de dire mais d'un autre côté, il fallait qu'il lui dise la vérité, il ne pouvait pas lui cacher cela plus longtemps. Il se devait d'être honnête avec elle. Nick déglutit et se mit à s'agiter sur le canapé, passant nerveusement sa main dans ses cheveux. Il ne supportait pas ce silence qui devenait de plus en plus oppressant. Il voulait qu'elle lui parle. Qu'elle le regarde. Qu'elle l'engueule. Qu'elle fasse quelque chose. N'importe quoi. Il n'était pas très fier de ce qu'il avait fait, rien que le fait d'y repenser le rendait malade. Littéralement. Il avait fait souffrir Ashley, il le savait et le pire dans tout ça c'était qu'il était tombé amoureux d'elle. Il se dégoutait. Cette époque n'avait pas été la meilleure pour Nick, loin de là. Il n'était qu'un lâche, incapable de dire ce qu'il ressentait pour Aria. Il regrettait amèrement tout ce qu'il avait fait durant cette période. Il aurait du dire à Aria qu'il l'aimait, lui dire qu'il ne pouvait pas la voir dans les bras de son frère, lui dire qu'il pouvait pas vivre sans elle mais il a préféré se taire. Il a préféré enfouir ses sentiments, tenter de les oublier. De toute manière, il savait qu'Aria ne le voyait pas comme cela, que jamais elle ne l'aimerait comme lui l'aimait et puis, elle aimait son frère, elle était heureuse quand elle était avec lui, Nick n'avait pas pu se résoudre à gâcher son bonheur. Il n'avait pas pu même si pour cela il avait du souffrir le martyr. Bien sûr, sa bonté l'a perdu. Il est devenu complètement fou rien qu'en les voyant se tenir la main. Et il s'est alors rapproché d'Ashley. Il savait que ce n'était pas bien, que c'était horrible de faire cela mais il avait espéré que cela le ferait se sentir mieux. Que cela l'aiderait à remonter la pente voire rendre Aria jalouse. Mais rien de tout ça n'avait marché. Il avait fait du mal à tout ceux qui l'entourait sans même s'en rendre compte. Il regrettait. Vraiment. S'il pouvait retourner en arrière, il ferait les choses différemment mais il ne pouvait pas.

    Nick sortit de ses pensées et ouvrit à nouveau la bouche : "Tu dois me détester, pas vrai ? Je comprends tu sais mais c'est du passé. J'étais un idiot aveuglé par sa jalousie. Et puis, c'est fini avec Ashley. Je ressens plus rien pour elle. C'est toi que j'aime. Ça a toujours été toi et ça le sera toujours. ". Oui. C'était du passé. Il n'était plus ainsi à présent. En réalité, il ne l'a jamais été, Aria le connaissait bien, elle savait que ce n'était pas son genre de jouer avec les sentiments des autres. Pourquoi ne pouvait-elle pas comprendre qu'il avait disjoncter ? Qu'il n'était pas lui même ? Qu'il était devenu fou de jalousie ? Pourquoi était-ce si dur à comprendre ? Nick n'est pas parfait, elle est bien placé pour le savoir. C'est vrai que ce qu'il a fait est particulièrement affreux mais il regrette, il est prêt à réparer ses erreurs. Et puis, si elle avait peur qu'il ai encore des sentiments pour Ashley, elle se trompait. C'est vrai qu'il était tombé amoureux d'elle, qu'il tenait beaucoup à elle, qu'il a beaucoup souffert lorsqu'elle l'a laissé tombé mais à présent, c'est fini, ses sentiments se sont évanouis et puis Ashley mérite bien mieux que ça, Nick l'a trop fait souffrir et c'est mieux ainsi. Ils n'étaient pas faits l'un pour l'autre. D'autant plus que c'est Aria qu'il aime de tout son petit cœur. Il n'y a qu'elle qui compte. Qu'elle qu'il voit. Personne d'autre. Il l'a toujours aimé et il l'aimera toujours. Jamais, il n'avait ressenti quelque chose d'aussi fort pour quelqu'un. Jamais personne ne provoquait en lui des millions de frissons. Il l'aimait plus que tout au monde.

    « Je.. ». Aria commença à bégailler. Elle était mal à l'aise et ne savait ni quoi dire et encore moins quoi faire, Nick le savait. Il savait aussi qu'elle en le reconnaissait plus. Qu'elle ne lui faisait sûrement plus confiance. Une boule se forma dans sa gorge tandis qu'il passa encore une fois sa main dans ses cheveux. Aria retira sa main de celle de Nick tandis que celui-ci évitait son regard. Il ne voulait pas voir la haine et le dégout dans ses beaux yeux marrons. Jamais, il ne voulait voir cela. Il se détestait déjà lui même, comment pouvait-elle l'aimer ? Il ne la méritait pas. Elle était trop bien pour lui. Beaucoup trop bien. Nick déglutit en pensant qu'elle ne lui était sûrement pas destiné. Une boule se forma dans sa gorge, pensant qu'elle allait s'en aller. Claquer la porte et ne plus jamais revenir. Nick en souffrirait plus qu'il n'a jamais souffert de toute sa vie. Il ne voulait pas qu'elle s'en aille. Jamais. Il la voyait s'éloigner, il tendait la main mais elle continuait à marcher. Droit devant sans jamais se retourner. Il sentait que son rêve s'éloignait loin de lui et c'était d'autant plus douloureux qu'il l'avait touché des doigts.

    « J'arrive pas à y croire. Comment t'as pu faire ça, Nick ? Ashley est une pétasse finie, d'accord, mais quand même! Je ne pourrais jamais te détester, mais je ne sais pas si je pourrais te refaire confiance. Tu as joué avec elle ! Qu'es ce qui me prouve que tu n'es pas en train de faire la même chose avec moi ? ». Sa voix était remplies de sanglots et des larmes coulaient le long de ses joues. Nick déglutit et sentit qu'il allait défaillir. Ce qu'elle venait de dire le touchait au plus haut, le faisait mal comme si on venait de lui enfoncer un poignard en plein cœur. Le pire c'était que c'était Aria qui venait de prononcer ses mots, cela rendait la situation encore plus douloureuse. Elle avait raison. Nick a joué avec elle. Elle ne méritait pas cela. Personne ne mérite cela. Aria ne pourrait plus jamais lui faire confiance, c'est fini. Tout est fini. Il ferait mieux de s'en aller, elle n'était pas pour lui. Il ne la méritait pas. Elle avait droit à quelqu'un de mieux que lui. Il se dégoutait. Il se détestait. Pourquoi avait-il fait cela ? Pourquoi s'était-il laissé aveuglée par sa jalousie ? Pourquoi ? Tant de questions qui restaient sans réponse. Nick sentit une larme coulé le long de sa joue, il l'essuya avec rage avant qu'Aria ne puisse la remarquer. Il avait envie de la prendre dans ses bras, de l'embrasser, de ne jamais la lâcher. Jamais.

    Je...je sais pas pourquoi j'ai fais ça. Je me déteste si tu savais. Je n'ai aucune excuse. Je...
    Nick se disait qu'il fallait peut-être mieux qu'il s'en aille. Qu'il la laisse mais le pire c'était qu'il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas la quitter. Il l'aimait trop pour ça. Il savait qu'il avait fait des erreurs mais elle n'avait pas le droit de lui dire qu'il jouait avec elle. Elle ne pouvait pas lui dire ça. Nick essuya une autre larme qui coulait sur sa joue avec rage. Il se tourna vers Aria et prit sa tête entre ses mains afin qu'elle le regarde dans les yeux. Il voulait qu'elle voit qu'il ne mentait pas, qu'il ne jouait pas avec elle, qu'il l'aimait plus que tout au monde. Qu'elle était tout ce qu'il voulait. Son destin.

    T'as pas le droit de me dire que je joue avec toi. Jamais, je ferais ça. Tu sais que je t'aime plus que tout au monde ? Tu sais que tu es la raison pour laquelle je me lève tous les matins ? Tu sais que tu es tout ce que je veux ? Je t'aime comme j'ai jamais aimé quelqu'un. Je sais que j'ai fais une erreur, je sais que je me suis comporté comme un lâche, un idiot tout ce que tu veux mais....je regrette. Vraiment. Je n'aurais jamais du agir de la sorte mais....j'étais fou de jalousie. Je....me suis laissé consumer. Je...suis désolé. Je...j'te mérite pas....
    Nick essuya alors les larmes qui perlaient sur les joues d'Aria. Il ne savait plus quoi dire ni quoi faire. Il était en train de la perdre alors qu'il venait à peine de la trouver. Ca faisait mal. Trop mal. Il fallait que toute cette souffrance s'arrête. Il retira sa main de la joue d'Aria avant de baisser à nouveau les yeux.

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Dim 8 Fév - 20:16

    Les larmes coulaient sur les joues de la jeune femme, sans qu'elle cherche à les cacher, ou les essuyer. Elle n'en revenait pas de ce que Nick avait été capable de faire par pure jalousie. Se servir d'Ashley. Aria ne l'avait jamais aimée, avec ses airs supérieurs et son esprit de fêtarde invétérée et donc Nick avait pensé lui faire du mal en sortant avec elle, mais elle n'y avait même pas prêté attention. Après tout, il faisait ce qu'il voulait ; et puis ce n'était pas comme si elle était célibataire, elle avait Nathanael.

    Pouvait-elle à nouveau lui faire confiance ? Elle n'en avait aucune idée, mais elle savait qu'il lui était impossible de le détester. 16 ans, ils avaient passé 16 années ensemble, elle ne pouvait pas le détester du jour au lendemain, même s'il avait fait quelque chose d'horrible. Nick resterait toujours Nicky, son Nicky. Même si leur relation était en train d'évoluer..ou de se détériorer, il serait toujours celui qui la chatouillait jusqu'à ce qu'elle s'écroule sur la moquette, celui qui la serrerait dans ses bras et la réconforterait lorsqu'elle se sentait mal, celui qui lui avait acheté ses tampons la première fois parce qu'elle mourrait de trouille, celui qui l'aimerait toujours.

    Le flot de larmes cessa peu à peu, séchant sur ses joues, que Nick prit dans ses mains. Elle renifla et le regarda longuement, attendant qu'il parle. Elle se mordit la lèvre, et sentit son cœur s'affoler encore plus, alors que ses mains se mettaient à trembler, plus sous le coup des larmes, mais d'autre chose. Elle savait que Nick l'aimait, mais jusqu'à cet instant, elle ignorait que c'était...à ce point. Pendant tout ce temps, où elle le voyait comme un meilleur ami, un confident, il se demandait si une partie d'elle ne l'aimait pas autrement, il avait le cœur qui s'accélérait à chaque fois qu'elle le touchait, l'embrassait sur la joue ou autre ? Pendant tout ce temps il était fou amoureux d'elle...et ne lui avait pas dit. D'abord parce qu'elle sortait avec Nathanael, et ça aurait été franchement dégueulasse, d'accord. Mais ensuite ? Ça faisait quatre ans qu'elle n'était plus en couple avec Nathanael, ou même avec un autre. Pourquoi ne pas lui avoir dit plus tôt, pourquoi avoir attendu qu'elle pose cette question ?! Il devait avoir peur. Peur de sa réaction, peur qu'elle le rejette. Mais peu importe le moment où il choisirait de le lui avouer, cette peur, il l'aurait toujours. Pourquoi avoir attendu si longtemps, s'il l'aimait depuis des années ? Elle ne comprenait pas; Mais cette question n'était peut-être pas très appropriée à poser maintenant. Quoique...si, c'était le bon moment, après tout; Apparemment, elle le rendait complètement dingue...et pourquoi ne pas lui avoir dit plus tôt ce qu'il ressentait, au lieu de devenir de plus en plus dingue, rongé par la jalousie à chaque fois qu'il la voyait avec un autre ?

    « Pourquoi ? Tu ne me l'as pas dit plus tôt, tout ce que tu viens de me dire ? Elle se mordit la lèvre, réalisant alors qu'elle pouvait parler de l'histoire avec Ashley, puis ajouta dans un murmure. A quel point tu m'aimais...? »

    Aria se rendit compte de l'absurdité de sa question. Il avait peur de sa réaction, tout simplement. Elle secoua légèrement la tête.
    « Je suis désolée, ma question est..Stupide. »
    Ou était-elle normale, logique à poser ? Elle n'en savait rien, elle lui semblait stupide.

    Tellement de pensées se bousculaient dans sa tête qu'elle avait du mal à faire le tri. Elle se souvenait de ce rêve qu'elle avait fait, lorsqu'elle s'était endormie à moitié allongée sur Nick, après avoir regardé Cujo. Joe et elle s'enlaçant amoureusement...puis leurs mains entrelacés..et les poings de Nick serrés, tellement serrés qu'il en était rouge. La jalousie...il avait été jaloux à ce moment lorsqu'ils s'étaient embrassés, parce qu'il mourrait d'envie d'être à la place de son frère. Celui qu'il avait toujours admiré d'ailleurs; Plus de succès avec les filles, plus de popularité, des meilleures notes....mais surtout parce qu'il l'avait elle. Aria.
    A cette pensée, elle déglutit. Elle était abasourdie de voir à quoi il était prêt pour elle. Il était sorti avec Ashley par pur intérêt, ce qui était un geste stupide et dégueulasse...mais c'était pour elle. Pendant toutes ces années, il avait peut-être essayé, par des gestes tout cons, de...faire qu'elle le voie autrement, plus qu'un simple ami, mais la personne qu'elle avait toujours cherchée en lui. Et elle ne l'avait pas remarqué. Quelle idiote.

    Ses pensées se dirigèrent alors vers Nathanael. Nick lui avait-il dit qu'il était amoureux d'Aria ? Était-ce pour cela qu'il avait si facilement accepté qu'ils se séparent en amis ? Parce qu'il était au courant des sentiments de son frère et ne voulait pas lui faire de l'ombre ? Elle se mordit la lèvre et leva les yeux vers Nick. Elle l'aimait. Si fort que ça lui faisait mal. Elle était tombée folle amoureuse d'un boulet.

    « Nathanael...c'est pour ça que tu étais toujours bizarre quand j'étais avec lui, pour ça que tu as subitement décidé de sortir avec Ashley alors que c'était limite si tu connaissais son nom de famille...c'était pas très futé. Et hum...il était au courant ? Ton frère, que tu m'aimais ? »


_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Dim 8 Fév - 22:14

    Nick entreprit d'essuyer les larmes qui perlaient le long de joues de la jeune femme. Il prit sa tête dans ses mains, la forçant à le regarder dans les yeux. Il voulait qu'elle voit combien il l'aimait. Combien il tenait elle. Il voulait qu'elle lui fasse à nouveau confiance, comme elle l'a toujours fait. Il savait qu'il avait fait une erreur, que c'était franchement dégueulasse d'avoir fait cela à Ashley mais il avait changé, il n'était plus le même, celui qui se laissait consumer par sa jalousie. Il était prêt à réparer toutes ses erreurs. Le flots de larmes cessa peu à peu. Il la regarda alors dans les yeux, tentant pour la énième fois de lire dans ses pensées. Que pensait-elle de lui ? Savait-elle combien il l'aimait ? Arriverait-elle à lui faire à nouveau confiance ? Nick lâcha le visage d'ange d'Aria et se mit à gigoter sur le canapé. Il ne tenait plus en place. Il avait l'impression d'étouffer ici. Il se détestait. D'avoir fait cela. De ne pas avoir eu le cran d'avouer ses sentiments à sa meilleure amie plus tôt. Il voulait tellement revenir en arrière et tout recommencer sauf qu'il ne le pouvait pas. Avait-il tout gâché entre eux avant même que leur histoire ne débute ? S'éloignait-elle déjà de lui avant même qu'il ai pu lui prouver son amour ? Où tout ça allait-il les mener ? Une chose est sûre, ils ne pouvaient pas faire machine arrière et redevenir les amis qu'ils étaient mais qu'étaient-ils alors ? Nick tenta de mettre de l'ordre dans ses pensées mais la proximité d'Aria le déconcentrait nettement. Pourquoi fallait-il que tout soit aussi compliqué ? Nick sortit de ses pensées, préférant laisser ses doutes derrière lui et regarda Aria. Elle semblait...mal à l'aise. Nerveuse. Nick n'aimait pas quand elle était dans cet état d'autant plus que c'était lui qui lui faisait cet effet là. Il soupira un bon coup encore nerveux de lui avoir tout dit d'un coup. Qu'il l'aimait mais pas que ça. Qu'il l'aimait plus que tout au monde. Plus que n'importe quoi. Il ne regrettait pas ses paroles loin de là, mais il avait peur que les sentiments d'Aria à son égard ne soient pas aussi forts que les siens, qu'elle prenne peur par l'ampleur de la situation. Il avait peur que leur histoire n'ai pas lieu d'être. Qu'Aria ne lui soit pas destiné. Qu'il n'est né que pour être son ami, son stupide confident et rien d'autre. Nick déglutit et se mit à jouer avec sa cravate, attendant qu'Aria daigne bien dire quelque chose. N'importe quoi pour briser ce silence qui devenait de plus en plus pesant.

    « Pourquoi ? Tu ne me l'as pas dit plus tôt, tout ce que tu viens de me dire ? A quel point tu m'aimais...? ». Nick la regarda, surpris pas sa question. Ouai, c'est vrai ? Pourquoi ne lui a-t-il pas dit plutôt ? Elle avait le droit de savoir après tout. Nick se mit alors à réfléchir. Parce qu'il avait peur était la première réponse qu'il trouva. Oui, peur de la perdre, peur que ses sentiments ne soient pas partagés, peur d'entendre ces maudits mots : "Je suis désolé, je crois que c'est mieux qu'on reste amis" sortir de la bouche de sa meilleure amie. Au départ, il s'était dit que ce n'était qu'une passade. Bah ouai, qu'est ce qu'il y connaissait à l'amour lui ? Rien. Rien du tout. Mais ses sentiments ont finis par prendre de l'ampleur. Ça lui foutait une trouille d'enfer. Il ne comprenait pas. Il ne savait pas quoi faire ni à qui se confier lui qui d'habitude dit tout à Ariia. Quelques jours plus tard, Aria lui a fait part de ses sentiments pour Nathanael, son frère. Alors là...Nick est tombé de haut mais il n'a toujours rien dit, se disait qu'il ne pouvait pas lui faire cela, lui gâcher son bonheur qui était apparemment dans les bras de son frère. Cette période a sûrement été la pire de sa vie. Sa jalousie le consumait un peu plus chaque jour, c'est à ce moment là qu'il s'est décidé à sortir avec Ashley. Stupide décision. Encore une fois. Quelques temps plus tard, Aria et Nathanael rompaient, préférant rester amis, Nick était soulagé mais ne pouvait toujours pas se résoudre à lui dire. Trop lâche ? Probablement. « Je suis désolée, ma question est..Stupide. ». La remarque d'Aria le fit sortir de ses pensées. Stupide ? Nah, elle ne l'était pas. Nick trouvait normal qu'elle la pose cette fameuse question. C'était là tout le nœud du problème en réalité. Nick inspira un bon coup et regarda Aria.

    Arrête elle n'est pas stupide ta question. Pourquoi je l'ai pas dit avant ? Combien je t'aimais ? A vrai dire, j'avais peur. Peur de ta réaction. Peur que ce ne soit pas réciproque. Mais le pire c'était que je redoutais que ça marque la fin de notre amitié. Je voulais pas te perdre tu comprends. Alors, je me suis tu. C'est vrai que j'aurais du te le dire avant que tu sortes avec mon frère mais là aussi, je pouvais pas te faire ça. Tu...tu étais heureuse avec lui.
    Nick reprit sa respiration. Et après ? Pourquoi ne lui a-t-il pas dit ? Il avait eu toutes les occasions du monde de le faire mais il ne l'avait pas fait. Il se sentait stupide à présent. Lâche. Il baissa les yeux et murmura alors :

    J'aurais pu te le dire après mais j'étais trop lâche. Je pensais que c'était voué à l'échec et...je voulais pas être loin de toi. Je...je préférais encore me sacrifier.
    Pas très glorieux comme vous pouvez le constater. Quand il y repensait, il se disait qu'il s'était vraiment comporté comme un nul et qu'il n'avait pas pu saisir sa chance. Il se détestait littéralement. Comment Aria pourrait-elle l'aimer ? Elle était bien trop parfaite comparé à lui. Elle méritait tellement mieux. Cependant, Nick doutait avoir la force nécessaire pour la laisser, pour partir et la laisser vivre sa vie. Il ne pouvait pas faire cela. Il l'aimait trop pour cela. Rien que le fait d'y penser le faisait souffrir. Il regarda à nouveau Aria. Elle semblait quelque peu abasourdie pas toutes ses révélations. Un peu normal en même temps, elle ne s'attendait probablement pas à ça et puis elle qui croyait connaitre Nick, elle découvrait une facette de lui qu'elle n'avait jusqu'à lors même pas soupçonné. Nick avait peur qu'elle ne lui fasse plus jamais confiance. Il avait peur que les sentiments d'Aria ne soient pas aussi forts que les siens. Et si leur histoire était vouée à l'échec ? Déjà terminée alors qu'elle n'a même pas commencé ? S'ils n'étaient pas faits l'un pour l'autre ? Nick chassa ses pensées de son esprit, refusant de croire cela.

    « Nathanael...c'est pour ça que tu étais toujours bizarre quand j'étais avec lui, pour ça que tu as subitement décidé de sortir avec Ashley alors que c'était limite si tu connaissais son nom de famille...c'était pas très futé. Et hum...il était au courant ? Ton frère, que tu m'aimais ? ». Aria venait de tout comprendre. Tout était probablement en train de se mettre en place dans son esprit. Tout prenait enfin son sens pour elle. Nick ne dit rien. Il ne savait pas quoi dire. C'est vrai que ça avait été tout sauf futé de sortir avec Ashley dans le seul but de la rendre jalouse. Boulet. Boulet. Boulet. Aria lui demandait si son frère était au courant de ses sentiments. La réponse était non. Personne ne l'avait été. Il s'était enfermé dans sa souffrance, refusait que quelqu'un la partage. Personne n'aurait pu comprendre alors à quoi bon entrainé des personnes à qui il tenait dans cette histoire farfelue ? C'est vrai qu'il aurait pu le dire à son frère. Ils étaient très proches à l'époque et s'adoraient mais il n'a rien dit, le détestant déjà pour avoir ce que lui ne pouvait pas avoir. Il s'était alors éloigné de lui. Encore une réaction stupide. Quel boulet il faisait n'empêche. Il avait mit en danger leur complicité, leur amitié alors qu'il savait très bien que Nathanael aurait pu comprendre. Il avait préféré se taire, se cloitre dans sa douleur, faire bonne figure mais toute cette bonté l'avait littéralement bouffé de l'intérieur. Nick leva les yeux vers Aria et lui répondit. Elle avait droit à ses réponses après tout.

    Nan. Il n'était pas au courant. Je dois aussi avouer que c'est de ma faute si on s'est éloignés avec Nathanael. Je regrette tellement mon attitude de cette époque. Je voudrais réparer mes erreurs mais j'ai peur que ce soit trop tard.
    Nick avait retrouvé son frère, il y a quelques jours. Il lui avait tout dit. Comme quoi il l'a toujours admiré. Qu'il rêvait d'être comme lui mais qu'il échouait sans cesse. Puis qu'il aimait Aria. Qu'il avait été fou de jalousie. Nathanael l'avait écouté sans le juger. Nick avait beaucoup apprécié cette conversation et il espérait de tout cœur que tout redevienne comme avant entre eux parce que la vérité était que son frère lui avait beaucoup manqué.

    Aria...je...tu te souviens de la soirée où...enfin tu sais...je me suis toujours demandé...euh...pourquoi tu m'avais embrassé ?
    Nick s'éclaircit la gorge. Ce n'était pas très facile de parler de cette nuit là. Nah même pas du tout facile mais Nick avait besoin de savoir pourquoi elle l'avait embrassé. Parce que peut-être que si elle ne l'avait pas fait, lui ne l'aurait pas fait et ils...enfin...ils n'auraient jamais couchés ensemble cette nuit là. Il avait besoin d'une réponse même s'il la redoutait plus que tout. Il attendit alors patiemment qu'Aria réponde à sa question. Il voulait qu'elle lui dise honnêtement même si ça devant le faire souffrir.

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Lun 9 Fév - 21:58

    Aria se mordit la lèvre tout en l'écoutant lui répondre. Il préférait cacher ses sentiments jusqu'à la fin de ses jours s'il le fallait ; prêt à se sacrifier pour qu'elle soit heureuse. Elle savait, enfin elle pouvait imaginer combien ça avait été difficile pour lui de ne rien lui dire pendant tout ce temps, pour ne pas briser le couple Aria-Nathanael, pour ne pas perdre sa meilleure amie..et son frère en même temps.

    Trop tard pour réparer ses erreurs ? Aria estimait qu'il n'était jamais trop tard, pour tout. Il lui avait bien avoué ses sentiments après des années passées à les cacher...et il n'avait pas été trop tard. Pourquoi serait-il trop tard pour se réconcilier avec son frère ? Il n'était pas mort, n'avait pas disparu avec le reste des adultes du monde entier. En repensant à cela, elle déglutit. Elle avait toujours un peu de mal à croire qu'ils avaient tous disparus, s'étaient mystérieusement volatilisés en une seule nuit. Elle ne comprenait pas, et voulait absolument comprendre, découvrir ce qui s'était passé. Impossible qu'ils se soient tous fais enlever et enterrés vivants, pas vrai ? Si ça avait été le cas, les cimetières se seraient nettement agrandis. Elle était l'une des rares à venir à la bibliothèque de l'université pour étudier, en apprendre plus sur le monde, parce qu'elle était loin de tout savoir. Les autres préféraient se préoccuper de leurs petites fêtes et de leurs conneries, puisqu'ils pouvaient maintenant faire tout ce qu'ils voulaient. Même se proclamer maitres du monde.
    Aria sortit de ses pensées et regarda Nick dans les yeux. Il n'était pas trop tard, il devait se réconcilier avec son frère. Ils étaient tellement proches quand ils étaient petits, et elle trouvait cela réellement dommage que ça ait changé.

    « Il n'est jamais trop tard, Nick. Tu peux toujours te racheter, tout peut redevenir comme avant. »

    D'une manière générale, rien ne pouvait redevenir comme avant, et elle le savait. Même la relation entre les deux frères ne seraient jamais la même, depuis qu'elle était sortie avec l'aîné. Mais ils pouvaient toujours redevenir proches, même si il leur était impossible de retrouver leur complicité d'antan. Mais ça, elle n'allait pas le lui dire, ça reviendrait à lui tendre une corde et lui indiquer un arbre du bras.

    Nick changea alors complètement de conversation, et se mit légèrement à bredouiller en parlant, ce qui fit qu'Aria mit un petit moment avant de comprendre de quoi il parlait. Lorsqu'elle compris enfin, elle déglutit. Le sujet de leur première fois avait toujours été un sujet délicat, tabou entre eux, ce qui expliquait qu'il soit si gêné d'en parler. Ça s'était passé il y a quatre ans, jour pour jour...quatre années qu'ils évitaient soigneusement le sujet. Pendant une seconde, Aria chercha un moyen de changer de conversation, comme elle avait coutume de le faire à chaque fois, mais là elle ne pouvait pas. Elle devrait bien le lui dire, un jour ou l'autre pourquoi, ce qui s'était passé dans sa tête à ce moment là. Si elle n'avait rien fait, ils n'en seraient peut-être pas là. A cette pensée, elle grimaça. Elle ne voulait rien changer de ce qui s'était passé, elle ne regrettait rien.

    ▬▬▬
    « Viens Aria, on se casse d'ici. »
    La main de Nick lui prit le bras et l'entraîna loin de la piste de danse, et loin du garçon qui la collait un peu trop. Elle se mordit la lèvre tandis qu'il se dirigeait vers la porte de sortie de la maison. Mais alors qu'il n'avait fait que la moitié du chemin, la main d'Aria chercha celle de Nick qu'elle serra dans la sienne, se sentant soudain prise d'un vertige. Elle avait trop bu, beaucoup trop bu, et elle ne se sentait pas très bien. Son meilleur ami l'entraîna alors sur les marches des escaliers, où trainaient quelques gobelets rouges vides, mais qui avaient contenu de l'alcool, cela se sentait encore. Elle s'installa sur les marches et Nick s'assit à côté d'elle, avant de lui demander si ça allait. Elle acquiesça silencieusement, et finit par lâcher la main de Nick, se rendant compte qu'elle était peut-être en train de lui broyer les os tellement elle serrait fort. Elle inspira profondément plusieurs secondes, essayant de se rappeler ce qu'elle avait mangé ce midi ; qui avait organisé cette fête, pourquoi ils avaient décidé de venir. Mais elle ne se rappelait rien de tout cela ; chose qui prouvait bien qu'elle avait trop bu.

    « Hey, ça va aller ma puce ? »
    Aria tourna lentement la tête vers Nick, qui la regardait. Il avait l'air moins éméché qu'elle en tout cas, et semblait réellement inquiet. Elle fronça les sourcils et inclina légèrement la tête. Elle le trouvait...différent. Très différent. Il avait quelque chose qui avait changé, quelque chose en lui qu'elle n'avait pas remarqué auparavant ; à moins que ce soit quelque chose qu'il ait toujours eu mais qu'elle n'avait pas remarqué...maintenant elle le voyait en tout cas, et peut-être un peu trop. Celui qui était assis à côté d'elle sur cette marche d'escalier, c'était son meilleur ami...incroyablement sexy.
    Elle s'approcha de lui un peu plus, ce qui fit qu'elle se retrouva collée à son corps. Elle déglutit nerveusement et inspira à fond ; elle avait envie de vomir. Gloups. Elle prit une grande inspiration à nouveau et son envie de vomir passa. Elle fit face à Nick, enfin le plus qu'elle le pouvait, assise sur l'escalier. Puis elle approcha son visage du sien. Il sentait la chlorophylle ; elle sentit son cœur s'accélérer. Elle ne réfléchissait plus depuis un moment, elle n'était pas en état de réfléchir à ce qu'elle faisait, ni aux conséquences qu'auraient ses actes. Elle trouvait Nick beaucoup trop sexy, et était en train de se demander si il serait toujours aussi sexy une fois qu'il n'aurait plus de chemise. Ses lèvres se retrouvèrent sur les siennes, et ses baisers se firent tout de suite passionnés. Elle aurait dû être surprise que Nick lui rende ses baisers d'ailleurs, mais elle était trop bourrée pour être surprise. En moins de deux secondes, sa main se retrouva sous sa chemise. Nick s'écarta un moment et la regarda droit dans les yeux. Maintenant elle s'en souvenait...les yeux de Nick brillaient d'une drôle de lueur. Mais là, elle n'y fit pas attention et le tira vers elle par la cravate, avant de recommencer à l'embrasser.
    ▬▬▬
    Gloups. Pourquoi l'avait-elle embrassé ? Elle s'en souvenait parfaitement, et c'était...un peu gênant à avouer. Elle leva la tête vers lui, et lui répondit presque sans s'en rendre compte.

    « Je te trouvais sexy. Trop sexy. »
    Waw. Elle déglutit et rougit légèrement, puis baissa les yeux. Elle n'en revenait pas d'avoir dit ça comme ça, cash.

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Lun 9 Fév - 23:17

    « Il n'est jamais trop tard, Nick. Tu peux toujours te racheter, tout peut redevenir comme avant. ». Aria le regardait dans les yeux et il se sentit fondre. Il fallait qu'il se concentre sur ce qu'elle disait au lieu de divaguer. Arff pas facile lorsque l'on a une fille aussi sexy à côté de soir. Jamais trop tard ? Elle avait raison. Nick pouvait encore réparer ses erreurs, changer et recommencer, faire de son mieux. Il le pouvait, il le savait. Et puis, il n'était pas seul. Il y avait son bestounet et Aria. Jamais, ils ne le laisserait tomber, pas vrai ? Oui. Jamais. Nick soupira alors, se plongeant dans ses pensées. Il savait qu'il avait mal agit dans le passé mais il allait changé, il avait déjà changer, il savait qu'il valait mieux que cela. Et puis, on apprend beaucoup de ses erreurs, pas vrai ? Oui, beaucoup. Bon, c'est vrai que tout ne pourrait jamais redevenir comme avant mais Nick avait le sentiment que ce serait encore mieux. Mieux qu'avant. Il y croyait. Fort, fort, fort. Il se souvenait de ses retrouvailles avec son frère. Il lui avait tout déballé. Tout raconté depuis le début. Nathanael l'avait écouté, sans le juger un seule fois ce que Nick avait apprécié. Tout était clair entre eux à présent, plus de secrets, rien que la vérité pure et simple. Nick avait conscience qu'il s'était comporté comme un lâche en ne disait rien de ce qu'il ressentait à son frère et en s'éloignant de lui mais à présent, il était prêt à tout faire pour qu'ils retrouvent leur complicité d'antan. Parce que la vérité était que son frère lui avait beaucoup même énormément manqué.

    Nick changea alors de sujet. Quelque chose le tracassait depuis des années et il voulait avoir des réponses. Il ne pouvait plus rester ainsi dans le doute et l'ignorance. Chaque jour, cette question le hantait plus encore que le jour précédent. Aria avait posé ses questions, Nick y avait répondu. Honnêtement. Sans mentir. Et même si ça n'a pas été très facile. A présent, Nick voulait des réponses de la part d'Aria. Il avait besoin de savoir. La vérité. Il voulait qu'elle lui réponde honnêtement, sans prendre de gants même si cela devait le faire souffrir. Nick s'éclaircit alors la gorge. Ce n'était pas facile d'évoquer ce sujet mais alors pas du tout, Nick se lança tout de même, plus nerveux que jamais : "Aria...je...tu te souviens de la soirée où...enfin tu sais...je me suis toujours demandé...euh...pourquoi tu m'avais embrassé ? ". Nick baissa les yeux puis les leva à nouveau attendant la réaction d'Aria. Ce sujet était devenu tabou au fil du temps. Aucun des deux n'osait le mentionner et encore moins en parler mais là il était temps qu'ils en discutent. Vraiment. La nuit de leur première fois avait été le résultat d'une bonne gueule de bois. En fait, Aria et Nick s'étaient rendus à une fête afin de se changer les idées après que tous les parents aient disparus. Tous deux ont un peu abusés de la vodka. Surtout Aira, il faut l'avouer. Elle s'était lancée sur la piste de danse et un pervers avait finit par la coller d'un peu trop près d'après Nick. Le jeune homme se souvenait parfaitement de la colère et la jalousie qui était monté en lui en moins d'une minute. Ses mains s'étaient mises à trembler tandis qu'il se dirigeait vers le pervers. Ils eurent un violent accrochage et Nick finit par lui foutre un poing en plein dans la tronche. Par la suite, Nick avait attiré Aria dans le couloir où ils s'étaient assis sur les escaliers. Il lui avait alors demandé si ça allait. Et là...elle l'avait embrassé. Ses lèvres s'étaient collées aux siennes. Nick se souvenait encore des battements anormalement rapides de son cœur et de la surprise qui devait se peigner sur son visage. Quoi ? Pourquoi avait-elle fait cela ? Parce qu'elle en avait envie ? Parce qu'elle était bourrée ? Parce qu'elle avait envie de faire quelque chose de stupide ? Tant de possibilités et Nick n'avait jamais su la vérité vu qu'ils évitaient soigneusement le sujet. Mais il voulait savoir même si ça devait lui faire du mal. Parce que...enfin...si elle ne l'avait pas embrassé..peut-être qu'il ne l'aurait pas fait et qu'ils n'auraient pas couchés ensemble cette nuit là. Et bien oui, Nick lui avait rendu avidement ses baisers après avoir pesé le pour et le contre dans sa tête. Il avait conscience que ce n'était pas bien, qu'il ne fallait pas qu'il touche à un seul cheveu d'Aria, elle était sa meilleure amie après tout. Tout ça allait mal finir. Très mal finir. Mais...cette nuit là, il n'avait pas pu s'arrêter et penser correctement. Il s'était laissé aller, rendu complètement dingue par les lèvres d'Aria sur les siennes. Il l'a désirait tellement. L'aimait tellement. Il ne pouvait pas lutter. Il savait que ça allait lui faire du mal, qu'il allait souffrir mais elle était devenu comme sa dose d'héroïne quotidienne.

    « Je te trouvais sexy. Trop sexy. ». Quoi ? Hein ? Nick tourna violemment la tête vers Aria, les yeux exorbités par la surprise. Elle avait dit ça ? Sûr ? Ces mots étaient sortis de sa bouche ? Nick n'en revenait pas. Il tenta de calmer les battements de son cœur. Elle l'avait trouvé sexy ? Le trouvait-elle encore sexy ? L'avait-elle toujours trouvé sexy ? Nick déglutit. Ils étaient amis à l'époque. Aria ne ressentait rien pour lui, rien du tout mais...elle l'avait trouvé sexy. Nick tenta de faire le tri dans ses pensées mais la proximité d'Aria ne lui permettait pas de penser correctement. Il abandonna alors. C'était sûrement la vodka qui l'avait poussé à l'embrasser. Ouai. Ou bien elle voulait faire quelque chose de stupide. Ouai, c'était probablement ça. Nick jeta un coup d'œil à Aria. Elle avait les yeux baissés et rougissait légèrement, probablement sous le choc d'avoir dit cela. Comme ça Cash. Elle était tellement belle lorsqu'elle était gênée, Nick trouvait ça trop mignon. Enfin, tout ce qui était en rapport avec Aria était magnifique, parfait. Nick chercha alors quelque chose à dire. Bah ouai, elle attendait sûrement qu'il réagisse, qu'il dise quelque chose mais il resta figée comme une statue incapable de dire quoi que ce soit. Que devait-il dire après tout ? "Je sais, je sais" ? Nah ça ne lui ressemblait pas mais alors pas du tout. "Merci" ? Non plus. Nick utilisait toutes les parties actives de son cerveau à la recherche de n'importe quoi mais il ne trouvait rien. Il fallait qu'il trouve, il ne pouvait pas laisser Aria comme ça.

    Hum...désolé ?
    Nick afficha un petit sourire. Il la taquinait bien sûr. Il savait que ce n'était as de sa faute si elle l'avait embrassé, c'était l'alcool. T'en es sûr ? Et puis, plus il y pensait, plus il se disait qu'il aurait fini par l'embrasser de toute manières et que toute cette histoire se serait terminée exactement de la même façon. Il fallait que ça se passe, Nick le pensait sincèrement. C'était comme écrit. Nick croyait au destin bien qu'il pense qu'on peut l'influencer en bien ou en mal. Prendre ses propres décisions et faire son petit bonhomme de chemin. Ou'ep. Nick s'éclaircit la gorge et poursuivit :

    Tu sais, je...j'aurais peut-être pas du te rendre ton baiser mais...j'ai pas...enfin...j'ai pas pu m'arrêter et pour dire vrai, je voulais pas.
    Nick baissa les yeux puis tourna à nouveau son regard vers Aria, la dévorant des yeux. Ce soir là, elle était été si sexy, si vulnérable, il se sentait coupable d'avoir...disons profiter de la situation. Vraiment coupable. Bah ouai, quel ami était-il pour coucher avec sa meilleure amie ? Il se haïssait un peu plus chaque jour en repensant à cette soirée et ça le faisait souffrir, énormément souffrir mais pour une raison ou une autre il n'arrivait pas à regretter ce qui s'était passé.

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Mar 10 Fév - 21:53

    Aria était une jeune femme intelligente, mais bon, parfois il lui arrivait de sortir des phrases cash, ce qui n'était pas forcément au goût de tout le monde. Ça avait plutôt le don de les mettre en colère ou mal à l'aise, très mal à l'aise dans le cas présent. Mais elle ne pouvait s'en empêcher, le flot de mots sortait tout seul sans qu'elle ne puisse l'arrêter.

    Le visage en feu, elle baissa les yeux et se mit à fixer ses ballerines, attendant une réaction de sa part. Hum..en même temps, comment pouvait-il réagir à une telle révélation ? « Ouai, je le savais merci. » Non, ce n'était vraiment pas le genre de Nick. Elle se mordit la lèvre et continua à fixer ses pieds, tandis que le moment de silence s'allongeait. Elle remarqua qu'elle avait une cicatrice en travers du pied, un long trait bien visible. Elle se souvenait du moment où elle l'avait faite, cette cicatrice. Lorsqu'elle était avec Nick, évidemment. Ils étaient partis tout deux de chez la jeune femme, et avaient couru dans la rue jusqu'au parc, où ils avaient prévus de...traîner, comme d'habitude. Mais une fois arrivés au parc, Aria la maladroite avait refait surface, et était tombée sur le macadam. Ce jour là, elle portait des ballerines, et un morceau de verre lui entra dans le pied. En entendant ses hurlements de douleur, Nick s'était précipité vers elle, avait regardé son pied, puis les larmes coulant sur ses joues ; et s'était mis lui aussi à pleurer, comme si c'était son propre pied qui avait été entaillé.

    Aria releva les yeux vers Nick. Deux bonnes minutes avaient passés, et il n'avait toujours pas prononcé un seul mot. Il finit par la regarder à son tour et s'excuser, un sourire aux lèvres. Elle esquissa un sourire à son tour ; comme si c'était contagieux. Il n'avait pas à être désolé, c'était absurde. Ce n'était pas de sa faute s'il était aussi sexy ce soir là, aux yeux de la brunette. Ce n'était pas de sa faute si il était tout le temps aussi sexy, même au réveil. A cette pensée elle déglutit. Nick s'éclaircit la gorge et reprit la parole.

    Il n'aurait pas dû. Aria ne voyait pas ça comme ça, ce n'était pas de sa faute s'il lui avait rendu ses baisers, c'était elle qui avait tout déclenché, et puis..ce n'était pas comme si elle lui avait laissé le choix...Il n'avait.pas pu s'arrêter. Ça voulait dire quoi, ça ? Qu'il était tellement bourré qu'il la voulait là, tout de suite ? Non. Nick n'était pas bourré, enfin quand même un peu, mais nettement moins qu'elle. Si il avait été plus bourré, il n'aurait pas attendu qu'elle l'embrasse, ou il aurait sauté sur une autre fille.
    Pendant un long moment après cette soirée, Aria s'était remise en question, se demandant quelle genre de fille elle était. Elle était loin d'être l'une de ces filles qui aiment boire & s'envoyer en l'air avec..le premier qui croiserait son regard, loin de là. Elle s'était longtemps demandée pourquoi elle avait fait cela, ce qui l'avait poussé. Bien évidemment, il y avait l'alcool qui l'avait poussée en grande partie, et le fait que Nick soit..incroyablement sexy. Mais elle avait toujours eu l'impression d'une autre chose, d'un élément manquant pour compléter ce mystère. Eh bien maintenant, elle avait enfin mit la main sur cet élément manquant. Les sentiments qu'elle avait pour lui, qui étaient plus forts qu'une simple amitié, beaucoup plus forts. Ils avaient apparus lors de cette soirée, puis s'étaient cachés pendant les quatre années suivantes. Et maintenant, ils revenaient comme un boulet de canon.

    Aria passa une main dans ses cheveux ; sa bouche s'ouvrit sans qu'elle n'aie exigé quoi que ce soit.
    « Comme si je t'en voulais. »

    Une seconde plus tard, la jeune femme réalisa enfin ce qu'elle venait de dire. Hého, elle n'avait pas demandé à parler, c'était quoi ce bordel ? Elle l'avait pensé, c'était tout. Ou l'avait-elle pensé à haute voix ? Non mais quelle idiote. Elle se serait bien tapée la tête contre une table pour avoir...eu le cran de dire ça. Qui n'était que la vérité, d'ailleurs.

    Un grincement de porte, des bruits de pas, et des gloussements résonnèrent soudain dans la pièce, vide quelques secondes auparavant. Aria leva les yeux vers Nick, essayant toujours d'oublier ce qu'elle avait dit. Des éclats de rire se firent entendre, des cris d'indignations, et des mains se tapant l'une dans l'autre. Aria eu soudain la sensation qu'ils devaient partir..se cacher. Pourquoi ? Elle n'en avait aucune idée, mais elle n'avait franchement pas envie que des étudiants débiles viennent, les voient et se mettent à colporter des rumeurs sur eux deux ; ou s'imaginent des scénarios plus pervers les uns que les autres sur ce qui s'était passé avant qu'ils ne débarquent. Bref, Aria ne prit pas le temps de réfléchir un peu plus à qui arrivait pour les déranger, elle prit la main de Nick et l'entraîna au travers de la bibliothèque, qu'elle connaissait maintenant comme sa poche. Ils se dirigèrent vers le fond, et finirent par arriver au dernier rayon d'ouvrages poussiéreux...des livres de paléontologie, autrement dit le rayon ou personne n'allait jamais.

    « Y'a quelqu'un ? » appela un garçon.
    Une voix féminine répondit à la première personne.« Ouai, enfin il me semble avoir entendu quelqu'un..»
    « Ils se cachent pour faire des choses pas très catholiques. » ricana un second.
    Une troisième voix masculine grave cria à son tour. « Hey les amoureux, pas b'soin de vous cacher vous savez ; y'a plus personne pour vous engueuler. »

    Aria rougit lorsque le terme «les amoureux» parvint à ses oreilles. Puis ce fut le silence. Instinctivement, comme si les étudiants allaient fouiller tous les rayons, Aria se rapprocha de Nick, jusqu'à se coller complètement contre lui.

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Mar 10 Fév - 22:50

    Nick jeta un coup d'œil à Aria qui semblait toujours sous le choc de ce qu'elle venait de dire. Il y avait de quoi en même temps, mais Nick ne lui en tenait as rigueur. C'est vrai, elle avait toujours eu tendance à sortir des trucs comme ça d'un coup sans prévenir. Cash. Ça faisait partit de son charme. M'enfin là, sa réflexion mettait légèrement Nick mal à l'aise. Bah ouai, il avait toujours pensé que si elle l'avait embrassé c'était parce qu'elle se sentait seule, qu'elle était complètement bourrée et qu'elle avait envie de faire quelque chose de complètement stupide. Mais apparemment, cela allait bien au delà. Elle l'avait trouvé sexy. Wow. Wow. Jamais, il ne se serait imaginé une telle chose. Jamais. Il se demandait si elle le désirait à ce moment là, comme lui l'a désirait. Nick chassa ses pensées de son esprit, préférant penser à autre chose mais il n'y arrivait pas. Les souvenirs de leur nuit lui revenaient comme des boulets de canon. La musique. Les vodkas. La robe d'Aria. Le pervers. Son poing dans sa tronche. La main d'Aria dans la sienne. Les escaliers. Ses lèvres contre les siennes. Son corps contre le sien. Raaaaaaahhh. Nick s'excusa alors, un petit sourire aux coins des lèvres. Il l'a taquinait bien sûr. En fait, il pensait que si elle ne l'avait pas embrassé, il aurait peut-être fini par le faire et toute cette histoire se serait finie exactement de la même manière. Cela devait se passer. Nick en était certain. A présent qu'il avait plus de recul, il se disait que ce n'était peut-être pas que l'alcool qui les avait entrainé là dedans, peut-être qu'il y avait déjà quelque chose entre eux à cette époque mais qu'ils refusaient tout deux de l'admettre. Enfin, du côté de Nick, ses sentiments étaient on ne peut plus clairs mais du côté d'Aria...ça c'était une autre histoire. Peut-être qu'elle avait fait comme lui au début. Qu'elle avait nier ses sentiments, se disant qu'il ne fallait pas qu'elle tombe amoureuse de son meilleur ami et que tout cela finira mal. Ou'ep c'était une possibilité. Nick regarda à nouveau Aria dans les yeux après de longues minutes de silence. Il s'excusa alors de lui avoir rendu ses baisers bien qu'en réalité et pour une raison évidente, il ne regrettait pas ce qui s'était passé mais alors pas du tout. Mais il se disait que c'était tout de même la meilleure chose à faire. Il ajouta alors qu'il n'avait pas pu s'arrêter et qu'en fait il ne voulait pas. Ce qui était la pure et stricte vérité. Il s'était laissé entrainé par son désir et n'avait pas pu se stopper. Il avait eu conscience que c'était mal de faire ça, elle était sa meilleure amie après tout il n'était pas censé coucher avec elle. De plus, il savait que cela lui ferait du mal, beaucoup de mal et ce fut vrai. Cette nuit, il n'a jamais réussi à se l'enlever de la tête, il ne regrettait pas mais c'était très douloureux rien que le fait d'y penser, de savoir qu'elle avait été à lui pour une seule et unique nuit. Aria affichait à nouveau un sourire ce qui réconforta quelque peu Nick. Il n'aimait pas la mettre mal à l'aise ou la sentir nerveuse à ses côtés. Après tout, elle ne l'avait jamais été à cause de lui, en général c'était lui qui l'apaisait. Le monde tourne à l'envers on dirait. Nick la regarda, ne pouvait s'empêcher de la dévorer du regard puis baissa à nouveau les yeux, attendant une réaction de la part d'Aria. Il voulait avoir son point de vue sur ce qui s'était passé cette nuit là. Ils n'en avaient jamais discutés vu que c'était devenu un sujet tabou entre eux mais à présent, ils étaient temps qu'ils en parlent vraiment. Posément.

    « Comme si je t'en voulais. ». Quoi ? Nick tourna à nouveau violemment la tête et croisa le regard d'Aria. Ses yeux était exorbités par la surprise, par ce qu'elle venait tout juste de dire. Mais faut pas qu'elle dise des trucs comme ça, ah non plus jamais. Elle voulait qu'il fasse une crise cardiaque ou quoi ? Nick sentit les battements de son cœur accélérer, il se demandait vraiment pourquoi il n'avait pas encore explosé. Pfiouu ça n'allait pas tarder si ça continuait. « Comme si je t'en voulais. » « Comme si je t'en voulais. » « Comme si je t'en voulais. » Les mots résonnaient encore dans la tête de Nick. Que voulait-elle dire par là ? Bah qu'elle ne lui en voulait pas. Qu'elle ne regrettait pas. Wow. Wow. Wow. Nick n'avait jamais imaginé une telle chose. Jamais, il n'avait pensé qu'elle ne regrettait pas ce qu'elle avait fait. Il avait toujours pensé qu'elle regrettait amèrement cette nuit là voire qu'elle le détestait pour avoir profiter de la situation si on peut dire. Mais apparemment ce n'était pas du tout le cas. Wow. Nick ne savait pas quoi dire mais alors pas du tout. Il regarda Aria et croisa à nouveau son regard. Il déglutit avant de tourner à nouveau la tête.

    Quoi ? Euh...wow. Je...
    Ce que Nick disait n'avait vraiment mais vraiment aucun sens. En fait, il ne savait pas quoi dire et encore moins quoi faire. Cette révélation était...disons énorme quoi. Il ouvrit la bouche puis la referma à nouveau. Que pouvait-il dire après tout ? C'était du passé et Nick était franchement heureux que ça se soit passé. Il ne regrettait rien et apparemment elle non plus. Tout se mettait enfin en place. C'était comme si ça devait se passer ainsi. Et si...ils étaient faits l'un pour l'autre ? Si Aria était son destin ? Nick sentit ses mains devenir moites et un sourire se dessiner sur son visage à cette perspective. Il s'était toujours dit qu'Aria était tout ce qu'il voulait et tout ce qu'il ne pouvait pas avoir. Et à présent, il se disait que tout cela avait peut-être changé. Il savait qu'il l'aimait. Elle aussi apparemment. Et si tout finissait bien finalement ? Nick tenta de dissimuler tous ses doutes. Il ne voulait pas y penser maintenant. Tout était si parfait, il ne voulait rien gâcher. Rien du tout. Jamais.

    Après quelques minutes de silence, un grincement de porte se fit entendre puis des gloussements et des bruits de pas. Nick tenta de regarder qui entrait dans la bibliothèque mais il ne vit rien à part des rangées de livres. Il se demandait quoi venait dans cet endroit ? C'est vrai, Nick venait ici de temps en temps pour bouquiner ou autre et il n'y avait jamais personne. En même temps, qui aurait l'ide de venir réviser alors qu'il n'y a plus personne pour les obliger à le faire ? Nick tourna la tête vers Aria qui semblait elle aussi soucieuse. Des éclats de rires puis des claquements de mains se firent entendre. Les pas s'approchaient de plus en plus. Nick s'assit correctement sur le canapé comme si c'était la documentaliste qui venait leur faire un sermon. Stupide. Il n'y avait plus d'adultes. Plus personne pour leur dire ce qu'il devaient faire ou ne pas faire. Ils étaient libres mais cette liberté avait un gout amère. Pour la plupart des étudiants, ce monde s'était transformé en véritable paradis depuis que les parents avaient disparus. Fêtes. Alcool. Drogues. Coucheries. Mais pour Nick, c'était plutôt l'inverse. Il était inquiet et ses parents lui manquaient. Heureusement que ses amis étaient là pour le soutenir sinon il se serait bien vite pendu ne supportant plus la situation.

    Soudain, Aria se leva et prit la main de Nick dans la sienne. Nick la suivit sans broncher se demandant ce qu'elle traficotait. Mais ces réflexions furent bien vite interrompus par les paroles des étudiants qui venaient de pénétrer dans la bibliothèque. « Y'a quelqu'un ? » appela un garçon.Une voix féminine répondit à la première personne.« Ouai, enfin il me semble avoir entendu quelqu'un..»« Ils se cachent pour faire des choses pas très catholiques. » ricana un second.Une troisième voix masculine grave cria à son tour. « Hey les amoureux, pas b'soin de vous cacher vous savez ; y'a plus personne pour vous engueuler. ». Nick regarda Aria tout en fronçant les sourcils. Les étudiants étaient vraiment devenus stupides, encore plus que ce qu'ils étaient avant. Toujours l'apparence. Toujours les fêtes et les délires. Aucune conscience. Puis le silence se fut. Nick se tourna vers Aria et serra sa main dans la sienne. Pourquoi elle s'était levée ? Elle avait peur que les étudiants le voit avec lui ? Stupide, ils étaient toujours ensemble. Nick n'avait pas très bien compris pourquoi elle avait fait cela mais cela ne le dérangeait pas plus que cela, s'ils pouvaient éviter ces idiots tant mieux. Et puis, ils avaient bien besoin de moments rien que tous les deux, nah ? Et non, pas de sous-entendus salaces là dessous. Arff ces jeunes je vous jure.

    Aria se colla soudain à lui contre un des rayons de la bibliothèque comme si elle avait peur de ces jeunes. Nick esquissa un sourire tandis qu'il sentait le corps d'Aria contre le sien et son parfum emplir ses narines. Haaan c'était de la torture ça. Ça ne devrait pas être permis. Et toi tu devrais apprendre à te contrôler. Pfiouuu. Nick écouta alors. Il entendait encore des pas puis un claquement de porte puis plus rien. Ils étaient partis ? Sans leur lot de ragots ? Bizarre. Nick se dit qu'ils feraient mieux de rester là un instant. Il s'en foutait du regard des autres et tout mais il se disait que c'était peut-être un peu tôt pour que..enfin...leur relation soit mise à jour. Il ne voulait pas la mettre en péril à cause de stupide rumeurs. Et puis, Aria avait toujours redouté le regard des autres, alors....Nick fronça les sourcils. Il espérait qu'elle n'avait pas peur et encore moins honte de se balader main dans la main avec lui. Il l'espérait de tour cœur parce qu'il ne voulait pas la perdre à cause de ses stupidités. Nick plaça ses mains sur les hanches d'Aria puis se pencha vers elle, lui murmurant à l'oreille :

    Je crois qu'ils sont partis. Tu sais que tu es bien trop sexy toi aussi.
    Nick lui sourit de son petit air malicieux avant de déposer un tendre baiser sur ses lèvres; Dieu qu'il l'aimait...

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Mer 11 Fév - 17:41

    Pourquoi est ce qu'elle se cachait, hein ? Elle n'en savait rien, elle avait toujours été comme ça, à se cacher des autres. Aria avait toujours fait attention au regard des autres, et elle savait que ce n'était pas bien, qu'elle ne devait pas prêter attention à leur avis, qu'elle devait faire comme elle le voulait, comme elle le sentait, et si quelqu'un la jugeait, bah tant pis. Elle essayait de penser comme ça, elle y travaillait, mais elle y arrivait mal.

    Nick et elle n'avaient pourtant rien à cacher, la plupart des étudiants de Vancouver savaient qu'ils étaient les meilleurs amis du monde, inséparables, et ce n'était pas comme s'ils étaient en train de s'embrasser ou plus lorsque les autres avaient fait apparition, pas vrai ? Mais Aria ne pouvait s'empêcher d'être gênée, ils ne faisaient rien de particulier, certes, mais ils étaient en train de parler de quelque chose de plutôt gênant, et que les autres sachent qu'ils aient déjà couché ensemble...plus d'une fois maintenant, c'était l'une des choses qu'elle ne tenait pas que les autres apprennent.

    Le silence se fit soudain, et Aria se rapprocha de Nick, jusqu'à le coller ; tendant l'oreille. Ils étaient partis...sans leur ragot ? Bizarre, ça. Normalement ils auraient prit la peine de fouiller un peu pour chercher les deux étudiants ; après tout ils avaient le temps, ce n'était pas comme s'ils avaient encore des obligations. Une porte claqua, faisant sursauter la jeune femme. Le cœur battant, elle attendit, mais plus rien, ils étaient apparemment à nouveau seuls dans la bibliothèque. Aria ne bougea pas pour autant, ne voulant pas prendre le risque de sortir de leur cachette pour tomber nez à nez avec ces étudiants. Elle savait qu'elle ne pouvait pas se cacher des autres toute sa vie, elle ne pouvait pas faire attention à tout ce que les autres lui disaient, l'obligeaient à faire ou pas. Elle savait qu'elle devait apprendre à ne pas se laisser marcher sur les pieds, d'autant plus maintenant qu'il n'y avait plus d'adultes. Et elle allait apprendre, à s'en foutre de leur avis.

    Nick se retourna alors vers elle, et la prit par les hanches, ce qui eut pour effet de la faire rougir jusqu'aux oreilles. Elle déglutit et essaya de calmer les battements de son cœur qui s'étaient soudain affolés. Mais elle n'en eut pas le temps. Elle était sexy ? Nick la trouvait sexy ? Elle déglutit et ne put s'empêcher d'esquisser un sourire, le visage en feu. Ses lèvres s'approchèrent des siennes avant de se joindre dans un baiser.

    Complètement différent, ce baiser semblait complètement différent des autres. Pas parce que les autres fois Nick l'avait embrassée beaucoup mieux, ce n'était pas là le problème ; de toute façon Nick embrassait et avait toujours embrassé comme un Dieu. Les autres fois où elle l'avait embrassé, ç'avait été la plupart du temps des baisers passionnés, ce baiser l'était aussi, mais d'une manière différente. Ce n'était pas un baiser échangé entre deux meilleurs amis complètement bourrés qui avaient envie de faire une connerie, non. C'était un baiser...amoureux. Aria n'avait jamais été aussi certaine de ses sentiments qu'à ce moment précis, les lèvres de Nick contre les siennes, collés contre l'étagère des livres de paléontologie. Sa main ne tarda pas à se glisser sous sa chemise blanche. Elle l'aimait, il l'aimait. C'était comme si c'était inscrit quelque part, qu'ils étaient destinés à finir ensemble; C'était trop beau pour être vrai.

    « Hey, matez-moi ça ! »
    « C'est pas les deux qui traînent toujours ensemble ? »
    « Si, m'enfin là tu vois ils font plus que traîner ensemble. »

    Le temps que les informations montent jusqu'au cerveau de la jeune femme, et qu'elle se décolle de Nick, les trois étudiants - deux garçons et une fille - avaient bien eu le temps de mater un peu. Elle se retourna vers eux, et s'écarta instantanément de Nick, avant de baisser les yeux. Super, des étudiants les avaient vus, et n'allaient pas tarder à raconter à tout le monde comme quoi les deux meilleurs amis, qui avaient toujours prétendus que leur relation n'était qu'amicale, sans ambiguïté, s'embrassaient à pleine bouche quand il n'y avait personne aux alentours. Réalisant soudain que sa main n'avait pas bougée, et se trouvait toujours glissée sous la chemise de Nick, elle l'enleva brusquement, et rougit. Elle reprit son inspiration. Elle ne devait pas faire attention au regard des autres. Elle l'aimait, il l'aimait. Point. Peu importait vce que les autres pouvaient penser. Elle devait changer cette attitude, elle devait apprendre à s'en foutre de ce que les autres pensaient. Et ça commençait dès maintenant. Elle leva les yeux et fixa les trois étudiants, elle ne les connaissaient que de vue, croisés dans des rues ou à des fêtes, ils faisaient partie sans aucun doute des étudiants qui s'en fichaient de la disparition des adultes, et qui étaient heureux de pouvoir faire la fête tous les soirs.

    « Ça vous dirais pas de nous foutre la paix ? »
    « Si, vous avez l'air d'avoir autre chose à faire que discuter...les meilleurs amis. »
    « Ouai, exactement. Allez bye-bye. »

    Les étudiants, quelque peu choqués de la façon dont la jeune femme leur avait répondu, tournèrent les talons et partirent vers la sortie de la bibliothèque, non sans rire de ce qu'ils avaient vus. Aria avait des fourmis dans les jambes, mais elle était plutôt fière d'elle, cela prouvait bien qu'elle était capable de tous les envoyer ch*er. Elle se mordit la lèvre et se retourna vers Nick, ne pouvant s'empêcher de penser à quel point leur relation avait changé en si peu de temps. Une semaine plus tôt, ils seraient installés à l'une des tables de la bibliothèque, des bouquins devant leur nez, et parleraient de tout et de rien, riant pour des choses qu'eux seuls pouvaient comprendre. Tout ce qu'elle espérait, c'était que dans leur relation...amoureuse, qui ne faisait que commencer, ils allaient réussir à garder cette complicité qu'ils avaient étant amis. Parce qu'ils étaient dans une relation amoureuse ? Oui, ils l'étaient.

    « Je ne veux pas m'en faire pour les autres...je veux essayer, du moins. Elle se mordit la lèvre et ajouta dans un murmure. C'est toi et moi, c'est tout ce qui compte.»

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Mer 11 Fév - 22:22

    Après quelques minutes de silence, un grincement se fit entendre. Nick tourna alors la tête vers la porte d'entrée de la bibliothèque mais il ne vit personne. Il regarda Aria tout en fronçant les sourcils. Qui venaient ici alors que plus personne ne les obligeait à étudier ? Bonne question. Des rires se firent alors entendre puis des pas qui se rapprochaient de plus en plus. Nick regarda à nouveau vers la porte mais ne vit toujours personne. Nick se rassit alors correctement sur le canapé comme si c'était la documentaliste qui venait les engueuler. Stupide. Stupide. Nick se demandait qui venait trainer ici, d'habitude la bibliothèque est toujours vide de chez vide. Mais Nick n'eut pas le temps de s'étendre sur des théories qu'Aria se leva et le prit par la main. Nick la suivit sans broncher se demandant tout de même ce qu'elle traficotait. Ils se dirigèrent alors vers le fond de la bibliothèque et Aria s'arrêta net en plein milieu du rayon paléontologie. Nick déglutit se demandant vraiment ce qu'elle avait derrière la tête. Puis, une voix se fit alors entendre : «Y'a quelqu'un ? ». Un garçon. Puis une voix féminine ajouta : « Ouai, enfin il me semble avoir entendu quelqu'un..»« Ils se cachent pour faire des choses pas très catholiques. » ricana un second.Une troisième voix masculine grave cria à son tour. « Hey les amoureux, pas b'soin de vous cacher vous savez ; y'a plus personne pour vous engueuler. ». Nick se figea alors. Ces étudiants tous les même. Ils étaient obnubilés par leur propre nombril, jamais ils ne leur viendraient à l'idée de s'occuper des autres. Jamais. Et pour dire vrai, la plupart étaient heureux que les parents aient disparus. Bah ouai, ils ne les avaient plus dans les pattes et pouvaient faire absolument tout ce qu'ils voulaient. La belle vie quoi. Fêtes. Alcool. Drogues. Sexe. C'était tout ce qui comptait à présent pour eux. Nick les haïssait. Les détestait. Comment pouvaient-ils ne pas se préoccupés de ce qui se passait autour d'eux ? N'avaient-ils donc pas de conscience ? Nick tenta de penser à autre chose mais ce n'était pas facile. A présent qu'il y pensait, il était de plus en plus inquiet pour ses parents. Où étaient-ils ? Reviendraient-ils un jour ?

    Aria se colla soudain à lui contre un des rayon. Nick déglutit tout en fronçant les sourcils. Mais qu'est ce qu'il lui prenait d'un coup ? Elle avait des envies ou quoi ? Nick tenta de penser clairement mais ce n'était pas facile avec Aria tout contre lui. Il sentit des frissons parcourir tout son corps tandis qu'un sourire en coin apparaissait aux coins de ses lèvres. Il écouta alors. Il entendait des pas qui s'éloignaient puis...plus rien. Nick attendit encore quelques instants, préférant sans doute être sûr qu'ils soient partis. Le silence se fit alors et Nick regarda Aria tout en lui disait qu'ils étaient probablement partis. Sans leur ragot ? Cela paraissait tout de même bizarre. Très bizarre. Nick prit alors Aria par la taille et déposé un tendre baiser sur ses lèvres avant de lui murmurer à l'oreille : "Tu sais que tu es bien trop sexy toi aussi. ". Nick sentit les lèvres d'Aria se joindre aux siennes dans un baiser. Il sentit des millions de frissons parcourir tout son corps tandis qu'il la serra plus fort contre lui. Tout était si...parfait. C'était comme si leur histoire était écrite. Il fallait que ça se passe ainsi. Ils étaient destinés à finir ensemble. Nick y croyait. Il l'aimait. Elle l'aimait. Que demandez de plus?

    « Hey, matez-moi ça ! »
    « C'est pas les deux qui traînent toujours ensemble ? »
    « Si, m'enfin là tu vois ils font plus que traîner ensemble. »

    Hein ? Quoi ? Nick mit plus de deux secondes à réaliser ce qui se passait. Aria s'écarta un peu de Nick tandis que le jeune homme retirait ses mains des hanches de la jeune femme. Il tourna la tête et là...il vit les étudiants qui les matait sans aucune gêne. Nick fronça les sourcils. C'était quoi leur problème là ? Ils ne pouvaient pas leur foutre la pain bon sang ? S'occuper de leurs affaires ? Apparemment non. Ils n'avaient sûrement rien de mieux à faire que de s'incruster dans la vie des autres. Nick les détestaient au plus haut point. Il respira un bon coup tentant de se calmer sinon il n'allait pas tarder à leur mettre un poing dans la tronche. Aux trois. Nick baissa alors les yeux et constata que la main d'Aria était encore sous son tee-shirt. Oops. Aria le remarqua elle aussi et la retira avant de rougir. Nick ne put s'empêcher de sourire. Qu'est ce qu'elle était mignonne n'empêche. Pfiouuu. Nick tenta de se concentrer sur la situation. A vrai dire, il s'en foutait totalement que ces étudiants les aient vus s'embrasser ou autre. Ils pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient, cela ne l'atteignait pas. Il avait conscience que cette situation pourrait s'avérer drôle pour eux, bah ouai Aria et Nick ont toujours été les meilleurs amis du monde, toujours fourrés ensemble mais ils ont toujours dit que c'était en toute amitié malgré les rumeurs, arfff les étudiants devaient s'en donner à cœur joie à présent.

    « Ça vous dirais pas de nous foutre la paix ? »
    « Si, vous avez l'air d'avoir autre chose à faire que discuter...les meilleurs amis. »
    « Ouai, exactement. Allez bye-bye. »

    Nick regarda Aria. Elle avait dit ça ? Vraiment ? Pour de vrai ? Elle ne tenait plus autant d'importance aux regards des autres ? Vraiment ? Nick n'en revenait pas de la façon dont elle avait envoyé ch*** ces étudiants. Elle lui avait littéralement sorti les mots de la bouche. Lorsqu'elle l'a prit par la main et entraina à travers les étages, il s'était dit qu'elle avait peut-être honte d'être avec lui. Peur de ce que les autres allaient bien pouvoir penser d'elle. D'eux. Il a toujours été un peu déçu par cette attitude, le fait qu'elle n'ose pas s'affirmer, qu'elle tienne toujours beaucoup trop d'importance à ce que peuvent bien penser les autres. Il savait qu'elle valait mieux que ça. Qu'elle était assez forte pour le faire et elle venait tout juste de lui prouver cela. Elle les avait envoyé sur les roses et ça avait été...magnifique de la regarder faire cela. Magnifique. Il était fier d'elle. Fier de sa chérie de n'amour. Nick la regarda, un sourire aux lèvres tandis qu'il entendant les étudiants claquer la porte de la bibliothèque et sortir en riant comme des vaches saoules. Aria se tourna alors vers lui puis lui dit, nerveuse : « Je ne veux pas m'en faire pour les autres...je veux essayer, du moins. C'est toi et moi, c'est tout ce qui compte.». Un grand sourire apparut sur les lèvres de Nick. C'était tout ce qu'il voulait entendre. Ces mots là sortir de la bouche d'Aria. Il n'en demandait pas plus. Il prit alors sa main dans la sienne et la serra fort comme si elle avait peur qu'elle s'en aille.

    C'est exactement ce que je pensais. Je...je sais que t'a toujours accordé beaucoup d'importance au regard des autres et tout, je sais aussi que c'est pas facile pour toi, je voulais que tu saches que je suis prêt à te laisser du temps. Je t'attendrais.
    Nick était prêt à l'attendre. Ils n'étaient pas forcés de s'afficher tout de suite si elle ne se sentait pas prête. C'est vrai que leur relation était toute neuve et Nick ne voulait surtout pas brusquer les choses et risquer de mettre en péril ce qu'ils avaient à cause de stupides rumeurs. Nick serra un peu plus sa main dans la sienne et poursuivit, lui chuchotant à l'oreille:

    Toi et moi, et rien d'autre.
    Tout était si parfait. Nick avait l'impression de rêver, il espérait juste que tout ne s'évanouirait pas du jour au lendemain. Après quelques minutes de silence, un livre tomba de l'étagère qui se trouvait tout juste derrière eux. Nick se retourna alors. C'est quoi ce bordel ? Mais il n'eut pas le temps d'analyser plus la situation, le pourquoi du comment que l'étagère se mit à tanguer dangereusement. Puis elle finit par tomber droit sur eux. Nick entraina alors Aria sur la droite et ils s'étalèrent tout deux par terre. Vivants et non aplatis par l'étagère s'était écrasé juste à côté. Ouff. Nick soupira de soulagement et regarda Aria qui se trouvait à moitié sur lui. Et bah dis donc, il n'y a pas que lui qui ne sait pas se contrôler, on dirait.

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Jeu 12 Fév - 21:51

    Depuis toujours, Aria avait tendance à faire énormément attention au regard des autres, ce qu'ils pensaient d'elle ou pouvaient dire sur elle l'avait toujours affectée, parfois trop. Elle sait bien que ce n'est pas quelque chose de bien, qu'elle doit arrêter de faire attention à ce qu'ils peuvent penser, vivre sa vie sans se préoccuper d'eux. Elle voulait changer dans ce domaine là, par le passé elle avait trop fait attention au regard des autres et s'était toujours retrouvée blessée. Et voilà, elle venait de commencer à faire des efforts. Elle avait même du mal à se tenir droite tellement elle avait des fourmis dans les jambes, de leur avoir répondu de cette façon. Elle était plutôt fière d'elle, Vlan, elle avait réussi à les faire dégager et à leur répondre avec autant de cran que d'autres personnes qu'elle avait toujours admirées. Tout ce qui comptait maintenant, c'était elle et lui.

    Nick esquissa alors un sourire, il avait l'air ravi de l'avoir entendu dire de telles choses. Elle rougit légèrement et baissa les yeux, tandis qu'il lui répondait. Elle leva à nouveau les yeux quelques secondes plus tard, touchée par ses paroles. L'attendre, il l'attendrait le temps qu'il faudra. Rares étaient les garçons capables d'attendre, elle le savait. Celui là, elle ne pouvait pas le laisser s'en aller, pas question. Elle serra sa main dans la sienne. Lui prendre la main, elle l'avait fait des centaines de milliers de fois depuis qu'ils étaient amis, mais c'était toujours un geste de, pur amitié parfois qui montrait un peu la possessivité de Nick envers sa meilleure amie. Mais là, c'était différent, ce geste ne signifiait plus la même chose. Plus rien ne serait comme avant entre eux, quoi qu'il puisse se passer par la suite. Ils le savaient tous les deux ; mais Aria savait aussi qu'elle ne voulait pas perdre Nick. Jamais. Il était bien trop précieux, bien trop unique pour qu'elle le laisse s'en aller, la laissant au bord de la route.

    L'instant était magique, tous deux se regardant les yeux brillants, ils s'étaient regardés des milliers de fois, mais jamais de cette façon. Tout semblait tellement parfait, indescriptible..et si beau que ce n'était pas possible que ce soit vrai. Les étudiants les avaient laissés tranquilles, ils étaient seuls dans cette bibliothèque, tous les deux, face à leur nouvelle relation, leur amour naissant et déjà plus fort que jamais, prêt à combattre tout et tout le monde. Tout était trop parfait, ce n'était pas possible, quelque chose devait déranger ce moment. Ce qui ne tarda d'ailleurs pas à arriver.

    Un bruit se fit entendre, et Aria leva les yeux, puis se décala d'un centimètre pour éviter un livre qui allait lui tomber dessus. Les livres tombaient tous seuls, maintenant ? C'était bizarre. Un tremblement de terre se préparait ? A cette pensée, Aria resserra l'étreinte de ses doigts à ceux de Nick. Elle avait toujours une trouille bleue qu'un tremblement de terre arrive, ou une tornade, une catastrophe naturelle qui la tuerait sur le champ. Elle était tellement maladroite que si un tremblement de terre se déclarait, elle trébucherait sur un livre en voulant aller se cacher sous une table, et finirait sous une étagère, morte écrasée. En parlant d'étagère...Aria leva les yeux pour voir l'étagère pleine de livres de paléontologie tanguer dangereusement. Elle déglutit et n'eut pas le temps de tourner la tête vers Nick qu'elle tomba à la renverse.

    Lorsqu'elle rouvrit les yeux, l'étagère se trouvait à côté d'elle, couchée, et tous les livres éparpillés sur le sol, certains ouverts en grands et montrant des os d'êtres préhistoriques avec une légende remplie de mots incompréhensibles. Aria entendit alors un petit gémissement, et réalisa qu'elle ne se trouvait pas allongée sur le sol. Enfin, pas tout à fait. Elle était à moitié allongée sur Nick, qui commençait un peu à souffrir, écrasé par son poids. Elle s'empressa de se relever, et tendit sa main à Nick pour l'aider à se mettre debout, avant de se mordiller la lèvre.

    « Désolée...»

    Elle ne pouvait s'empêcher de repenser à leur drôle de position, et rougit, avant de détourner le regard. Contrôles-toi, idiote. Nick est sexy, il sent la chlorophylle et tout et tout, mais elle ne devait pas lui sauter dessus, pas ici, pas maintenant. Quelle idée aussi, de porter une cravate noire& chemise blanche! Il la provoquait, là. Elle déglutit et essaya d'oublier les scénarios plus qu'étranges qui avaient envahis son esprit.

    « T'es trop sexy comment j'ai pu ne pas le remarquer avant ? »

    Aria écarquilla les yeux, encore sous le choc de ce qu'elle venait de dire; Elle ne l'avait pas dit à haute voix, quand même. Si ? Elle l'avait pensé. Tout haut. Aria rougit et essaya de ne pas se foutre de gifles ; n'osant pas lever les yeux pour croiser le regard de Nick et sa réaction face à ce qu'elle venait de dire. Encore une superbe gaffe à ajouter sur son compte. Si elle continuait comme ça, son compte allait vite être plein.

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Jeu 12 Fév - 22:40

    Tout était si parfait. Si magique. Comme si rien ne pouvait plus jamais les atteindre. Jamais. Ils s'aimaient et jamais rien ne pourrait détruire leur amour. Nick avait l'impression de se trouver sur un petit nuage et il n'avait pas envie de descendre. Jamais. Tout ce temps qu'il avait passé à penser à Aria, à imaginer ce que ce serait de la tenir dans ses bras, il n'arrivait toujours pas à croire que son rêve le plus fou venait tout juste de se réaliser. C'était même trop beau pour être vrai. Nick se pinça alors pour vérifier qu'il ne rêvait pas mais non tout ça était bien réel. La main d'Aria dans la sienne. Sa parfum. Ses lèvres. Elle était tout ce qu'il avait toujours voulu et tout ce qu'il avait cru impossible à avoir. Il croyait qu'elle n'était pas pour lui mais à présent, il voyait les choses d'un autre œil. Et s'ils étaient faits l'un pour l'autre ? Et si Aria était son destin. Un sourire en coin apparut sur le visage du jeune homme tandis qu'il serrait la main d'Aria plus fort dans la sienne. Il ne voulait pas qu'elle parte. Jamais. Rien que le fait de penser qu'il pouvait la perdre le rendait malade de chez malade. Il avait conscience que leur relation ne pouvait pas durer et pour dire vrai, il en avait une frousse bleue. Que se passerait-il alors ? Jamais rien ne pourrait jamais revenir comme avant. Ils ne pourraient même plus être amis. Une boule se forma dans la gorge de Nick tandis qu'il chasait toutes ses pensées de son esprit.

    Soudain, un livre tomba de l'étagère qui se trouvait derrière eux. Nick déglutit tout en se frottant la tête. C'est quoi ce bordel ? Depuis quand les livres tombent-ils des étagères, hein ? Nick fronça les sourcils et tourna la tête vers l'étagère qui tanguait bizarrement. Hein ? Un tremblement de terre ? Ou alors il était tellement torché qu'il ne voit plus très bien ? Il tourna la tête vers Aria qui semblait elle aussi perplexe. Elle resserra l'étreinte de ces doigts à ceux de Nick. L'étagère finit par tomber dans un grand fracas, tous les livres s'éparpillant un peu partout sur le sol. Nick eut juste le temps de se décaler d'un cran, entrainant Aria dans sa chute. Gloups. Nick regarda autour de lui. Les livres s'étalaient partout autour d'eux et l'étagère était au sol, à quelques centimètres à peine d'eux. Nick soupira de soulagement. Ils l'avaient échappés belle dis donc. Nick tourna la tête de l'autre côté et constata alors qu'Aria se trouvait à moitié allongée sur lui. Il déglutit tentant de contrôler ses pensées. Elle voulait le tuer ou quoi ? Aria se releva alors puis tendit la main à Nick pour l'aider à se relever tout en s'excusant.

    Nick se remit alors debout, Aria à ses côtés. Il se mit à fixer l'étagère tentant de penser à autre chose qu'à leur drôle de position de tout à l'heure. Ce n'était pas le moment. Oui mais elle était si sexy. Et il l'aimait tant. Que pouvait-il faire ? Bah se contrôler bon sang. Il déglutit et tourna la tête vers Aria qui semblait elle aussi un peu nerveuse par ce qui venait de se passer. Il fallait qu'il dise quelque chose. Oui quelque chose. N'importe quoi pour briser ce silence mais il ne trouvait rien trop concentré sur Aria. Arrête de la regarder comme ça bon sang. Mais elle est si belle. Stop.

    Pas grave t'inquiète pas. Ça va ? Rien de cassé ?
    Nick s'approcha d'elle mais il ne vit aucune blessure ni rien. Ouf elle était entière. Il aurait pété un plomb si sa chérie avait été abimée. Nahmého. Il regarda à nouveau les livres étalés par terre et l'étagère. Comment ça se fait qu'elle soit tombée ? Nick fronça les sourcils cherchant à comprendre ce qui s'était passé. Les étagères n'étaient pas censées restées debout ? A moins que quelqu'un l'ai poussé ? Qui ? Hulk ? Et pourquoi ? Nick repensa aux étudiants qui les avaient vu tout à l'heure en train de s'embrasser à pleine bouche. Étaient-ils capables de faire ça ? Pourquoi ? Pour s'amuser ? Drôle de jeu dis donc. Nick chassa cela de ses pensées. De toutes façon, il n'y avait rien à comprendre alors...Et puis, avec tous les trucs bizarres qui se passent en ce moment, c'est pas l'intrigue de l'étagère qui allait le mettre dans cet état.

    « T'es trop sexy comment j'ai pu ne pas le remarquer avant ? ». Quoi ? Nick qui était plongé dans ses pensées revint dans la réalité d'un coup. Que venait-elle de dire là ? Qu'il était sexy ? Qu'elle se demandait comment elle n'avait pas pu le remarquer avant. Nick déglutit, gêné comme il ne l'avait jamais été. Il la regarda, les sourcils froncés. S'il avait imaginé qu'elle lui dirait ça un jour, il ne l'aurait jamais mais alors jamais cru. Nick la vit rougir puis baisser les yeux tout en évitant soigneusement son regard. Haaann...qu'elle était mignonne. Il avait envie de la serrer dans ses bras. Il adorait lorsqu'elle faisait des gaffes de ce genre, c'est vrai que cela le mettait légèrement mal à l'aise mais elle était trop chou lorsqu'elle était gênée ainsi. Elle a toujours été de nature spontanée et c'est ce qui faisait son charme. Il la dévora encore du regard pendant une bonne dizaine de seconde avant de détourner son regard. Il devait dire quelque chose. Ouai. Mais quoi ? Il n'avait jamais pensé qu'elle le trouvait sexy. Qu'elle le désirait ainsi. Il avait toujours pensé qu'elle le voyait comme son meilleur ami, son confident, son frère de cœur et rien de plus. Et à présent, cela lui faisait bizarre qu'elle le voit autrement. Il s'était toujours dit que cette histoire était vouée à l'échec, qu'il valait mieux qu'il oublie, qu'il passe à autre chose et tout et à présent que son rêve s'était réalisé, il était un peu pris au dépourvu. De son côté, il l'avait toujours trouvé...belle, sexy...désirable, bref vous voyez quoi. Il l'avait toujours aimé sincèrement. De tout son petit cœur. Jamais il n'avait pensé qu'un jour tous ses sentiments seraient réciproques. Il sentit son cœur s'emballer et ses mains devenir moites tandis qu'il repensait à tous ces moments avec Aria. Leur première fois. La nuit où il avait cru qu'elle n'était qu'à lui. Elle l'avait été mais pour une seule nuit. Rien que ce souvenir lui faisait mal. Il s'était forcé à oublier cela, tout ce qui s'était passé mais jamais il n'avait réussi. Jamais. Puis, il repensa au moment où elle lui avait dit les mots magiques. Les mots qu'il avait toujours rêvé d'entendre et que jamais il n'avait pensé qu'il sortirait de sa bouche et encore moins qu'ils lui soient destinés. Et leur seconde fois. Totalement différente de la première. Aucun des deux n'étaient bourrés ni désorientés par la disparition des parents. Ça avait été...magique, comme si ça avait du se passer. Une vraie preuve d'amour. Nick sortit de ses pensées et regarda Aria, un sourire aux lèvres. Elle n'avait pas à se sentir gênée par ce qu'elle venait de dire d'autant plus que le plus gêné était sans aucun doute Nick. Il inspira un bon coup et se rapprocha d'Aria, se mettant derrière elle. Il lui chuchota à l'oreille :

    C'est toi la plus sexy, tu le sais ça ? Tu sais aussi que tu me rends dingue ? Littéralement ? Je crois que je vais plus pouvoir me passer de toi.
    Nick lui sourit déposant un tendre baiser dans son cou. Il la prit par la main l'entrainant à nouveau sur le canapé où ils se trouvaient quelques minutes auparavant. Il n'en revenait toujours pas de la chance qu'il avait. Il était aux côtés d'Aria, comme il l'a toujours rêvé. Il ne pouvait pas enlever ce sourire de son visage. Il ne trouvait pas de mots assez forts pour décrire ce qu'il ressentait à ce moment précis. Nick prit place sur le canapé tout comme Aria qui se blottit tout contre lui. Il la serra fort tout contre lui tentant de ne pas penser à ce qui se passerait si leur histoire ne marchait pas. Il ne voulait pas la perdre. Il ne pouvait pas. Rien que cette pensée lui donnait envie de se pendre. Il tourna la tête vers Aria, ne pouvant se lasser de la regarder comme il a toujours rêvé de le faire.

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Ven 13 Fév - 21:47

    Aria garda un long moment les yeux rivés vers le sol, se demandant quelle tête Nick arborait, à cet instant précis. Ça avait toujours été dans sa nature de parler spontanément, parfois des choses un peu gênantes sortaient de sa bouche, mais elle ne pouvait empêcher le flot de mots de sortir ; c'était comme empêcher la pluie de tomber, impossible.

    Il garda le silence un long moment, et plus les secondes passaient, plus elle se sentait mal à l'aise. Elle déglutit et finit par relever la tête, pour voir un sourire se dessiner sur les lèvres de Nick qui embrassaient si bien ; puis le voir se rapprocher d'elle, se plaça derrière elle. Aria piqua un fard et baissa les yeux, ne pouvant s'empêcher d'esquisser un sourire. Jamais elle n'avait pensé qu'elle pouvait faire autant d'effet à quelqu'un, alors à son meilleur ami...elle se mordit la lèvre inférieure et essaya de calmer les battements de son cœur. Elle avait toujours eue une piètre image d'elle-même. Elle ne s'était jamais trouvée trop grosse ou trop maigre, non, de ce côté là tout allait bien. C'était juste qu'elle avait toujours l'impression de ne pas être assez bien, comparée aux autres adolescentes de son âge, sur qui tous les garçons bavaient. Elle avait toujours l'impression d'être regardée bizarrement, comme si elle avait une corne sur le front, ou autre. Avec Nick à ses côtés, elle se sentait protégée des regards bizarres des autres, mais tout de même. Le fait que Nick lui dise toutes ces choses, et en pense le moindre mot, cela la touchait au plus haut point. Il s'approcha ensuite d'elle pour lui déposer un baiser dans le cou, et elle dut se faire violence pour ne pas se retourner, le prendre par la cravate et l'embrasser. Si elle commençait, elle ne pourrait plus s'arrêter.

    Elle se laissa entraîner par Nick, et ils se réinstallèrent sur le canapé. Aria se rapprocha de Nick et finit par se blottir dans ses bras. Elle avait pensé ne jamais réussir à trouver cet endroit, magique, où elle se sentait en sécurité, protégée de tout et tout le monde. Mais elle l'avait trouvé, cet endroit, et c'était dans les bras de Nick. Son meilleur ami. Qui l'aurait cru ?
    Pourtant, malgré ce bonheur immense qui l'avait envahie depuis peu, elle avait peur. Peur de le perdre, peur que cela ne marche pas, peur que finalement, ce ne soit pas écrit, qu'ils ne soient pas destinés à finir ensemble. Que l'histoire Nick& Aria ne composait finalement que la moitié du livre de sa vie, et qu'à la fin, Nick retournerait avec Ashley, celle qu'il avait finalement choisie, leur amitié se briserait et elle finirait sa vie seule dans un couvent. Une fin pas très agréable ; et assez irréaliste, mais elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur que tout cela se réalise. La jeune femme se retourna et enfouit sa tête dans le cou de Nick, fermant les yeux. Elle aurait aimé que le temps s'arrête, qu'ils puissent rester tous les deux, assis sur ce canapé blottis l'un contre l'autre, éternellement amoureux et heureux.

    Mais bien sûr, quelque chose dû briser le magnifique rêve d'Aria. Ce quelque chose, c'était un bruit. Un bruit de clé, dans une serrure. Aria se redressa légèrement sur le canapé, et sa main chercha instinctivement celle de Nick, qu'elle serra dans la sienne, pour se rassurer. C'était quoi ce bordel ? Elle jeta un regard inquiet à Nick, et se leva, cherchant la source du bruit. Après quelques secondes, elle se retrouva devant la porte d'entrée...et de sortie de la bibliothèque. Derrière cette porte, côté extérieur, des ricanements se faisaient entendre ; Aria réussit à identifier les voix. Des étudiants. Les mêmes qui les avaient surpris quelques minutes plus tôt, s'embrassant à pleine bouche dans le rayon paléontologie. Elle eut un drôle de pressentiment,t et posa sa main sur la poignet, qu'elle essaya de tourner. Sans succès ; c'était...fermé. Les ricanements reprirent de plus belle, quelqu'un parla mais Aria ne comprit pas grand chose, à part les mots «enfermés» et...D'autres allusions salaces. Elle se mordit la lèvre et se retourna vers Nick, qui se trouvait juste derrière elle. Ok, ne pas paniquer, ne pas paniquer. Mais le mot enfermés résonnait dans sa tête. Elle ne supportait pas d'être enfermée, elle avait la trouille. Aria sentit les battements de son coeur s'accélérer à cause de la peur qui venait de s'emparer d'elle. Pas besoin de paniquer, elle était avec Nick, tout allait bien se passer, il défoncerait la porte, et ils seraient libres. Non ? Elle tourna la tête vers la porte à nouveau, pour constater qu'elle avait l'air plutôt solide. Nick risquait de se déboiter l'épaule en l'enfonçant, et elle ne voulait pas qu'il se blesse, c'était la dernière chose qu'elle souhaitait. Mais alors, s'ils ne pouvaient plus sortir, qu'est ce qu'ils allaient faire ? Aria se retourna à nouveau, pour faire face à Nick. Elle se mordit la lèvre et murmura, au bord des larmes.

    « Je crois qu'ils nous ont enfermés ici. »

    Et s'ils mourraient ici, s'ils ne trouvaient pas de sortie ? Aria déglutit et essaya de rester calme. Sans succès, ses mains tremblaient de plus belle et elle avait une soudaine envie de vomir. Ce qui signifiait chez elle qu'elle paniquait à mort.

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Ven 13 Fév - 22:35

    Nick déposa un tendre baiser dans le cou de la jeune femme. Sa chérie. Il se força à stopper le baiser après quelques secondes sinon il ne pourrait plus s'arrêter. Il la tourna face à lui et la prit par la main, la serrant fort de peur qu'elle ne s'en aille loin de lui. Il l'entraina alors vers le canapé où ils s'étaient assis il y a à peine quelques minutes. Nick prit place, Aria à ses côtés. Il avait l'impression d'évoluer dans un rêve, c'était bien trop beau pour être vrai, il allait se réveiller et tout s'envolerait en fumée. Nick chassa ses pensées de son esprit, se disait qu'il valait mieux qu'il profite du temps présent et c'était avec Aria. Aria finit par se blottir dans ses bras. Un sourire apparut alors sur le visage du jeune homme. Il ne pouvait pas être plus heureux, ce n'était pas possible. Il devait avoir atteint la limite. Il espérait de tout cœur qu'on ne lui enlèverait pas son bonheur. Jamais. Sa place était ici. Dans les bras d'Aria. A côté d'elle. Nulle part ailleurs. Il ne se sentait bien qu'avec elle. Aria enfouit alors son visage dans son cou comme pour se rassurer. Nick pouvait parfaitement deviner à quoi elle pensait à cet instant précis. Il l'a connaissait par cœur après tout. Elle avait peur. Peur que leur histoire ne marche pas. Peur de le perdre ? En tout cas, Nick avait peur de la perdre. Il se demandait ce qu'il deviendrait si elle le laissait. Rien. Il ne serait plus rien. Il n'était rien sans elle. Il avait besoin d'elle. Nick caressa alors les cheveux de la jeune femme, tentant de la rassurer du mieux qu'il pouvait. C'était risqué leur histoire, c'est vrai mais Nick était persuadé que ça valait le coup de prendre ce risque. Ils étaient destinés à finir ensemble, ça ne pouvait tout simplement pas se passer autrement. Elle était son destin.

    Mais ce moment magique fut interrompus. Rien ne dure jamais comme on dit. Nick fronça les sourcils tout en entendant un bruit de clé dans une serrure. Hein ? C'était quoi ce bordel ? Il sentit la main d'Aria se serrer dans la sienne. Il sentit des frissons le parcourir comme à chaque fois qu'elle l'effleurait. Nick tourna la tête et croisa le regard inquiet d'Aria. Elle se leva alors se dirigeant vers la source du bruit. Nick se leva à son tour et la suivit. Ils arrivèrent bientôt devant la porte de la bibliothèque. Des ricanements se firent alors entendre ainsi que quelques allusions salaces. Nick tenta d'oublier ce qu'ils venaient tout juste de dire mais ce n'était pas si facile que ça. Il avait envie de leur fracasser la tronche. Tout de suite. Mais lorsqu' Aria tenta d'ouvrir la porte et bien...rien ne se passa. Elle était fermée. Ils étaient enfermés. Et les ricanements reprirent de plus belle. Nick serra les poings et tenta de se contrôler. Il fallait qu'il se calme. Qu'il respire. Nick entendit alors les mots enfermés et puis encore quelques blagues vaseuses puis les étudiants s'éloignèrent alors apparemment ravis. Ils avaient leur potin et s'étaient bien éclatés. Arfff les jeunes d'aujourd'hui. Aucun cervelle. Aucune conscience. Nick les haïssait. Littéralement. Qu'est ce que ça pouvait leur apporter de faire cela ? Ça les amusait ? En quoi c'était drôle ? Qu'ils s'occupent de leurs vies bon sang.

    « Je crois qu'ils nous ont enfermés ici. ». Aria avait murmuré ses mots avec des milliers de sanglots dans la voix. Nick sentit sa gorge se serrer. Il n'aimait pas la voir dans cet état. Si fragile. Si vulnérable. Il n'avait envie que de faire une seule chose. La prendre dans ses bras. La serrer fort tout contre lui. Il ressentait un besoin urgent de la protéger. De ses étudiants. De tous ces malheurs. De ce monde absurde. Nick s'approcha alors d'elle et la prit dans ses bras, essuyant les quelques larmes qui perlaient le long de ses joues.

    Ça va aller. T'inquiète pas. Je suis là.
    Nick tenta de la consoler du mieux qu'il pouvait mais la vérité était qu'il ne savait pas si ça allait aller ou pas. S'ils allaient pouvoir sortit d'ici ou pas. Il n'en savait rien mais il était persuadé qu'il devait y avoir une sortie. Il y a toujours une solution. Toujours. Et s'ils restaient là ? Coincés à jamais ? Ils finiraient par mourir de faim, bah ouai les livres c'est pas trop comestible. Arfff. Quels stupides étudiants. Nick ne pouvait enlever de sa tête les paroles qu'ils avaient dites. Raaaahh. Okay, on se calme. Ça ne sert à rien de s'énerver. A rien du tout. On respire, on se calme. Nick allait les sortir d'ici. Oui. Il pouvait le faire. Bon, réfléchissons. Calmement. Mais comment voulez-vous qu'il trouve une solution si Aria se trouvait dans ses bras. Son parfum. Son corps contre le sien. Haaannn. Bon, on se calme hein. C'est pas parce qu'ils sont seuls dans une bibliothèque qu'ils doivent obligatoirement passer leur temps à faire des cochonneries, hein ? Okay. Nick relâcha alors Aria, se disant que cela lui permettrait de mieux réfléchir.

    Bon. Quelles solutions s'offraient à eux ? Défoncer la porte ? Nah mauvaise idée, il allait se péter une épaule, elle était plutôt énorme comme porte. Un double des clés dans le tiroir du bureau de la documentaliste ? Peu probable. Hum...Nick regarda autour de lui à la recherche de quelque chose. N'importe quoi lui permettant de les faire sortir d'ici. Des livres ? Nah. Étagères ? Non plus. Les fenêtres ? Ouiiiii les fenêtres. Ahahahaaa. On dirait que ce jeune homme n'a pas qu'un bel emballage. Nick se dirigea alors d'un pas rapide vers l'autre bout de la bibliothèque, Aria sur ses talons. Il se rapprocha d'une des fenêtres et regarda en bas. Haannn c'est haut quand même. Roooohh p'tite chochotte va. Il tourna la tête vers Aria qui semblait perplexe. Elle devait se demander ce qu'il fabriquait ou alors elle pensait peut-être qu'il voulait se suicider. Ouai possible. Il déglutit en regardant encore en bas. Bon, c'était pas si haut. Ils pouvaient sauter. Ouai. Et il atterrirait dans l'herbe. En effet, le parc se trouvait juste derrière la bibliothèque avec ses bancs, ses fontaines et son herbe bien moelleuse. Moelleuse ? Sûr ? Arfff ils n'allaient pas tarder à le savoir.

    Je crois que j'ai trouvé la sortie. Ça va pas te plaire mais je crois qu'on a pas trop le choix.
    Nick regarda alors Aria puis désigna la fenètre.

    Un petit saut en hauteur, ça te dis ?
    ajouta-t-il un sourire aux lèvres. Il tentait de rendre cette perspective un peu moins...périlleuse qu'elle ne l'était vraiment. Ils ne pouvaient pas se faire mal pas vrai ? Et puis, Nick n'aurait qu'à sauter en premier et il rattraperais sa chérie ensuite. Haaan quel gentleman dites moi. Nick attendit alors une réaction de la part d'Aria. Il ne voulait pas la forcer ni rien mais en même temps, c'était leur seule possibilité. A moins qu'Aria en ai une autre. Nick attendit patiemment tout en admirant le paysage. Cette ville était vraiment magnifique. Ouai, le ciel est bleu et les oiseaux chantent. Tout est beau quand on a une fille aussi sexy à ses côtés, pas vrai Nick ?

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Aria H. Cullen
    Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.

Ariia ; It's like I'm walkin' on broken glass.
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 24
• Mood ; : Lost... ?!
• Music ; : « Jason Mraz ; I'm Yours
• Quote ; : « You can have my soul. I don’t want it without you—it’s yours already! »
• Photography ; :
Date d'inscription : 18/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Sam 14 Fév - 18:29

    Aria avait toujours détesté être enfermée, la dernière fois qu'elle s'était retrouvée enfermée, ça remontait à il y a cinq ans, lorsqu'elle était dans l'ascenseur avec Nick pour aller voir sa tante, qui habitait au 11ème étage d'un immeuble au centre de Vancouver. L'ascenseur s'était bloqué et ils étaient restés coincés pendant une heure ; résultat, Aria avait fait une crise d'angoisse. Depuis, elle déteste être enfermée.

    Nick s'approcha d'elle et la prit dans ses bras, elle se mordit la lèvre et essaya de calmer les battements de son cœur qui avaient doublés, d'un côté parce qu'elle mourrait de trouille, elle ne voulait pas faire une autre crise d'angoisse, et de l'autre côté parce qu'elle était dans les bras de Nick et qu'elle se sentait anormalement nerveuse, comme elle ne l'avait jamais été en sa présence. Incroyable comme leur relation avait pu changer, évoluer en deux jours. Et dans un sens qu'Aria n'aurait jamais pu imaginer. Si une semaine plus tôt on lui avait dit qu'elle allait tomber amoureuse de son meilleur ami, elle aurait ri au nez de cette personne, en lui disant que c'était impossible, ils étaient amis depuis bien trop longtemps pour qu'elle tombe amoureuse de lui. Et pourtant c'était arrivé. Comme quoi on ne sait jamais ce que le futur nous réserve.

    Bon, la préoccupation première était de trouver une autre sortie que par la porte, étant donné qu'elle était fermée ; et qu'à la connaissance de la jeune femme, il n'y avait pas d'autre porte de sortie. Nick finit par la lâcher, tant mieux dans un sens, comme ça elle pourrait plus se concentrer pour réfléchir ; dans les bras de Nick elle avait du mal à penser à autre chose qu'à son corps contre le sien. Elle regarda autour d'elle. Des étagères remplies de livres, des centaines et des centaines de livres dont la plupart n'avaient et ne seraient sans doute jamais descendus des étagères. Bon, ça n'allait pas leur servir à grand chose pour sortir d'ici, ni les étagères, ni les livres. Rares étaient les bouquins qui indiquaient comment sortir d'une bibliothèque sans passer par la porte.

    Après un instant, Nick se dirigea d'un pas sûr vers le fond de la bibliothèque. Monsieur avait envie de retourner voir comment le rayon de paléontologie se porte ? Elle fronça les sourcils, se demandant ce qui se passait, et le suivit, intriguée. Ils se trouvaient devant les canapés où ils s'étaient installés quelques minutes auparavant. Il y avait des grandes fenêtres juste en face des canapés. Non, il ne voulait quand même pas qu'ils aillent jouer à Spiderman en sautant depuis cette hauteur ?! Aria déglutit, mais Nick parla, confirmant ce qu'elle pensait. Il voulait sauter. Il esquissa ensuite un sourire, essayant de relativiser. Aria s'approcha et regarda au dehors. Le soleil brillait, il devait être midi passé. Il n'y avait personne dehors, au moins s'ils sautaient personne ne les verraient tenta-elle de se convaincre. Elle baissa les yeux. C'était haut, très haut. Si elle sautait, douée comme elle était, elle se casserait au moins un bras, voire la jambe. Ou encore la colonne vertébrale. Et puis étant donné qu'il n'y avait plus de médecins..elle serait résolue à mourir. Elle déglutit et tourna la tête vers Nick. C'était la seule solution, elle le savait bien. Lui aussi n'était pas très enthousiaste à l'idée de sauter, ils risquaient de se retrouver en milles morceaux sur l'herbe, qui lui semblait plutôt dure, très dure. Elle poussa un soupir.

    « Non ça me dis pas vraiment mais bon... »

    Cela semblait être la seule solution. Quelle idée absurde les étudiants avaient eue de les enfermer dans la bibliothèque. S'ils mourraient, ils auraient leur mort sur la conscience, ces idiots. S'ils en avaient quelque chose à faire.
    Bon, maintenant la question était : qui saute en premier ? C'est celui qui risque sa vie si jamais le sol n'est pas assez moelleux...elle déglutit et se tourna vers Nick. Elle ne voulait pas qu'il saute en premier, elle ne voulait pas qu'il s'écrase sur le sol comme une crêpe ; elle ferait quoi, ensuite ? Elle ferait quoi sans lui ? Elle n'était rien sans lui, s'il venait à mourir, elle en mourrait de chagrin.
    Il semblait bien parti à y aller le premier, pourtant. Il était proche de la fenêtre et attendait sans doute son accord. Elle déglutit et s'approcha de lui.

    « Bon hum...à toi l'honneur. »

    Elle esquissa un sourire et essaya de se calmer, tentant de se persuader qu'il ne risquait absolument rien. Alors que Nick s'apprêtait à sauter, elle s'approcha de lui, lui serra la main et lui murmura à l'oreille.

    « Je t'aime. »

_________________
    ©️ whattarush @ LJ ;
    « So hold on another day
    Cause love is on its way
    Your fight's gonna be okay
    Cause love is on its way
    It's alright, You'll find a brighter day
    Cause love is on its way »
    ©️ JONAS BROTHERS ; Love is on its way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://make-a-wish.forumactif.org
Nick J. Archibald
Sωєєт & Gєитℓє Cσ-A∂мιи.
avatar

Féminin Nombre de messages : 167
Age : 27
• Mood ; : Hum...don't know.
• Music ; : Jonas Brothers > Please be mine. (L'
• Quote ; : ‹ Iℓ тє яєѕтєяα тσυנσυяѕ тєѕ яêνєѕ ρσυя яéιиνєитєя ℓє мσи∂є qυє ℓ'σи т'α ¢σиfιѕqυé ‹3
• Photography ; :
Date d'inscription : 19/01/2009

▬ Sweet About Me;
• Relations&c0 ;:
• Junk'Box ; :

MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   Sam 14 Fév - 22:09

    Nick se dirigea alors d'un pas rapide vers le fond de la bibliothèque, Aria sur ses talons. Il arriva devant les fenêtres qui donnait une magnifique vue sur le parc. Le soleil brillait et le parc était désert malgré ce beau temps. Il y avait des bancs qui s'étalaient le long des arbres ainsi qu'une petite fontaine dans un coin. Nick regarda alors en bas. Arfff c'était haut tout de même. Rooh arrête p'tite chochotte. Et puis, ce n'était pas comme s'ils avaient d'autres choix. Ils ne pouvaient pas sortir par la porte, il n'y en avait pas d'autre ni aucune autre issue. Il ne restait que les fenêtres. A moins qu'ils voulaient mourir ici, ils devaient sauter. Nick déglutit, n'étant par ravi à cette perspective. Il tenta de trouver autre chose. Il devait bien y avoir un autre moyen, nan ? Nan. Nick se retourna alors vers Aria qui semblait perplexe. Elle devait se demander ce qu'il fabriquait, s'il voulait se suicider ou autre truc du même genre. Il répondit alors à sa question silencieuse : "Je crois que j'ai trouvé la sortie. Ça va pas te plaire mais je crois qu'on a pas trop le choix. ". Nick désigna alors la fenètre. Aria s'approcha alors vers la vitrine et regarda en bas. Nick vit l'effroi se peigner sur son visage. Il voulait la rassurer, lui dire que tout allait bien se passer, que ce n'était pas si haut, qu'ils seraient sains et saufs mais la vérité était qu'il n'en savait rien mais alors rien du tout. Nick poursuivit alors, esquissant un sourire : "Un petit saut en hauteur, ça te dis ? ". Il tentait de rendre cette perspective moins périlleuse qu'elle ne l'était réellement. Il ne voulait pas lui faire peur ni lui mettre la pression mais c'était leur seule chance. A moins...qu'elle n'ait une autre idée tout aussi brillante mais moins risquée. Aria se tourna alors vers lui puis lui dit tout en soupirant : « Non ça me dis pas vraiment mais bon... ».

    Nick déglutit. Il ne voulait pas la mettre en danger. Ni voulait pas qu'elle se fasse mal. Elle était si fragile si vulnérable. Haan...il ne voulait pas la perdre. Ne voulait pas. Ne pouvait pas. Nick se mit alors à réfléchir. Il n'avait qu'à sauter en premier. Ouai. Et puis après, il l'a rattraperait. Bonne idée. Comme ça tout le monde serait sains et saufs. Et libres. Nick se surprit à maudire les étudiants qui les avaient enfermés. Il les haïssait. S'il les retrouverait, il leur foutrai son poing dans la gueule. Ils n'avaient donc pas autre chose à faire que les emmerder ? Pourquoi faisait-il cela ? Ils s'aimaient. Point barre. Nick avait conscience que ce n'était pas une nouvelle facile à avaler ni rien mais c'était ainsi. Et puis, ça ne les regardait pas. Ils n'avaient pas à se moquer d'eux ainsi. Nick sortit de ses pensées, se forçant à penser à autre chose car il sentait la colère montée en lui. Il respira un bon coup tandis qu'Aria se rapprocha de lui avant de lui dire : « Bon hum...à toi l'honneur. ». Une boule se forma dans la gorge de Nick. Et s'il se faisait mal ? Et s'il mourait ? Il ne pouvait pas vivre sans Aria. Et que ferait Aria ? Toute seule enfermée dans cette bibliothèque ? Non, il ne pouvait pas l'abandonner. Il ne l'abandonnerait pas. Nick s'approcha à nouveau de la fenètre puis se tourna vers Aria.

    Okay. J'y vais. Tu me rejoins dès que je suis en bas.
    Nick entreprit alors d'ouvrir la fenètre. Le vent s'engouffra dans la pièce ébouriffant les cheveux de Nick par la même occasion. Allez courage, ce n'est pas si haut et puis il fallait bien qu'ils sortent d'ici, nan ? Il finiraient par mourir de faim. Prenant son courage à deux mains, Nick posa son pied sur la fenètre et se hissa sur le rebord. Haann...c'est haut. Bon ça suffit maintenant. Tu sautes et puis c'est tout. Ralalala quel rabat-joie bon sang. Nick regarda en bas. L'herbe. Bon, ce n'était pas du béton c'était déjà une bonne nouvelle, pas vrai ? Et puis, elle avait l'air moelleuse. Oui, elle l'était sûrement. Nick arrêta alors de délibérer et s'apprêta à sauter mais il fut stopper par Aria qui s'était approché de lui. Elle lui serra la main puis lui murmura à l'oreille : « Je t'aime. ». Haan...Nick sentit des frissons remonter le long de sa colonne vertébrale. Il n'arrivait toujours pas y croire. Aria était...avec lui. Pour de vrai. Elle l'aimait. Vraiment. Sincèrement. Son rêve le plus fou venait de se réaliser et il avait l'impression que des ailes venaient de lui pousser dans le dos. Combien de fois il avait imaginé qu'elle lui dise ces mots magiques ? Combien de fois ? Et là, elle lui disait et Nick ne pouvait se lasser de les entendre. Encore et encore. Il lui sourit alors et lui murmura à son tour :

    Je t'aime. Plus que tout.
    Nick l'embrassa alors sur les lèvres. Un vrai baiser. D'abord tendre puis avec plus de passion. Il sentait son parfum et son corps se rapprocher du sien. Dieu qu'il l'aimait. Il n'avait jamais rien ressenti d'aussi fort. Que ferait-il sans elle ? Rien. Il n'était rien sans elle. Il avait besoin d'elle. Nick stoppa le baiser car s'il continuait il n'allait plus pouvoir s'arrêter et...bah c'est pas trop le moment quoi. Et puis, ce n'est pas un baiser d'adieu ni rien. Ils vont se revoit et passer leur vie ensemble. Ils étaient faits l'un pour l'autre, Nick en était persuadé. Et ce n'est pas un saut par la fenètre qui allait les séparer. Ça non. Nick se détacha alors de l'étreinte de son ange et sauta. Sans se retourner, se concentrant sur sa chute. Aria avait besoin de lui. Il fallait qu'il atterrisse. Qu'il ne tombe pas. Qu'il y arrive. Il ne pouvait pas faire du mal à Aria. Jamais. Tandis qu'il tergiversait, Nick atterrit dans l'herbe dans un gros boum. Il tomba à terre, face contre...euh...bah herbe. Nick déglutit. Arfff elle n'était pas si molle cette herbe finalement. Il se massa le genoux qui lui faisait un mal de chien. Haaann boboooo. Ignorant la douleur, il se releva non sans ma et regarda Aria qui se trouvait sur le rebord de la fenètre.

    Tout va bien. Vas-y. A toi.
    Nick la regarda alors. Elle semblait nerveuse et apeurée à l'idée de sauter d'une si haute hauteur et Nick la comprenait parfaitement. Il l'encouragea alors à voix basse. Allez vas-y, tu peux le faire. J'ai besoin de toi ici. Près de moi. Il la vit serrer les dents et se lancer. Nick tendit alors les bras afin de la rattraper mais il se rendit bien vite compte que cela ne servait strictement à rien car elle tombait bien trop vite et qu'il n'arriverait pas à la rattraper mais il resta tout ce même là, se disant qu'il allait tout de même amortir sa chute. Quel gentleman dites moi. Aria finit alors par tomber...sur Nick. Encore une fois. Haaaannn...Nick déglutit tandis qu'Aria se trouvait à moitié sur lui. Aouchhh. Aria s'empressa alors de se décaler tandis que Nick se massa à nouveau le genou qui lui faisait plus mal que jamais. Il regarda Aria qui se trouvait allongée à ses côtés en chien de fusil. Il lui sourit alors. Elle était vivante. Pas une trace d'égratignure. Oufff. Et le mieux dans tout ça c'était qu'ils étaient libres. Libres de chez libres.

    T'en a pas marre de me tomber dessus comme ça ?
    lui demanda-t-il un sourire en coin. Il plaisantait bien sûr. Il était bien trop heureux qu'ils s'en soient sortis intact. Enfin sauf pour son genoux mais ça se n'était rien. Il lui sourit encore se rapprocha d'elle. Il passa un bras autour des ses épaules avant de descendre sa main le long de son bras. Il lui demanda alors tout de même inquiet.

    Rien de cassé ?
    Nick continua de parcourir le corps de la jeune fille avec sa main. Elle était toute douce sa chérie. Il entreprit d'enlever un mèche qui lui barrait les yeux avant de déposer un baiser sur ses lèvres. Haan...qu'aurait-il fait sans elle ? Ils restèrent tout deux allongés, regardant le ciel bleu parsemés de nuage. Nick avait envie d'arrêter le temps, que ce moment dure à jamais. Il ne voulait pas que ça s'arrête. Il était trop bien. Tout était si parfait. Aria. Il ne voulait rien d'autre. Aria. Il ne pouvait pas vivre sans elle. Aria. Aria. Aria. Il n'avait pas l'intention de la laisser s'en aller. Jamais. Parce qu'il n'était rien sans elle.

_________________

« So I lay my head back down
And I lift my hands and pray to be only yours
I pray to be only yours
I know now you're my only hope »
(c) Only Hope ; Switchfoot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://to-walk-on-air.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Tonight'll be the night that I'll fall for you... | Pv' Ariia. (L'
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le pigment Moonlight Night
» couches Sweet-Night
» One night stand
» sweet night
» Déception fard Nars "Silent night"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • University of British Columbia ; :: ▬ L'intérieur ; :: ▬ Bibliothèque ;-
Sauter vers: